Moi aussi

Un coup de coeur manga pour une thématique très sérieuse : le harcèlement sexuel et moral en entreprise.
La mangaka Reiko Momochi propose en deux tomes de traiter ce sujet grave avec son titre « Moi aussi ».

Un peu réticente, après avoir lu de nombreuses bonnes critiques, je me suis lancée. Et bien m’en a pris.
Malgré la réouverture de profondes blessures liées au harcèlement moral que j’ai subi, la lecture de ce manga m’a confirmé le chemin parcourut. Il est une manière ludique de parler de choses graves qui arrivent tous les jours.

Pour en savoir plus, cliquez sur… (lire la suite).

16 commentaires

  1. Je suis content de voir que ce premier tome t’as plu, même si ça m’attriste de savoir que tu as vécu ça.

    J’étais dailleurs allé voir le site dont tu m’avais envoyé le lien. et chaque témoignage me glace le sang. En tant qu’hypersensible, c’est dur pour moi de lire ce genre de chose, même si j’ai conscience de la triste réalité du monde dans lequel on vit…

    • Oui les témoignages sont glaçant. Je dois dire qu’en tant que femme il y a beaucoup de choses que l’on vit mais que l’on a tellement intériorisé ou bien on nous a tellement dit que c’était « normal », on ne fait plus attention.
      Dans mon cas, le harcèlement n’était pas sexuel mais la violence reste la même.

      • J’en suis vraiment désolé pour toi.

        Effectivement je pense que ce sont des choses ancrées depuis tellement longtemps que ceux qui me font vivre trouvent ça normal, et que les femmes qui vivent ça se disent qu’elles sont obligées de faire avec. Ca me désole…

      • Mais les choses changent 🙂 … rien n’est immuable dans ce monde. Cela prend du temps mais tout change. Moi je dis merci à celles qui ont eu le courage avant moi de me permettre de vivre comme je vis aujourd’hui. A moi désormais de faire ma part. Et comme il est souvent dit : le changement commence par soi-même. Moi aujourd’hui je commence à prendre conscience de cela donc mon comportement se modifie et je n’accepte plus certaines choses. Le dire, l’exprimer, voilà qui est important. Moi ces témoignages, il me rende fière parce que ces femmes osent et cela permet de se dire : je ne suis pas seule. Avoir conscience de n’être pas seule est un victoire en elle-même. Voilà le début d’une révolution 🙂 .

      • Moi aussi je suis une pessimiste pure et dure mais j’avoue qu’aujourd’hui j’ai changé. La vie m’a fait prendre d’autres chemins et puis j’ai toujours pensé que ce sont les utopistes qui changent le monde. J’en suis même persuadée !

      • Tu changes les choses sans t’en apercevoir 🙂 . Rien qu’en parlant de ce manga, tu changes les choses. On se trompe souvent en croyant que les changements ne se font qu’avec de gros bouleversements. Les changements sont comme les secondes qui font la minute ou comme les flocons qui forment la neige. Les véritables changements sont une accumulation de micro évènements 🙂 .
        Pense par exemple qu’une goutte de pluie n’est pas l’Océan pourtant sans elle l’Océan n’existe pas donc une goutte de pluie est l’Océan.
        Une parole peut changer le monde… c’est ce que l’on appelle « l’effet papillon » 🙂 . Donc le pessimiste que tu es change les choses !

      • Merci beaucoup pour ce que tu me dis, ça me touche et me fait très plaisir. Je ne sais pas si j’arrive à y croire car en plus d’être pessimiste j’ai un gros problème de manque de confiance en soi (d’où notamment le fait que je tienne à mon anonymat sur Internet) qui fait que j’ai du mal à me dire que je puisse avoir un impact positif.

      • Ce n’est pas facile. Je pense qu’aujourd’hui j’en suis capable… la preuve 🙂 . Je pense qu’il faut savoir être conscient de ce qui est arrivé mais il faut laisser le passé où il est et ça s’est beaucoup plus dur. Accepter de se définir autrement que par ce traumatisme, c’est un très long voyage en ce qui me concerne. Et comme je le dis ce n’est pas foncièrement un beau voyage. Il reste pourtant indispensable pour se dire que la vie, ma vie ne se définit pas par cette évènement. Et c’est là que je trouve ce manga vraiment bien. Il décrit ce sentiment de honte, de dégoût de soi qui amène trop souvent à la fin d’une vie. J’ai fleurté avec ce ravin, je m’y suis même lancée mais j’ai été rattrapée de justesse. J’ai hâte de lire la suite pour voir comment ce long chemin est décrit. Donc à suivre 🙂 .

      • Oui, quand on a prit assez de recul sur un traumatisme, ça passe. Et il y a des cas où ça peut être thérapeutique aussi. Ca me fait penser à Tori Amos qui, après avoir vu Thelma et Louise, a voulu parler du viol qu’elle avait subi étant jeune

  2. Je suis désolée que tu aies traversé cette épreuve, vraiment !
    J’ai moi aussi été harcelée, et je ne souhaite à personne de connaître cette horreur !
    Merci pour le conseil.
    Très bon dimanche !

    • Je le dis souvent : même à mon pire ennemi je ne lui souhaite pas de vivre cette expérience.
      Le plus dur c’est de sortir de cet état de victime qui fait que toute la vie se concentre sur cet évènement. Moi je me suis définie en fonction de ça pendant tellement d’années… Je commence juste à sortir la tête de l’eau. J’ai toujours peur de je ne sais pas vraiment quoi d’ailleurs quand j’y réfléchis. Mais il est bien vrai que la peur est souvent irraisonnée. Elle agit comme un trou noir et engloutie tout. Voilà pourquoi l’intérêt d’une telle lecture ! Elle permet d’avoir de la distance et dans mon cas de prendre conscience du chemin parcourut. J’espère qu’il en est de même pour toi.
      Le chemin est long et franchement pas joli, je le trouve même parfois plus violent que le harcèlement en lui-même mais perso, je suis extrêmement fière d’en avoir fait une grande partie ! Je doute encore en l’écrivant mais je sais que c’est la vérité alors je dois le dire ! Je te souhaite beaucoup de joie. Le passé est le passé, seul le présent compte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s