Justify my love

Novembre 1990. Madonna sort sa compilation « The Immaculate Collection ». Sur les dix sept titres composant ce condensé de tubes, deux titres sont inédits : « Justify my love » et « Rescue me ».

Le premier single pour promouvoir ce best of est le sulfureux « Justify my love » signé Lenny Kravitz et Ingrid Chavez. Il sort quelque jours avant la compil.

Ce qui fera scandale c’est surtout la mise en images de ce titre loin d’être équivoque. Les paroles à elles-seules sont une tentation. Mais le noir et blanc de Jean-Baptiste Mondino va enflammer la planète pop music.
Le clip sera même refusé par MTV le trouvant trop choquant. Madonna le note mais elle ne comprend pas vraiment la censure puisque la violence a le droit de citer sur tous les écrans.
Cependant elle ne perd pas le nord et y voit une occasion unique de faire encore plus parler du titre (et de se faire un max de tunes au passage) en proposant la première k7 vidéo single de l’histoire musicale. Ce sera un carton ! Où comment déjouer la censure…

Je vous raconte l’histoire de ce clip dans le nouveau numéro du fanzine Crazy for you. Vous y découvrirez que la France est au coeur de l’oeuvre : le lieu, le réalisateur, le photographe.

Crazy for you n°29 _ novembre 2020

Rien ne vaut le clip en question pour comprendre tout le scandale qui en a découlé. MY-THI-QUE !

Pour les amoureux des détails, c’est Lenny Kravitz participent aux choeurs. Tendez bien l’oreille !
Le plus intéressant reste le morceaux que Kravitz a samplé pour créer cette ambiance si particulière, un titre de Public Enemy : « Security of the first world ».


« Justify my love » aura droit à de nombreux remixes tous aussi géniaux les uns que les autres.
Un en particulier attire notre attention, celui mis en avant sur le maxi 45 tours, le William Orbit remix. Si ce Orbit ne vous dit rien et bien ce n’est autre que celui qui travaillera sur l’album « Ray of light » huit ans plus tard.

Cependant le remix qui cristallise toutes les attentions est « The beast within ». Loin d’être un simple remix, ce titre devient presque indépendant de l’oeuvre originale. En fait il comporte uniquement le refrain et quelques paroles de la chanson. Le reste du texte est un extrait de l’Apocalypse de la Bible, ce qui n’a pas foncièrement plu à certains accusant ce texte de contenir des paroles antisémites… Madonna a bien sûr démenti les accusations.
Cette version est absolument envoutante.


Côté prestation scénique, le choix est relativement restreint. Ce titre est parlé plus que chanté donc pas foncièrement évidemment à interpréter en concert.

Elle le fera tout de même en 1993 lors du « Girlie Show » avec une étonnante mise en scène très loin de l’ambiance sulfureuse du clip. Madonna rend hommage au film « My fair lady » (1964).

Durant cette même tournée, on retrouve en interlude le remix « The beast within ».

Par la suite, Madonna n’interprètera plus en live ce titre pourtant il fait de magnifiques apparitions sur différentes tournées. La plus emblématique, la plus belle reste l’entrée pour le « Re invention tour » de 2004 sur « The beast within » (encore lui). Pour moi c’est particulier parce que cette tournée est la toute première que j’ai vu en live. Cette entrée, ce titre sont gravés à jamais dans ma mémoire.

Il faudra attendre 2012 et le « MDNA tour » pour voir réapparaître « Justify my love » en version originale… encore pour un interlude. Cependant Madonna est présente indirectement puisque pour l’occasion le titre a été réenregistré et une nouvelle vidéo a été tournée pour être projetée sur les immenses écrans.
Gageure au vu du mythe entourant l’oeuvre original. Pourtant l’essence même du discours reste le même, le sensualité y est plus que présente. Magnifique.
Deux vidéos pour l’occasion : le backdrop seul et ce que l’on pouvait voir sur la scène durant sa diffusion.


Et pour vous, « Justify my love » respire toujours le scandale… ou pas ?

Publicité

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s