Madonna et Marilyn

Je vous en avais parlé au mois de septembre dernier. Madonna était en pleine séance photos avec Steven Klein pour un article pour le magazine V. Elle nous en avait fait part via son compte Instagram. Ici et Ici.

Nous avions tous alors été intrigué. Pourquoi ? Parce que l’allusion à Marilyn est évidente !
Madonna et Marilyn c’est un très longue histoire. Et là, savoir qu’elle va à nouveau s’y confronter, l’excitation est à son comble.

Le photographe Steven Klein explique sa démarche dans le numéro de V magazine :

« Cet essai photo a été inspiré par une séance photo que Marilyn Monroe a réalisée avec le photographe Bert Stern intitulée « The Last Sitting ». Ils ont tourné à l’hôtel Bel Air en 1962, avant sa mort. Ce qui était censé être une séance de trois heures s’est transformé en un tourbillon de trois jours, travaillant jour et nuit. Boire, rire, prendre des photos, éditer, dormir, puis prendre d’autres photos – une affaire privée entre deux artistes qui n’arrive plus rarement. Nous n’étions pas intéressés à recréer les images exactement, mais plus important encore, nous voulions explorer la relation entre le photographe et le sujet. À la fois l’amitié et le processus artistique, et comment l’art peut imiter la vie et vice versa. Quand j’ai envoyé à Madonna les photos, elle a vraiment été prise par la fragilité incandescente de Marilyn à ce moment de sa vie. Nous avons décidé de trouver une suite d’hôtel et d’essayer de capturer la liaison entre une star et la caméra, le mystère et la magie de cette collaboration créative. Nous espérons avoir rendu justice à l’excellent travail de Bert Stern et Marilyn Monroe.

A lire cela, à voir les quelques clichés de Madonna en septembre, cette collaboration semble être placée sous de beaux offices pour l’amoureuse des deux stars que je suis.

Le numéro doit sortir en novembre. Quatre couvertures différentes sont prévues. Après avoir été mises en pré-vente sur le site du magazine, nous avons enfin les visuels.

v magazine cover winter issue 2021

Le magazine sur son site nous propose aussi un lot de photos de ce shooting. Très certainement le portfolio qui apparaîtra dans le magazine.

v magazine winter issue 2021


Alors, qu’est-ce que j’en pense ?

Je suis déçue. Si les photos aux perles et celle nue de dos sur le lit sont sublimes, le reste est… inintéressant voir moche.

Je trouve que Madonna fait plus un clin d’oeil à Madonna qu’autre chose. L’errance dans les couloirs de l’hôtel sont indéniablement une référence à son clip « Justify my love ».
Et je trouve même vulgaire la photo en fourrure sur le lit une place avec les pilules sur la table de chevet. Une allusion à Marilyn morte sur son lit et les fameuses photos de sa table de chevet remplie de pilules. Beurk.

Pour la première fois de ma vie de fan avec Madonna, je n’aime pas du tout ce qu’elle renvoie à travers l’objectif de la caméra. Elle fait absente. Ses yeux sont tristes presque éteints… une chose que j’avais déjà de nombreuses fois remarqué sur des clichés qu’elle poste sur son fil Insta.

Il y a quelque chose de pathétique dans ce shooting mais qui n’est pas dû au jeu de la star devant l’objectif mais bel et bien quelque chose de plus profond, de plus personnel. Jamais elle n’a semblé aussi fragile, perdue.
De plus physiquement, elle ressemble plus à Kim Kardashian qu’à Madonna comme si elle avait fini par perdre son identité.

Enfin : STOP à la retouche photo ! Cela en devient navrant. Certes le temps qui passe, la chirurgie, le maquillage changent son visage mais là, non ce n’est plus Madonna.

Vais-je me procurer ce magazine ? J’avoue que je ne sais pas. La couverture au collier de perles m’intéresse pour le clin d’oeil évident à Marilyn ainsi que celle nue de dos mais pour le reste : non.
C’est la première fois depuis très longtemps que je ne vais pas tout faire pour avoir ce magazine.

Décidément, je ne suis plus raccord avec Madonna…

9 commentaires

  1. Pareil. Je suis déçue et en même temps pas étonnée. J’aime pas son visage sur les photos (y a que les photos avec les colliers de perles que j’aime). Je ne la reconnais plus… même son regard qui envoyait de la détermination et de la force est porté disparu.
    Y a un côté vulgos que j’aime pas trop. Quand tu évoque Justify Me Love, je me suis « et encore, JML c’était plus classe et plus esthétique ».

  2. Quel désastre ! Le tournant que Madonna a pris il y a pas mal de temps déjà est arrivé à un stade qui n’a plus rien d’audacieux, de cool ou de sympathique. Elle dont j’ai été tant fan est devenue un truc vide, pathétique. Sa personnalité, son charisme et sa visibilité auraient pu faire d’elle un porte parole incontournable de la génération de femmes qui entrent dans la soixantaine en la regardant droit dans les yeux. Au lieu de ça, Madonna se singe elle-même et joue le jeu des starlettes d’IG. Et son pastiche de Marilyn est écœurant (cette table de nuit, tu as raison !). Je veux encore croire qu’un jour, Madonna reviendra avec ses cheveux gris et ses rides au naturel pour faire un dernier pied de nez à tot le monde. Mais bon…

    • Oh que je suis d’accord avec toi !!! J’aurai aimé qu’elle garde cette énergie provocatrice dans son acceptation du temps qui passe. Malheureusement il y a quelque chose qui s’est passé mais je ne sais quoi exactement. Et depuis environ deux ans, c’est la descente aux enfers. Elle se singe, effectivement et c’est bien dommage.
      Moi aussi, j’espère…
      Merci pour le commentaire 🙂 .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s