Marilyn à la plage

Juillet 1949, le 23 si l’information est bonne, Marilyn Monroe retrouve un vieil ami photographe : André De Dienes pour une séance photos sur la plage de Tobey à Long Island près de New York.

Pour vous situer le lieu voici 2 cartes. La première vous permet de voir où se trouve par exemple Manhattan par rapport à la plage en question.

tobey beach

La deuxième permet de bien situer la plage de Tobey sur la portion Long beach.

map-of-north-shore-long-island - Copie

Pour ceux que ça intéresse voici une vidéo montrant justement Long Beach island. A vous de vous mettre à la place de Marilyn et de De Dienes sur cette plage en 1949 🙂 .

Retour sur la séance photos qui nous intéresse.

En ce mois de juillet 1949 Marilyn est en tournée promotionnelle pour le film « Love Happy ». Elle parcourt de nombreux endroits depuis près d’un mois maintenant mais elle commence à se lasser.
Lorsque De Dienes lui propose une séance photos, elle est ravie. Retrouver un vieil ami et surtout prendre l’air lui fera le plus grand bien.
La dernière fois que Marilyn a posé pour ce photographe, c’était en 1946, elle venait tout juste de changer de nom. Norma Jeane devenait Marilyn Monroe. Le cinéma devenait désormais sa priorité.

Dans son livre « Marilyn mon amour », De Dienes dit qu’il acheta deux maillots : un blanc et un rose ainsi que deux ombrelles dont une à pois et plusieurs foulards.
S’il est aisé de faire la distinction entre les deux ombrelles, pour ce qui est du maillot c’est plus compliqué, les photos étant principalement en noir et blanc.
Marilyn se changeait dès que l’un était mouillé et l’autre sec. Reste qu’il est vrai que sur certaines photos le maillot est légèrement plus sombre donc je peux supposer que c’est alors le rose qu’elle porte…

J’ai découpé la séance en plusieurs bloc pour vous présenter un panel des clichés pris durant cette magnifique séance.
Tout d’abord Marilyn avec les ombrelles. Notons que pour cette série, De Dienes avait une pellicule couleur.

1949 de dienes ombrelle à pois et blche1949 de dienes ombrelle à pois

Marilyn s’amuse aussi sans accessoires. En fait elle imite la démarche du chaton que De Dienes avait emmené avec lui. Lorsqu’il eut fini sa sieste, le chaton découvrit la fraîcheur du sable et les vagues…

1949 de dienes1949 de dienes00

Sur la plage une buche ou peut-être une traverse de chemin de fer. Elément de décor idéal pour quelques photos !

1949 de dienes buche

N’oublions pas les foulards ! De Dienes dit en avoir pris plusieurs mais personnellement je ne connais que celui à pois qui rappelle parfaitement l’ombrelle.

1949 de diens assise + foulard

De Dienes s’amusa aussi à photographier Marilyn avec son peignoir blanc. Là on rigole moins. Marilyn fait presque religieuse avec ses mains jointes et son regard sérieux. Ces portraits me font vraiment penser aux dernières photos prises en 1946 par De Dienes où la visage sans maquillage elle exprime différents sentiments. (je crois ne jamais vous avoir présenté ces photos… va falloir que j’y pense !).

1949 de dienes peignoirCe que je trouve dingue c’est de penser que ces jolies photos de Marilyn sur cette plage furent prises il y a de cela 70 ans ! C’est dingue quand on y pense. Parce que franchement, ces photos semblent avoir été prises très récemment.

Depuis ces clichés sont devenus très célèbres et symbolisent la fraîcheur, l’intemporalité de Marilyn Monroe. De Dienes savait capturer l’essence même de Marilyn. Sans doute le fait de l’avoir connue au tout début de sa vie, elle avait à peine 18 ans quand ils firent leur première séance photos ensemble, lui a permis de voir au delà de l’actrice qu’elle devenait.
Et puis nous sommes qu’en 1949, Marilyn n’est pas encore à proprement parlé Marilyn Monroe mais dans peu de temps tout changera…

Avec le temps et surtout à partir du milieu des années 80, les photos prises par De Dienes sur cette plage en 1949 arrivent très fréquemment en couverture de magazines à travers le monde. En voici quelques exemples.

1949 de dienes covers

Il existe aussi de nombreux objets arborant ces clichés. En cherchant dans ma collection personnelle j’y ai trouvé pas mal de choses notamment signé Taschen : agenda, calendrier (à noter que celui en haut à droite est immense), la célèbre box, catalogue. Et puis d’autres choses comme un catalogue de chez Julien’s auctions, le premier livre « Marilyn mon amour », un immense poster (que j’adore), des trading cards ou bien encore un cd (qui n’est pas une compil de ses chansons !).

1949 de dienes objets

Et vous avez-vous différents objets avec ces clichés ?


Comme très souvent chez Marilyn une tenue peut être réutilisée plusieurs fois. Et bien ces maillots de bain confirment la règle. Par contre je ne serai vous dire avec exactitude si nous parlons de la version blanche ou de la version rose même si je trouve que c’est plus tôt le blanc qui sera porté plusieurs fois.

Direction 1950 voir fin 1949 pour la photo de droite. L’homme a côté d’elle est l’un des hommes les plus important de sa vie : Johnny Hyde. C’est grâce à lui qu’elle décrochera enfin des rôles peut être mineurs mais dans de grands classiques. C’est aussi lui qui permettra à Marilyn de signer son premier contrat de 7 ans avec la 20th Century Fox.

johnny hyde

Ensuite direction 1951.
Au tout début de l’année, Marilyn porte le maillot pour deux occasions : pour une séance photos au Bel Air Hotel et pour une séance en studio dès plus énigmatiques pour ma part.

1951 bel air hotel studios

Enfin toujours en 1951 mais cette fois-ci avec une date précise le 04 août.
Marilyn apparaît en « Miss Cheesecake » pour une party organisée par un diplomate polonais qui fêtait alors ces derniers examens pour devenir un citoyen américain.
Avec ce genre d’apparition, Marilyn prouve que le ridicule ne tue pas… Par contre, les regards lubriques eux sont bien présents et sont écoeurant. Là on est dans la pure utilisation de la femme comme un objet. Je salue Marilyn pour savoir garder son sourire dans de telles circonstances.
Je pense que ces photos montrent parfaitement ce qu’elle a dû endurer avant de devenir une star. Et pour le coup on peut mieux comprendre ses caprices. Elle faisait payer à tous ces hommes…

1951 cheesecake

Pour finir, pour les amoureux des détails, un petit regard sur le dos de Marilyn. Vous remarquerez que l’attache dans le dos du maillot varie voir parfois elle disparaît.

de dos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s