Paris au rythme des Années folles

Lundi dernier, le 3 février 2014, j’ai passé une journée à Paris.

Contrairement à d’habitude, je n’ai pas couru de magasins en magasins, ou je ne suis pas allée voir Madonna en concert, non, j’ai passé une journée « exposition ».

S’il y a bien une seule et unique chose que j’envie à Paris, ce sont bien ces sublimes expositions qui s’y déroulent. Mon coeur pleure lorsqu’il ne peut pas y aller comme pour celle consacrée à Tamara de Lempicka en automne dernier ou encore celle consacrée au photographe Blumenfeld qui a fini seulement la semaine avant mon arrivée… Et je ne vous parle pas de celles des années passées que j’ai loupé !

A l’automne dernier, une nouvelle a fait vaciller mon coeur : la Cité de l’Architecture et du Patrimoine organise une exposition ayant pour sujet l’Art Déco !!! Wouah !!! Là c’est sûr je ne la louperai pas !

03.02.2014 parisexpo

Depuis novembre je planifie mon voyage pour ce lundi 3 février 2014. A l’époque l’exposition ne dure que jusqu’à la mi-février, depuis elle a été repoussée jusqu’en mars.

Le sujet de l’exposition se consacre bien évidemment à l’Art Déco mais plus précisément à l’exposition de 1925 des « Arts décoratifs et industriels » de Paris. C’est durant cette exposition que ce style s’imposa au Monde et trouva son nom. Une véritable révolution !

1925artdéco catalogue

Si l’architecture est au coeur de l’expo actuelle, l’Art Déco est bien plus que cela. Il s’imposa dans tous les domaines, tout peut être Art Déco. Il symbolise l’envie de tout changer. Les années d’entre deux guerres trouvent alors leur dynamisme dans cette explosion de nouveaux horizons : les codes anciens tombent un à un. L’Art Déco s’installe dans le quotidien par sa simplicité et sa sophistication. Il est incroyable de s’extasier en 2014 de la modernité des lignes, de leur classe, de leur chic dans ce qu’il y a de plus minimaliste. Ces lignes droites, pures nous plongent dans l’essentiel des choses. C’est bluffant.

chaillotexpo artdéco chaillotexpo artdéco0

D’avoir pu aller voir cette exposition est un grand honneur pour moi. Des pièces n’ayant pas été vues par le public depuis 1925 ont refait leur apparition en public pour notre plus grand plaisir. Pendant une heure de temps j’ai traversé le temps. Je me suis retrouvée dans ce que j’ai toujours aimé, adoré. Ce style est pour moi la quintessence du beau. Le temps s’est suspendu pour me permettre d’être, ne serait-ce qu’un instant sur mon petit nuage de 1925.

Voici plusieurs liens vous plongeant dans l’univers de cette exposition exceptionnelle :

http://louisegoingout.fr/1925-quand-lart-deco-seduit-le-monde/

http://www.vousnousils.fr/2013/11/28/exposition-1925-quand-l%E2%80%99art-deco-seduit-le-monde-551368

http://www.domusweb.it/it/arte/2013/10/23/art_d_co_.html?wtk=cpm.newsletter.dom.week.it.2013_10_24

http://www.parismatch.com/Chroniques/Catherine-Schwaab/L-expo-sur-l-Art-Deco-a-Chaillot-edifiante-533998

Mon plaisir ne sait pas arrêté à la sortie du Palais de Chaillot, écrin Art Déco par excellence… les Années d’entre deux guerres m’attendaient pour une autre expo, direction l’Hôtel de Ville de ParisBrassaï et son incroyable oeuvre m’attendait.

03.02.14 brassaï hoteldeville

Là, gratuitement, exposés aux yeux de tous, des clichés d’époque montre le regard porté par Brassaï sur la Ville Lumière. Il voulait montrer ce que les gens ne voyaient plus. Pour lui le beau était dans le quotidien. Avec son oeil incroyable, Paris dans les années trente ne nous a jamais paru si vivant. C’est un plaisir de (re)découvrir Paris dans son quotidien.

brassai cp

Voir ces photos dans des tirages d’époque est une énorme surprise pour moi et un plaisir sans mesure. Si certaines des photos sont ultra connues, je me surprend à les redécouvrir. Toutes ces photos me plongent dans un autre monde désormais disparu mais qui redevient vivant l’espace d’un instant. Possédant le catalogue de cette expo depuis Noël, en regardant certains clichés, je me demande s’ils sont dans ce catalogue, je ne les avais pas remarqué… et oui ils y sont bien présents mais là exposé à mes yeux dans une scénographie simple, relevant la beauté de chaque cliché, j’ai l’impression de tout découvrir.

brassaï catalogue expo paris

Mon amour pour le travail de Brassaï a encore grandi. Je suis très fière d’avoir pu voir cette exposition.

Si vous habitez Paris ou tout simplement passez par là d’ici début mars, allez (courrez devrais-je dire) voir l’exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Chaillot, place du Trocadéro sur l’Art Déco. Et jusqu’à fin mars, vous pourrez vous délecter de l’univers enivrant du Paris de Brassaï, à l’Hôtel de Ville.

Pour voir les photos de l’exposition sur l’Art Déco, visitez l’album photos « Expositions« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s