Les midinettes

Ce terme quelque peu vieillot est toujours employé pour parler de jeunes filles sentimentales et naïves. Mais en connaissez-vous l’origine ?

Il faut remonter à la fin du XIXème siècle et l’effervescence des maisons de couture parisiennes. Les employées en étaient des jeunes filles, les fameuses petites mains.
Le métier était dur et surtout instable puisque la demande se faisait en fonction des différentes collections. Elles se retrouvaient donc facilement à devoir cumuler plusieurs emplois. Mais ce métier leur permettait d’être relativement indépendante, ce qui, à l’époque était une grande nouveauté pour les femmes alors considérées par les hommes et surtout la loi, comme des mineures à vie.

A midi, pause repas. Dans ces ateliers pas de salle de repos ou d’endroit pour manger. Elles se retrouvaient donc dehors, dans les parcs parisiens proches, sur les bancs. De plus, elles mangeaient des repas que nous appelons aujourd’hui « pause sandwich ». A l’époque on disait, elles font « dinette ».

Je pense que vous avez compris, le mot midinette est une contraction de midi+dinette 🙂 .

Vous pouvez retrouver cette anecdote dans le magnifique documentaire « Le siècle des couturières » sur France 3 (disponible en replay jusq’en mai 2022).

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s