Just like a prayer

En mars 1989, Madonna sort un titre qui va marquer sa carrière : « Like a prayer » s’empare des ondes. C’est le premier extrait de son album éponyme.

Madonna mains jointes, brune s’offre à nous sur la pochette du single. La face B est le dernier titre de l’album « Act of contrition »… forcément 😉 .

1989 lap k7 2titres

Il existe un autre visuel qui fut utilisé pour les maxi 45 tours. C’est une oeuvre peinte par le frère de Madonna Christopher Ciccone. Elle représente une vierge nue couronnée d’un halo. Remarquez les lettres MLVC qui sont les initiales du nom complet de la chanteuse : Madonna Louise Veronica Ciccone. Notez aussi la lettre P près du coeur symbolisant le récent divorce d’avec Sean Penn.

1989 lap vynile

Ce même visuel sera repris sur les rééditions cds du single.

1989 lap cd single

Pour l’anecdote, « Like a prayer » est le premier single de Madonna à être sorti en format cd single au Japon, aux Etats Unis et en France. A l’époque le cd single était un mini disc.


Un clip choc accompagne la chanson. Il est signé Mary Lambert. Cette réalisatrice a déjà travaillé avec Madonna sur les clips « Borderline » , « Like a virgin » et « Material girl ».

Pour ce nouveau partenariat, elles frappent très fort. Qu’on le veuille ou non, « Like a prayer » est une prise de position claire. C’est aussi la première fois que la chanteuse inclut des références religieuses marquées.

Madonna souhaite raconter ce que subit la communauté noire aux Etats Unis.
L’histoire du clip est celle d’un homme noir poursuivi pour un crime qu’il n’a pas commis. Bien évidemment le racisme est le germe de cette chasse. Pour bien marquer son propos Madonna n’hésite pas à se mettre en scène devant d’immenses croix en feu symboles du Ku Klux Klan (KKK), du racisme qui gangrène la société américaine depuis des décennies.

1989 lap clip00

Les références religieuses choqueront profondément l’Amérique. Pays puritain, extrêmement pieux il est difficile de voir Madonna s’en emparer.
Madonna vient d’une famille très catholique. Elle a toujours expliqué qu’elle était très croyante mais que sa foi s’exprimait à sa façon.
La provocation vient de la voir se trémousser outrageusement au sein d’une église et surtout, le plus choquant est de la voir embrasser un saint noir.

1989 lap clip

En fait ce clip résume tout : Madonna, l’Amérique. Sans doute est-ce l’une des raisons de son marquage dans la culture pop.

A l’époque cela fit grand bruit comme l’atteste ces différents clippings que j’ai retrouvé dans mes archives. Les images du clip étaient absolument partout. Vous ne pouviez pas y échapper !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Au fil du temps, « Like a prayer » est devenue l’une des chansons préférées de Madonna. Depuis la fin des années 2000, elle l’interprète à tout va au point, pour ma part, d’en être un peu écoeurée. Mais cette chanson garde un potentiel incroyable. Quand Madonna la chante il se crée une réelle communion. Cette chanson a un pouvoir magique.

La première fois qu’elle l’interprète, c’est bien évidemment lors de sa tournée « Blond Ambition ». La mise en scène est époustouflante. Certainement la meilleure.

Il faudra attendre la tournée « RE-invention tour » pour l’écouter à nouveau en live. Etonnante version acoustique. Simple, sobre.

La version la plus démentielle est celle du « Sticky and sweet tour » de 2008. Pour l’avoir vécu en live, c’est l’un de mes meilleurs souvenirs de concert.

« Like a prayer » c’est retrouvé depuis sur toutes les tournées de la Madonne : MDNA tour, Rebel Heart tour et Madame X tour. Mais ces versions sont plus classiques même si je ne peux juger la dernière en date puisque nous n’avons aucune vidéo.

A ces versions concert, il faut ajouter tous les lives lors d’évènements souvent de charité. Mais là je suis un peut fainéante… à vous de chercher 🙂 .


Pour ceux que ça intéresse voici, en cliquant sur chaque titre, les superbes remix disponible sur le mini album « Like a prayer remixes ».
12″ extended remix, Churchapella, 12″ club version (version utilisée pour le Blond Ambition tour), et le 7″ remix edit.


Pour finir voici deux couvertures de magazines retrouvés dans ma collection utilisant une photo du clip… « Life is a mystery… »

1989 lap covers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s