Ca cocotte !

Je suis sûre que vous avez tous-tes entendues et dit un jour cela lorsqu’une forte odeur de parfum est présente, non ? Mais savez-vous pourquoi dit-on cela ?

Pour qui a mis un jour, les pieds dans un poulailler, on ne peut pas dire que « ça cocotte ».
Alors, d’où peut bien provenir cette affirmation ?

Il faut remonter à la Belle Epoque, fin 19ème, début 20ème siècle.
En ce temps là, les femmes n’avaient pas beaucoup de moyens de subsistance. Le seul moyen pour s’en sortir était, malheureusement, la prostitution.
En argot, une prostituée est une « poule ». Certainement en référence à l’image du poulailler qui ressemble à une sorte de harem, tenu par un coq.

Dans ce lot de prostituée, certaines se sont dits : « et bien soit, si je dois vendre mes charmes autant que cela me serve à devenir riche ! ». Et c’est ce qu’elles firent. La société les appela « cocottes » (aujourd’hui nous les nommons « call-girl »). Toujours cette symbolique du poulailler mais avec une différence… Ce ne sont pas de simples « poules », elles sont là pour les grands messieurs de ce monde.

Ces femmes d’une indépendance farouche se faisaient remarquer par leurs vêtements tapageurs, leur maquillage et surtout par leur parfum entêtant au patchouli. A l’époque, une femme du monde ne faisait pas tout cela.

Vous aurez compris que cette forte odeur de patchouli qu’elles laissaient dans leur sillage à donner naissance à cette expression d’une note désobligeante : « ça cocotte » !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s