Retour vers 1958

Quand on parle de Gainsbourg, la plupart du temps les gens pensent aux années avec Jane Birkin, à « Mélody Nelson » et autre « Je t’aime moi non plus ».
Moi Gainsbourg je l’ai découvert avec ses premières chansons, celles de Saint Germain des Près, sentant bon les années 50.

Aujourd’hui je vous propose « La recette de l’amour fou »… en attendant la Saint Valentin 😉 .

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s