Golden Dreams

27 mai 1949 la jeune Marilyn Monroe pose nue sous l’oeil du photographe Tom Kelley…. et de sa femme.

kelley tom 1949 groupé

Cela fait quelques temps que Kelley veut que Marilyn pose entièrement nue pour lui mais elle s’y refuse. Pourtant à un moment, elle cède. Il faut dire que l’année 1949 est très dure pour la jeune actrice. Elle est libre de tout engagement. Son contrat avec la Fox est fini depuis un bon moment et celui avec la Columbia n’a duré que 6 mois. Depuis quelques mois, elle enchaîne les apparitions et autres séances de pose. Ce sont ces dernières qui lui permettent de manger mais en ce mois de mai, la proposition de Kelley est alléchante. Pour une seule séance, elle empochera 50 dollars. Une très belle somme pour l’époque.

Dès le départ elle sait que les photos seront utilisées pour un calendrier. La légende veut qu’elle demande à Kelley de faire en sorte qu’elle ne soit pas reconnaissable sur les photos. A l’époque poser nue pour une apprentie actrice pouvait lui coûter sa carrière.

A l’automne 1952, alors qu’elle commence le tournage des « Hommes préfèrent les blondes », une rumeur circule : la nouvelle star Marilyn Monroe serait cette jeune femme nue alanguie sur du velours rouge. Le scandale éclate rapidement et les représentants de la Fox prennent peur.

kelley tom 1949 allongée

L’adaptation en film de la comédie à succès « Les hommes préfèrent les blondes » leur coûte très chère. Ce serait catastrophique de voir leur nouvelle blonde s’engouffrer dans un tel scandale !
Le département de la publicité suggère, impose même à Marilyn de nier les faits pour sauver le film et accessoirement sa carrière de star naissante. Mais à la surprise générale la première concernée se refuse à mentir. Elle acquiesce quand les journalistes lui demandent si c’est bien elle sur la photo. Panique à la Fox !

Ce qu’ils ne savent pas c’est que Marilyn est déjà une experte en communication. Son corps est son arme et elle compte bien utiliser cet accro du nu pour sa carrière.
Marilyn ajoute à son aveu une touche de naïveté désarmante : elle a accepté de poser nue parce qu’elle avait faim. Tout le monde tombe dans le panneau ! Le scandale se transforme en plan de communication grandiose. Les projecteurs sont braqués sur elle et elle les utilise pour asseoir sa marque de fabrique : sa sensualité mêlée de naïveté, choquante, juste ce qu’il faut.
La jeune femme s’avère aussi très intelligente quand il s’agit de répondre aux questions plein de sous entendus du genre :  » et que portiez-vous entre les prises ? ». Elle répondit :  » la radio ». Et tout le monde riait. Pendant longtemps beaucoup de journalistes et autres personnes pensaient que ces réponses étaient soufflées par les agents publicitaires des studios…  ils avaient tort. Marilyn était intelligente et savait faire comprendre par l’ironie la stupidité et la grossièreté de la question.

Avec son attitude de faire front malgré le danger, Marilyn Monroe a ouvert une brèche dans le combat des femmes face à l’hypocrisie de la société envers elles.
Les hommes font poser dans des tenues très légères et dans des positions franchement dégradantes des jeunes femmes qui crèvent la dalle dans les rues de Los Angeles (et d’ailleurs) pour de grosses sommes d’argent. Ensuite la société les brûlent sur la place publique parce qu’elles vont à l’encontre de la morale avec leur attitude dégradante, en oubliant que ce sont les hommes qui sont à l’origine de la proposition…
Marilyn a dit haut et fort : j’ai posé nue, je suis fière des photos et surtout fière de mon corps. Et ça en 1952, c’est très nouveau.

Pour revenir aux photos prises par Tom Kelley, du jour où il s’est avéré que c’était bien Marilyn Monroe la nouvelle star de la Fox, de nombreux calendriers ont fleuris chaque année. Certains se virent retouchés. Je trouve cela assez marrant.

kelley tom 1949 calendrierskelley tom 1949 retouches

En 1953, Hugh Hefner fit de Marilyn Monroe sa première playmate en proposant en couleurs le nu que je qualifie « aux jambes groupées » dans son tout premier numéro de Playboy. Naissance d’une double légende.

playboy 1st issue réédition 2014

Durant la séance, Kelley aurait apparemment pris 24 photos mais seulement deux poses ont circulé jusqu’à la fin des années 90. Hugh Hefner proposa en 1997 des variantes dans l’un des numéros de Playboy. Grand émoi chez les fans du monde entier.
Pour l’anecdote, la légende veut que Marilyn offrit à Joe DiMaggio (son deuxième mari) comme cadeau de mariage l’une de ces variantes…

Depuis les nus de Marilyn Monroe ont fait le bonheur des couvertures de magazines, de livres et de bien d’autres produits dont voici quelques exemples pris dans ma collection et dans les archives du net.

kelley coverskelley livreskelley merchandising

Personnellement, le nu que je préfère est celui où elle est allongée. Pour moi, une perfection. Et vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s