1999, Beautiful Stranger

En 1999, Madonna déploie encore et toujours son « rayon de lumière ».
Elle est désormais brune depuis l’automne 1998. Le cinquième et dernier single extrait de « Ray of light » : « Nothing really matters » sort au mois de mars ou avril en fonction des différents pays.
Le clip est, comme vous pouvez vous en doutez l’un de mes préférés puisque la Japon est mis à l’honneur mais avec ce mélange traditionnel et moderne que j’aime tant et qui traduit parfaitement ce qu’est ce pays du Soleil Levant.
La chanson par son texte est aussi l’une de mes préférées de l’album… dès la première écoute. Madonna y fait un résumé de sa vie, elle pose un regard cohérent, parfois dur mais parfaitement juste. C’est un très beau résumé de ce qu’elle a été et ce qu’elle est à ce moment là de sa vie.
Madonna interprètera la chanson en live qu’une seule et unique fois (jusqu’à présent) : lors des Grammy Awards du 24 février 1999, cérémonie durant laquelle elle gagna 3 trophées.

1999 nothingreally00 (2)

Nothing Really Matters

written by Madonna and Patrick Leonard
Track 6, Time: 4:26
————————-
When I was very young
Nothing really mattered to me
But making myself happy
I was the only one
Now that I am grown
Everything’s changed
I’ll never be the same
Because of you

Chorus:
Nothing really matters
Love is all we need
Everything I give you
All comes back to me

Looking at my life
It’s very clear to me
I lived so selfishly
I was the only one
I realize
That nobody wins
Something is ending
And something begins

(chorus, repeat)

Nothing takes the past away
Like the future
Nothing makes the darkness go
Like the light
You’re shelter from the storm
Give me comfort in your arms

(chorus, repeat and fade)

Dans l’esprit geisha Madonna a fait la couverture du Harper’s Bazaar, puis celle d’un magazine télé avec la photo utilisée pour la pochette de « Frozen ».

SONY DSC

Puis au mois de juin, Madonna toujours en collaboration avec William Orbit, sort un titre pop magique : « Beautiful Stranger » (un délice dont je ne me lasse jamais !), qui n’est autre que l’un des tubes émaillant la BO du film « Austin Powers : l’espion qui ma tiré« . Le clip est un petit bijou en soi d’humour… que l’on attribut rarement à Madonna, et pourtant… « YEAH ! Baby ! »
Madonna a interprété une seule fois ce titre en tournée ! C’était en 2001 lors du « Drowned World tour« .

1999 beautiful stranger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s