Gilda

Pour les amoureux du cinéma, je vous conseille de (re)voir « Gilda ». Arte propose une deuxième diffusion le 21 mars prochain à 13h35.

Pour ma part cela faisait bien des années que je n’avais pas vu ce classique. Comme une gamine découvrant un trésor, j’ai été subjuguée. Le film en lui même est vraiment superbe. Un film noir grand public où l’intrigue vous emporte vers une destination inconnue. Que va-t-il arrivé à Gilda ?

Et puis comme une évidence, pour Rita Hayworth absolument divine. Elle est véritablement Gilda.

Tout au long du film une sensualité érotique des plus intense que seul ce genre de film peut apporter. Les scènes peuvent paraître désuettes au vu de ce que l’on montre aujourd’hui… Et pourtant cela fonctionne à merveille.
Rien n’est plus sensuelle que Rita Hayworth dans les costumes signés Jean Louis. Rien n’est plus érotique que la tension entre les deux personnages principaux. Rien n’est plus sensuel et érotique que les sous-entendus de la vie menée par Gilda…

Enfin rien que pour cette scène, Gilda dans ce fourreau noir, enlevant un simple gant, chantant « Put the blame on mame » et qui négligemment demande à la fin de son show si quelqu’un peut l’aider à défaire sa fermeture éclair… Vous avez dit sensuel et érotique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s