1999 ou la Fin du Monde

S’il y a bien une année étrange dans la folie du monde c’est bien celle là ! 1999 fut un catalyseur de peur.
La première et la plus lucrative fut celle du « bug de l’an 2000« . Vous rigolez certainement à relire cette expression mais avouez que l’on nous en a fait manger et que nous avons tous un peu flippé !
Notre société est devenue très vite dépendante des ordinateurs et l’émergence à grande vitesse d’Internet a accru cette peur de voir nos ordinateurs se planter parce que leurs constructeurs n’avaient pas penser au passage vers le nouveau siècle et surtout millénaire… Beaucoup se sont fait des couilles en or, n’ayons pas peur des mots. Les arnaques 2.0 ont certainement commencé là.
Et puis vous ajoutez à cela une grosse dose de mysticisme ambiant et vous obtenez une société un peu folle.
Mais cette folie avait aussi son côté rêveur d’un nouveau monde plein d’espérance, une époque prenait fait pour laisser place à une nouvelle pourquoi pas meilleure ?
Tout était permis. D’ailleurs beaucoup de boîtes temporelles ont été enterrées pour voir ce que nos espérances deviendront.
Bien au delà du siècle nous entrions dans un nouveau millénaire… ce n’est pas donné à tout le monde !
L’an 2000 avait cristallisé tellement de choses depuis plus d’un siècle. Moi, l’an 2000 c’était l’avenir, le futur avec un grand « F », quelque d’inaccessible, que je ne vivrai jamais. L’An 2000 c’était avant tout l’Espace, les voyages intergalactiques mais là nosu en étions bien loin.Pour d’autres c’étaient la fin du monde, l’Apocalypse. A bien y regarder aujourd’hui c’était absolument grotesque mais si excitant à vivre !

1999, c’est tout de même des désastres naturels : la Tempête du 26 décembre… qui pour la bretonne que je suis fut juste qu’un gros coup de vent. En 1987, là oui nous avions eu une terrible tempête mais voilà elle n’avait touché que la Bretagne… Les vents de 1987 étaient supérieurs à ceux de 1999.
Comme une bande annonce, l’Erika coule 15 jours plus tôt au large de la Bretagne, les dégâts de l’Amoco Cadiz reviennent dans nos mémoires de bretons pensant que plus JAMAIS nous vivrons cela, mais voilà l’homme est bête et ne retient rien surtout lorsqu’il s’agit d’argent ! Nos plages se recouvrent à nouveau d’une couche noire engloutissant tous les êtres vivants sur son passage.
Retour au 1er Janvier qui voit la naissance de l’Euro sur les marchés financiers, il n’apparaîtra dans nos portes monnaie qu’en 2002 ; en février, Hugo Chavez devient président du Vénézuela ; en avril, deux lycéens tuent 16 de leurs camarades dans l’enceinte ud lycée de Columbine (Michael Moore en fera un documentaire sur les armes à feu en 2002 sous le titre « Bowling for Columbine ») ; au mois d’août, les religieux extrémistes annoncent que la fin du monde est proche… tout ça parce qu’une éclipse totale du soleil a lieu ! La beauté de l’instant restera à jamais gravé dans ma mémoire, cette nuit en plein jour me donne des frissons rien qu’en y pensant, un souvenir merveilleux ; en France la PACS est adapté ainsi que la parité homme femme ; en Russie fin décembre, Vladimir Poutine devient président.

1999 006

Au cinéma, la fin du monde n’est pas loin, notre futur ne semble pas être celui que l’on croit. Avec « Matrix« , les machines ont pris le pouvoir bien au delà de celles de Terminator et les frères Wachowski révolutionnent les effets spéciaux. « Blair Witch » avec peu de moyen prouve qu’un bon film est dans la suggestion mais « Ring » vous entraînera encore plus dans la peur, vous ne regarderez plus les japonaises aux longs cheveux noirs de la même façon.
Le Japon est à l’honneur dans le sublime « Ghost Dog » avec un Forest Whitaker au sommet de son art ; Stanley Kubrick tire sa révérence avec « Eyes Wide Shut » ; David Fincher nous entraîne dans les « Fight Club » ; tandis que Brendan Fraiser nous fait revivre les bons vieux films d’aventure de l’entre deux guerres avec « La Momie » ; Bruce Willis erre dans le monde avec poru guide un enfant dans « Sixième sens » ; Leonardo Di Caprio plonge à nouveau dans « La Plage » ; Antonio Banderas nous envoute dans une épopée heroic fantasy magistrale « Le treizième guerrier » ; Julia Roberts et Hugh Grant ont un « Coup de foudre à Nothing Hill » ; un mystérieux enchevêtrement de « Cube » vous angoisse et donne une belle leçon de vie ; Jackie Chan utilise son talent pour faire de « Rush Hour » une très bonne comédie ; « 1001 pattes » nous entraînent au sein de nos pelouses dans un bijou de l’animation ; tandis que Isao Takahata met en image l’une des plus célèbres BD japonaise : « Mes voisins les Yamada » pour notre plus grand plaisir ; George Lucas revient aux origines de Star Wars avec « La menace fantôme » ; Austin Power nous revient dans « L’espion qui m’a tiré » ; tandis que Satoshi Kon nous plonge dans l’esprit d’une idole prise au piège d’un thriller machiavélique « Perfect Blue« , un chef d’oeuvre ; Will Smith revient dans « Wild Wild West« , l’adaptation fantaisiste de la série éponyme ; enfin James Bond revient parce que « Le monde ne suffit pas« …

1999 cinéma

A la télé, une nouvelle série va balayer tout ce que pensait savoir les hommes sur les femmes, la révolution « Sex and the city » est en marche. « Charmed » sous l’influence du succès de « Buffy » met sur les rails des soeurs qui sont en fait des sorcières. « Un gars, une fille » narre le quotidien d’un couple de trentenaire dans une fiction de format court… tout le monde se reconnaît. « Oggy et les cafards » prouve une nouvelle fois que l’animation française regorge de talent ! « Batman, la relève » ou aussi appelé « Batman 2000 » donne un nouvel avenir au vieux héros tandis que l’émission « Génération Albator » du 31 décembre 1999 donne un gros coup dans le rétroviseur pour mon plus grand plaisir.
Mais la star des émissions toute chaîne confondu reste « C’est mon choix » sur France 3 ou l’arrivée de la trash tv en France.

1999 tv

En musique, l’année fut explosive ! Place à le fête avec Jennifer Lopez et son « If you had my love » (dont le clip est une quintessence de l’époque) ; « Bailamos » d’Enrique Iglesias ; « Mambo n°5 » par Lou Bega ; « Tomber la chemise » de Zebda ; « Wild wild west » par Will Smith ; « Believe » par Cher ; « Livin’ la vida loca » par Ricky Martin ; « Simarik » par Tarkan ; « King of my castle » par Wamdue Project ; « Boys and Girls » d’Ayumi Hamasaki ; « Turn around » par Phats & Small ; « Blue » par Eiffel 65.
Les voix sont là : Celine Dion avec « S’il suffisait d’aimer » ; Isabelle Boulay et « Je t’oublierai » ; ou encore Tina Arena avec « Aller plus haut« .
Et puis il y a tous les autres : « Baby one more time » nous fait découvrir Britney Spears ; « Genie in a bottle » place Christina Aguilera ; les Destiny’s child chante « bills bills bills » ; Sandy Valentino nous demande « Pourquoi » ; Moby nous enchante avec « Why does my heart feel so bad » ; Emilia est dans un « big big world » ; Moos chante « au nom de la rose » ; Mylène Farmer est « Innamoramento » et Manu Chao est « Clandestino« .

1999 musique

Un petit détour par les pubs et autres objets de 1999…

1999 pubs

Retrouvez les images dans l’album « Les années 90« .

Et voilà, je suis arrivée au bout de ma décennie 90 avec beaucoup de mal ! Je me suis lancée dans une aventure que je ne pensais pas aussi importante, je n’avais pas jaugé la masse de travail dû à mes nombreuses archives ! Ce fut un voyage passionnant qui m’a permis de (re)découvrir une multitude de choses sur tous les plans, j’espère que ce fut le cas pour vous aussi. Il me reste encore à vous parler de Madonna et Marilyn en cette année 1999 mais là je vais devoir attendre la nouvelle année pour le faire, désolé.

Retrouvons nous l’année prochaine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s