Le petit train du far west

Avant de devenir l’immense star que nous connaissons tous, Marilyn Monroe a tenu de nombreux seconds rôles voir juste des apparitions plus ou moins importantes.

Août 1949, sans aucun contrat en poche, elle décroche un rôle de figuration dans une production de la 20th Century Fox : « A ticket to Tomahawk », western en Technicolor.
Voilà ce qui en est dit dans le livre « Marilyn Monroe de A à Z » :

« Année 1876, Emma Sweeney, la locomotive du premier train de la Western Railroad traversant le Colorado, doit arriver avant le 5 septembre à Tomahawk, sinon la compagnie perdra l’agrément pour l’exploitation du chemin de fer. Dawson,  propriétaire de diligences, engage des hors-la-loi pour le stopper. A Epitaph, le convoi est réorganisé sous le commandement de Kit, la petite fille du shérif Dodge, son garde du corps indien, Johnny voyageur de commerce, un volontaire nommé Dakota et la troupe de girls de Mrs Adélaïde (Annie, Rubie, Julie et Clara). Lors d’une halte, ces dernières donnent un spectacle et Johnny chante avec elles. Une attaque d’indiens et l’obligation de démonter la locomotive pour passer une montagne ainsi que les manigances de Dakota n’empêchent pas le train d’arriver à l’heure. Ni Kit d’épouser Johnny, qui, de camelot sans attaches, devient contrôleur de train et père de famille ».

Bien évidemment ce film est très moyen et surtout bien ancré dans son époque.
L’historie en elle-même n’est pas foncièrement à remettre en cause. Nous le savons peu en Europe mais le train joua un rôle essentiel dans la conquête de l’Ouest. Avec lui se joua l’Histoire des Etats-Unis.
Le côté poussif du film vient de son époque : 1949. Les studios produisent à la chaîne des films et le politiquement correct est de rigueur. Pas de violences, pas de sexe, rien qui ne déborde ! Cependant nous avons droit à des poncifs : l’attaque des méchants indiens, l’héroïne qui entre dans le rang à la fin en devenant une bonne mère de famille. Fini les pistolets et autres couteaux ! Fini aussi les pantalons, une robe et une ombrelle s’il vous plaît. Paradoxe d’une époque où l’émancipation des femmes couve. La guerre leur a montré ce qu’elles valaient mais les hommes étaient rentrés. Dans ce film le discours martelé est celui qui domine l’époque : les femmes doivent retourner au foyer.

Voici la bande annonce :

Au casting, pourtant, du beau monde : Anne Baxter, Dan Dailey et Rory Calhoun, et bien sûr la futur star Marilyn Monroe.

Cette dernière est Clara l’une des girls de Mrs Adélaïde. Durant tout le film elle est vêtue de jaune. Chaque fille a une couleur bien distincte… plus facile de s’y retrouver.
Ses apparitions sont sporadiques et ne comportent aucun dialogue excepté des petits cris de ci de là.

1950 a ticket

Nous l’apercevons pour la première fois à la vingt-septième minute avec chapeau et boîte à chapeau. Les girls sortent d’un saloon et montent dans une diligence accompagnant le convoi.

1950 a ticket to tomahawk

Trois minutes plus tard intermède musical des girls qui partagent la scène avec Johnny joué par Dan Dailey. Elles chantent « Oh what a forward young man you are ». Impossible de reconnaître la voix de Marilyn dans ce tohu-bohu. Sincèrement pour moi elle ne chante pas sur ce titre, elle est doublée. C’était très courant même pour les plus grandes stars.

1950 a ticket to tomahawk03

Marilyn a droit à quelques plans isolés mais cela reste très infime. Quelques instants plus tard, nous la retrouvons nue de dos s’habillant d’une chemise de nuit. Puis un plan rapide où elle fait un clin d’oeil à l’une de ses comparses.

1950 a ticket to tomahawk02

Ensuite, elle ne sera plus qu’une silhouette en arrière plan. Mais grâce à sa tenue jaune vous pouvez la distinguer clairement à plusieurs moments.

1950 a ticket to tomahawk01

Le 5 août 1949, Marilyn pose pour les essais de costumes. Je ne crois pas me tromper pour dire que ce sont les premiers clichés de ce style que nous avons de Marilyn Monroe. Normal, c’est le premier personnage avec un nom qu’elle incarne plus de dix secondes.

1950 a ticket to tomahawk00

A partir de la mi-août 1949, ce sont les scènes en studio qui sont réalisées c’est à dire pour Marilyn, le numéro chanté.

1950 a ticket to tomahawk05

27 août 1949 direction le Colorado et la ville de Durango pour le tournage en extérieur.

durango colorado1950 a ticket to tomahawk04Marilyn participe à différentes opérations promotion du film durant le tournage dans cette petite localité. Comme ici avec une partie de l’équipe du film.

02 (2)

Revenons au casting.

aticket to - Copie

L’héroïne Kit est incarnée par Anne Baxter, actrice très cotée. Il est d’ailleurs étrange de la voir dans cette production même si elle est considérée comme de catégorie A.
Elle recroisera Marilyn l’année suivante sur le tournage du très célèbre « All about Eve » de Joseph Mankiewicz. Anne Baxter interprète Eve, Marilyn Miss Caswell. L’une est une actrice accomplie, l’autre une débutante. Elle partagerons une nouvelle fois l’affiche en 1952 mais elles ne se croiseront absolument pas puisque « O. Henry’s full house » est un film à sketches.

anne baxter

Rôle masculin principal : Johnny interprété par Dan Dailey. Acteur en vogue en 1949 même si sa carrière a débuté à la MGM et non à la 20th Century Fox. La comédie musicale va être son domaine de prédilection. Il retrouvera d’ailleurs Marilyn dans le film « la joyeuse parade » en 1954. Mais la donne sera bien différente. Marilyn est la grande star du studio et plus la débutante figurante qu’il rencontra en 1949.
Il croisera Marilyn au sein des studios à différentes reprises en 1952 et aussi lors de la soirée Photoplay de 1953 durant laquelle Marilyn porta sa fameuse robe lamé dorée…

dan dailey

Autre rôle masculin d’importance : Rory Calhoun est Dakota.
Cet acteur partagera l’affiche avec Marilyn Monroe par deux fois après ce film. En 1953, il joue l’amoureux de Betty Grable dans « Comment épouser un millionnaire » et surtout en 1954 dans « Rivière dans retour » il sera le rustre fiancé de Marilyn.

rory calhoun

Le film sort sur les écrans américains le 21 avril 1950. Plusieurs affiches sont proposées. Sur une on peut voir distinctement Marilyn, sur d’autres elle n’est qu’une silhouette… A vous de la retrouver 🙂
A noter qu’en France, le titre fut « le petit train du far west » et en Belgique « peaux rouges et visages pâles ».

1950 a ticket to tomahawk06

Enfin si cela vous dit, le film est disponible en intégralité sur youtube. Par contre pas de sous-titres.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s