Les prunes

Pourquoi appelle-t-on les contraventions, des prunes ?

portrait de bol de fruits sur la table

Et bien aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est en lien avec l’uniforme des agents habilités à verbaliser. Il était de couleur… aubergine, jusqu’en 1977. Si depuis l’habit a changé, l’habitude verbale a persisté.

Cela rejoint le surnom « les pervenches ».
De 1977 à 1993, les contractuelles de la préfecture de Paris étaient vêtues d’un uniforme d’une couleur similaire à la fleur qui lui a donné ce surnom.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s