Hey, Jump !

Le magazine Life demande à son photographe fétiche Philippe Halsman de réaliser une couverture avec Marilyn Monroe pour le numéro de novembre 1959.
Halsman et Marilyn se connaisse depuis dix ans maintenant. A plusieurs reprises il a photographié la star lui donnant au passage sa première couverture Life en avril 1952.

En 1959, Marilyn triomphe avec le film « Certains l’aiment chaud » réalisé par Billy Wilder. Halsman est dans sa série « Jump » commencé quelques années plus tôt. Il demande à toutes les personnalités (politiques, comédiens, danseurs, aristocrates…) passant devant son objectif de sauter. Le but est d’avoir une expression réelle de chaque personne. Pour Halsman quand on saute on vit, on est soi même.

Marilyn avait déjà sauté devant son objectif en 1954. En 1959 il réitère sa demande, elle accepte.
Durant la séance Marilyn portera deux robes différentes. Je vous ai déjà parlé des photos avec la robe noire dans ce post : « Jump ! ». Aujourd’hui je vous propose la série de photos avec la robe rouge.

1959 jump halsman

Cette robe est souple, fluide. Très différente de la noire plus fourreau, plus star hollywoodienne. La robe rouge dégage une simplicité, une personnalité plus légère, moins formatée. Pourtant lorsque l’on regarde les photos, Marilyn semble très crispée. Sans doute est-ce le début de la séance. Nous ne retrouvons pas cette crispation dans la série de photos à la robe noire.

halsman jump robe rge

Il faut dire que Marilyn appréhendait la séance. Même si elle avait déjà sauté devant l’objectif d’Halsman, la Marilyn de 1959 était beaucoup plus tourmentée que la Marilyn de 1954. Cela faisait près de trois ans qu’elle n’avait pas été au sommet du box office alors qu’en 1954, elle enchaînait les succès au point de pouvoir renégocier son contrat avec la Fox ! En 1959, Marilyn poursuivit pour ses moindres faux pas par la presse maîtrisait d’une main de fer son image. De plus il faut ajouter les problèmes personnels avec notamment son endométriose l’empêchant de réaliser un de ses voeux les plus chers : devenir mère.

Se retrouver devant un photographe lui demandant de se lâcher, ce n’était vraiment plus une habitude pour Marilyn Monroe. Mais Halsman n’était pas un inconnu pour elle et il réussit au fur et à mesure des prises à la détendre. Il s’amusa même à sauter avec elle pour lui montrer qu’elle n’avait pas de raison d’avoir peur.

Au final ses photos à la robe rouge furent peu utilisées par la presse préférant celles à la robe noire. Reste des photos mythiques. Voici quelques couvertures de magazines.

halsman jump robe rge covers

Pour les amoureux de détails, vous noterez que le fond choisit est beige pourtant sur un ou deux clichés le fond est bleu… comme celui pour les photos à la robe noire. Changement de décor en cours de séance 🙂 . Amusant, non ?

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s