Le temps des souvenirs

Voilà une nouvelle année qui se termine pour laisser place à une nouvelle.
Le saviez-vous ? Jusqu’aux années 1570, le nouvel an se fêtait le 1er avril et non le 1er janvier ! Personnellement, j’aimerai que cela revienne au 1er avril. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que cela correspond à l’arrivée du Printemps et donc à plein de promesses.

Enfin bref, en ces derniers instants de 2018, faisons un flash-back sur l’année écoulée. Sincèrement il m’est impossible de me rappeler de tout ce que j’ai fait. J’ai oublié plein de choses ! Cela me fait penser à cette phrase :

Si vous voulez tester votre mémoire, essayer de vous rappeler ce qui vous tracassait il y a tout juste un an.

Pour en revenir à 2018, la culture reste le moteur de ma vie. Je dévore des documentaires, des livres, des expositions, de la musique… Je suis une boulimique de connaissances. Plus j’en sais plus je m’aperçois que je ne sais pas, dilemme. En fait ce que j’aime c’est les champs des possibles que la connaissance vous ouvre. Moi cette année j’ai eu la sensation de mieux appréhender le Monde.

Il bouge, il est bruyant même effrayant. J’ai l’impression d’être démunie face aux changements qui doivent être fait pourtant j’ai compris qu’avant tout, je fais partie du changement. Rien ne bougera si moi je ne bouge pas.
Je peux continuer à me lamenter de voir les espèces disparaître, de voir la Nature être polluée, de voir grandir la haine. Je peux aussi agir même à un tout petit niveau.

Changer ma façon de consommer a été un grand bouleversement dans ma vie. J’en ai pris réellement conscience en 2018.
Aujourd’hui j’ai besoin de sens dans ce que je porte , dans ce que je mange, dans ce que j’utilise au quotidien.
Aller dans les grandes surfaces est de plus en plus pesant. Les grands magasins m’insupportent. J’ai besoin d’authenticité.

Moi mon action elle est là. Par exemple, en achetant à manger dans ma biocoop. Je suis même passée au cap d’acheter pratiquement tout en vrac. C’est con mais d’une c’est moins cher et de deux j’ai considérablement diminué mes déchets. En plus par cette action j’encourage les agriculteurs du coin qui produisent de façon raisonnée, avec la Nature et pas contre elle. En fait j’en retire que du bénéfice !

2018 a été pour moi une année de découverte, de compréhension de la personne que je suis, que je veux être réellement, sans faux semblants. J’ai fait le choix du chemin que je souhaite suivre. J’ai fait le point sur les valeurs qui m’animent et comment je souhaite les faire vivre.

Et vous ?


Avant de vous quitter, un petit récapitulatif en photos de mon année 2018.

En premier lieu, les expositions. Cette année je me suis gavée. Jamais j’ai couru autant les musées. Un pur plaisir. Si je le pouvais j’en ferai encore plus !
En voici quelques unes en images : « Enfers et fantômes d’Asie » au Quai Branly, « Delacroix » au Louvre, « Les trésors de la collection » au musée Christian Dior de Granville, « Alphonse Mucha » au musée du Luxembourg, « Etre moderne le MoMa à Paris » à la fondation Louis Vuitton (sous la neige) et « Je suis couturier » à la galerie Alaia.
First, the exhibitions. This year I went in so many museum, like never before. Paradise. Here is some of them in photos : « Ghosts and hells the underworld in asian art » at the Quai Branly, « Delacroix » at the Louvre, « The treasures of the collection » at the Dior Museum in Granville, « Alphonse Mucha » at the Luxembourg museum, « MoMa in Paris » at the Fondation Louis Vuitton (under the snow) and « I am a designer » at the Alaia Galerie.

expos 2018

La Mode a été très présente durant l’année 2018. Par les expositions (comme toujours) mais surtout par les livres.
Fashion was very present in this year 2018. With exhibitions but also with books.
J’ai commencé l’année en achetant le livre d’une exposition new yorkaise sur Norman Norell. Par la suite j’ai trouvé un vieux livre de photos de Man Ray durant ces années à Harper’s Bazaar et un autre consacré à Lucien Lelong.
I began the year with a book of an american exhibition about Norman Norell. After, I’ve found an old book about Man Ray at Harper’s Bazzar and other about Lucien Lelong.
J’ai aussi écumé les archives du magazine « Le Petit écho de la Mode » pour un projet en lien avec Marilyn Monroe dont j’espère pouvoir vous parler au cours de l’année prochaine. J’ai passé des heures et des heures au milieu de milliers de magazines à la recherche d’informations. J’ai eu l’impression d’être au paradis…
I went also in the files of the « Petit écho de la Mode » for a Marilyn Monroe project. I hope to talk about it next year. I spend many hours in those files to look for informations. It was like a paradise.

fashion 2018

Marilyn a bien sûr fait partie de l’année comme toujours. Elle a été présente sous la forme de livres et de magazines allant des années 50 à aujourd’hui.
Marilyn was there too, always. She was there with books and magazines from the fifties until today.

mmbooks and mags 2018

Madonna quant à elle a été discrète avec cependant un point d’orgue : son 60ème anniversaire. Pour l’occasion, j’ai réalisé un magazine dont vous pouvez voir la couverture ci-dessous (celle avec le gâteau dans la bouche). Un travail fastidieux pour la néophyte que je suis dans ce domaine mais une véritable découverte du potentiel à venir.
Madonna was discreet. The highlight was the 60th anniversary. For it, i’ve created a magazine, you can see the cover below (the one with the cake in the mouth). A very hard work for the novice I am but very very interesting.

m 2018

J’ai acquis d’autres choses durant ces douze mois notamment des vinyles et autres cds. Parcourir les brocantes me permet d’acheter à moindre frais. Mais sincèrement, je serai incapable de vous en faire une liste. Voici tout de même en musique l’une des dernières pépites trouvée en 45 tours : « The hustle » par Van McCoy. Oui le Disco a été la bande son de mon année 🙂
I’ve found many other things like vinyls and cds. I love to go to the secondhand markets. I couldn’t give you a list but I can show you one of the last single I’ve found : « The hustle » by Van McCoy. Yes the Disco is the playlist of my year 🙂

J’ai tout de même acheter du neuf en acquérant l’album d’Eddy de Pretto que j’adore : « Cure ». Mon seul et unique coup de coeur cette année (même si je l’ai réellement découvert à l’automne 2017).
I bought only one thing new, the album « Cure » of the french singer Eddy de Pretto. I lvoe him.

Voilà le petit coup dans le rétro est fini. Désormais je vous dis à l’année prochaine !
That’s all, end of the flash-back. Now see you soon next year !

 

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s