L’étoile de cristal

Le 26 février 1959, Marilyn Monroe reçoit un prix récompensant son interprétation d’Elsie dans le film « le prince et la danseuse » sorti en 1957.
Ce prix est un peu particulier, c’est l’étoile de cristal décernée par la France. C’est en quelque sorte l’équivalent français de l’Oscar.

Marilyn en compagnie de son mari Arthur Miller se rend au consulat de France à New York,  au 934 sur la cinquième avenue. Pour l’anecdote, Marilyn et son mari arrivèrent avec plus de deux heures de retard. La cérémonie devait avoir lieu à 16h mais elle ne commença pas avant 18h.

26.02.59 étoile de cristal réception

C’est George Auric, compositeur de musique qui remet le prix à Marilyn. Il est le président et l’instigateur de ce prix qui sera remis de 1955 à 1975. Je n’ai pas (encore) d’informations sur les autres personnes présentes. Certains visages me sont familiers mais je n’arrive pas encore à mettre des noms dessus !

26.02.59 étoile de cristal george auric26.02.59 étoile de cristal chiens

Quels sentiments Marilyn a ressenti en recevant ce prix ? Voyait-elle ce prix comme une belle récompense quant à son immense talent d’actrice ? Sur les photos elle semble un peu lointaine, même si son émotion semble bien réelle.
Peut-être cela lui rappelait des moments douloureux… Et puis le film datait maintenant un peu. Marilyn était passée à un autre projet : « Certains l’aiment chaud ».

26.02.59 étoile de cristal le prix

Toujours est-il qu’elle avait conservé ce prix. On le retrouve dans la vente aux enchères de Christies en 1999. Estimée entre 1000 et 1500 dollars, l’Etoile de cristal de Marilyn Monroe fut vendue 55200 dollars en octobre 1999 ! A-t-elle été revendue depuis, j’avoue ne pas m’en souvenir mais je ne pense pas. Si elle revenait sur le marché, à quel prix s’envolerait-elle ?

cristal 1959 (5)
Chez Christie’s en 1999

Pour les amoureux de détails, plusieurs choses.

Il existe des clichés couleurs de Marilyn en route pour le consulat français lorsqu’elle sort de son appartement. Comme vous l’aurez deviné, ces clichés sont l’oeuvre de cette célèbre bande de fans qui suivaient la star partout 🙂 .

26.02.59 monroe six

La tenue portée par Marilyn est identique à celle portée lors de sa rencontre avec Karen Blixen (autrice de « Out of Africa »), au centre de la photo chez l’écrivaine Carson McCullers, à droite, le 5 février 1959, donc quelques jours plus tôt.

Blix8

C’est aussi cette même tenue qu’elle porte pour la première projection de « Certains l’aiment chaud » en ce même mois de février 1959 ! Je vous en avais parlé : ICI.

02 1959 preview slih01

Mais le détail le plus amusant est cette barrette que l’on peut apercevoir sur certaines photos. Drôle, non ?!
A noter que cette barrette est un détail temporel important. Sûr que c’est à son arrivée parce que sur les autres photos elle disparaît notamment quand elle reçoit le prix…

26.02.59 étoile de cristal barette

 

 

2 commentaires

    • Pour moi c’est sa meilleure interprétation de toute sa carrière ! Le film n’est pas vraiment à la hauteur mais son interprétation est géniale, magique, sublime.
      Et oui ! la France avait su reconnaître son talent d’actrice. La même année et pour le même rôle elle avait aussi reçu un prix italien.
      Ce qui est marrant à noter c’est que c’est deux pays à cette époque là basculait dans ce que l’on a appelé « la nouvelle vague ». Cela me fait souvent dire que son jeu était très moderne et dynamique 🙂 .
      Merci pour ce joli message.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s