Zephyr in the sky

Début mars 1998, la Madonne des charts revient dans les bacs après une décennie pleine de bouleversements avec un album magique « Ray of light ».
In the beginning of march 1998, Madonna comes into the charts after an eventful decade with a magical album « Ray of light ».

1998-rayoflight00

La décennie 90 fut mouvementée pour Madonna.
En 1990, elle est la plus grande star du monde avec des tubes qui n’en finissent plus comme le mythique « Vogue » et la tournée « Blond Ambition World tour » où habillée en Gaultier elle met le monde à ses pieds. S’en suivra une descente aux enfers en 1992 à la sortie de son album « Erotica » et de son livre « SEX« … certainement trop célèbre pour beaucoup. En 1994, elle sort « Bedtime Stories » qui aura son petit succès mais qui sera loin des scores de ses anciens albums. Elle est pourtant sur une route qui fera d’elle une incroyable artiste, toujours à se remettre en question. En 1996, elle interprète le rôle de sa vie : « Evita » dans le film éponyme d’Alan Parker. Au même moment, elle tombe enceinte. Madonna la provocatrice va devenir maman. L’année suivante pour son interprétation elle reçoit un prix prestigieux : le Golden Globes de la meilleure actrice !
The 90’s decade was eventful for Madonna.
In 1990, she’s the biggest star in the world with « Vogue » and the « Blond Ambition World tour » dressed by Gaultier. After it will be descent into hell. In 1992 with « Erotica » and the book « SEX »… maybe too famous. In 1994, she made « Bedtime Stories ». It was a success but really less than before. However, she’s on the road to be an incredible artist. In 1996, she plays « Evita » in the movie of Alan Parker. The role of her life. At the same time she becomes mother. The next year she wins the Golden Globe of best actress !

90s

Et voilà qu’en février 1998, Madonna réapparaît vêtue de noire pour un single étonnant : « Frozen ». Ce titre annonce une révolution. Madonna va avoir 40 ans et elle s’apprête à devenir une icône, improbable résurrection d’une idole condamnée à être has been.
And we are february 1998, Madonna is back dressed in black for a surprising new single : « Frozen ». This song announce a revolution. Madonna is going to be 40 yeasr old and she’s going to be an icon, improbable revival of an idol.

1998 frozen

Le 2 mars 1998, l’album « Ray of light » est disponible en Europe.
March 2nd 1998, the album « Ray of light » is there.
Le choc que provoque l’écoute de cet album est énorme. Madonna s’y confie comme jamais. Elle parle de sa nouvelle vie de maman, de la notoriété, de l’amour, de sa propre mère… Et puis il y a ce son. Extrêmement nouveau pour l’époque, le son électro est alors très en vogue mais jusqu’à présent aucune star ne s’en était emparé. C’était plutôt underground, pas du tout « mainstream ».
When you listen it it’s a shock. Madonna talks about of her new life, of fame, of love, of her own mother… And there is this sound. New for the era, the electro sound is fashionable but any star plays it. It was underground.
La combinaison de l’intimité des paroles et du son électronique magnifié par William Orbit donne une cohérence rarement atteinte sur la totalité des 13 titres qui compose l’album.
The mix between the intimacy of the lyrics and the electronic sound glorify by William Orbit gives a coherence on the totality of the 13 songs.
Madonna tel un phénix renaît de ses cendres. C’est un K.O. magistral. Toutes les critiques de par le monde son unanime sur la qualité de l’ensemble et le public se rue chez les disquaires pour se procurer la galette.
Madonna is like a phoenix with this album. All the critics  are unanimous and the public buys it because he loves it.

1998 rayoflight

« Ray of light » est le dernier album pour lequel Madonna sortira 5 singles avec des clips d’une immense beauté pour chaque.
« Ray of light » is the last album with 5 singles and video clips for each song.

Le premier extrait est « Frozen ». Mystique, Madonna apparaît brune dans ce clip d’un nouveau genre dans la planète Madonna.
The first single is « Frozen ». Mystical, Madonna appears with brown hair in this new kind of videoclip in the Madonna world.

 

Le deuxième extrait est plus lumineux, totalement différent, plus en accord avec le sublime visuel de l’album. C’est le titre « Ray of light ».
The second single is brighter, different, in agreement with the visual of the album. The title is « Ray of light ».

 

Le troisième extrait est une pépite. C’est le premier titre sur l’album « Drowned world / substitute for love ». C’est une méditation sur sa quête d’amour, de gloire, de reconnaissant qu’elle a finalement trouvé dans la plus simple et plus pure incarnation : sa fille. La chanson commence par ces mots : « j’ai troqué la gloire pour l’amour ».
The thrid single is a nugget. It’s the first song on the album « Drowned world / Substitute for love ». It’s a meditation on her quest of love, of fame, of recognition she will finally find with her daughter. The song begins with this words :  » I traded fame for love ».

 

Le quatrième extrait est une ballade sublime « The power of goodbye ». Madonna a toujours été talentueuse quand il s’agit de la fin d’un amour.
The fourth single is a sublime ballad : « the power of goodbye ». Madonna is the best to write about the end of a love.

 

Le dernier extrait est à nouveau une réflexion sur sa vie, sur l’amour au sens large. Il s’agit de l’une des mes chansons préférées : « Nothing really matters ». Les paroles me percutent toujours autant.
Le clip est pour moi un cadeau. Madonna alors en pleine lecture des « Mémoires d’une geisha » s’empare des codes du pays du Soleil levant.
The last of the single is again a reflection about her life and love. It’s one of my favurite songs : « Nothing really matters ».
The videoclip is like a present for me. When she made, Madonna read the book « Memories of a geisha ». She took the references of the country of the Rising sun.

 

Mais l’album « Ray of light » regorge d’autres pépites. La plus sublime reste pour moi « Mer girl », la toute dernière chanson. La voix sobre de Madonna, pure, l’ambiance musicale amenant une réflexion intérieure, ce titre est un bijou.
But the album has so many beautiful songs. The most extraordinary for me is the last song « Mer girl ». The sober voice of Madonna, the musical atmosphere give you the opportunity to make an inner reflection. This song is like a jewel.

 

3 commentaires

  1. Son meilleur album je trouve ! Il y a une vraie cohérence entre les chansons et les visuels de l’album (sublimes, la photo de la pochette est magnifique). Je préfère largement le style pop-electro soft proposé sur ce disque que les morceaux actuels qui passent en radio. « Substitute for love » est le morceau que j’aime le plus sur ce disque.

    • C’est un album magnifique qui m’a véritablement emporté à sa sortie. Une bouffée de bonheur intense. J’avoue adorer tous les titres de cet album… ce qui vraiment rare. Rien n’est à jeter, une vraie pépite. Pourtant mon album préféré est « American life » qui je trouve est encore à un niveau au-dessus. Concernant le visuel c’est une merveille. En fait cet album est la perfection incarnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s