Les puissants

Le pitch de départ des « Puissants » signé Vic James, a titillé mon intérêt :

« Dans un pays gouverné par une caste aux pouvoirs surnaturels, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage ».

Nous sommes dans une sorte d’uchronie où l’histoire a été réécrite de sorte que les nouveaux rois et reines d’Angleterre sont des personnes ayant des pouvoirs extraordinaires leur conférant une autorité, un pouvoir sur les « sans dons ».

Je ne vais pas tourner autour du pot, cette trilogie est… (lire la suite).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s