Captive State

Je suis une amoureuse de Science Fiction. Les histoires d’extraterrestres sont un des nombreux courants qui émaillent la SF que j’adore. Dès que des êtres venus d’ailleurs se pointent sur les écrans, je suis de la partie… ou presque.

Qu’est-ce qui me plaît ? Le côté surréaliste, l’improbable qui devient probable, une réponse qui me fascine : nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Tout le piment est là.

La plupart des films qui retracent l’arrivée d’aliens est souvent basiques, binaires : nous sommes les gentils, ce sont les méchants et nous allons leur mettre la pâté ! Bien évidemment le nous est américain et se croît le centre du monde humain.

Pourtant depuis quelques années, certains films posent d’autres questions liés à l’arrivée d’aliens sur la terre. L’un des plus beaux reste pour moi « District 9 » de Neil Blomkamp sorti en 2009. Une véritable pépite. Mais je ne suis pas là pour parler de ce film (peut-être une autre fois).

Aujourd’hui je suis là pour vous parler du film « Captive State » de Rupert Wyatt sorti il y a peu. J’avoue être passé à côté de sa sortie mais fort heureusement j’ai vu la bande annonce avant qu’il disparaisse des écrans de mon cinéma.

Le sujet est certes banal : les extraterrestres sont arrivés, ils ont envahi la terre. Les humains vivent sous la coupe de ces aliens. Une grande partie accepte cette situation, une autre coopère franchement avec les aliens quand d’autres entrent en résistance. Cela rappelle un peu la série des années 80 : « V », pour ceux qui s’en souviennent.

Mais dans le film « Captive State » une différence majeure s’impose : nous sommes 10 ans après l’invasion. Dix ans d’occupation, c’est long surtout quand la résistance a été réduite à néant, supprimant tout désire de se révolter. Quelle perspective s’offre à l’espèce humaine ?

« Captive State » interroge sur le sentiment que l’on peut éprouver dans une telle situation. Qu’est-ce que je peux faire en tant qu’individu ? Mon avenir est-il si triste que cela ? Suis-je à jamais un soumis ? Que suis-je prêt à sacrifier pour que cela change ?

C’est sur cette dernière interrogation que le film est puissant. Sans dévoiler la trame du film, l’histoire interroge les valeurs que nous avons tous en nous. Souvent nous fanfaronnons en disant : « moi dans cette situation, je me battrai, je prendrai les armes… ».
Mais est-ce si évident que cela ? Résister ce n’est pas simplement dire : « je suis contre ceci ou cela » surtout dans une situation d’occupation. Cela implique de se cacher, de courir des risques, de se mettre et de mettre en danger.
Etes-vous prêt au nom de vos valeurs de sacrifier des gens ? vos amis ? votre famille ? vous même ?
Etes-vous prêt durant des années à cacher vos vrais valeurs en faisant des choses en totale opposition avec celles-ci dans l’attente de voir une ouverture potentielle pour faire basculer l’histoire ?

 

« Captive State » est perturbant parce qu’il nous interroge chacun dans nos retranchements. Que ferai-je ?

Si le film dans sa globalité est très intéressant, il est parfois maladroit et son récit s’en trouve altéré. Certaines idées ne sont pas développées et restent en suspens.
Visuellement c’est d’une crédibilité impressionnante, malheureusement la manière de filmer gâche de nombreuses scènes. La caméra qui bouge dans tous les sens et qui ne permet pas d’avoir une vue d’ensemble de la scène, c’est dérangeant.
Les acteurs sont vraiment intéressants même si certains personnages sont bancales.
La bande son est particulièrement soignée et accompagne magistralement le récit.

En conclusion, un film étonnant, surprenant qui va bien au-delà de la science fiction pour nous amener à nous interroger sur ce que nous sommes, sur ce que nous serions capable de faire ou non pour faire vivre nos valeurs. Un film à découvrir !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s