Une histoire de boucles d’oreille / A story of earrings

Tout commence avec un film : « Les hommes préfèrent les blondes » (1953). Bien évidemment Marilyn est le point de départ de l’enquête mais le centre de l’attention va être porté, une fois n’est pas coutume, sur Jane Russell. Tout va tourner autour d’elle.
Comme bien souvent, les tenues et accessoires portés dans le film vont prouver que leur histoire ne s’arrête pas à un seul et unique film. Cependant je dois bien avouer que j’ai été très surprise de leur aventure.
(Everything begins with a movie : « Gentlemen prefer blondes » (1953). Of course Marilyn is the center of the story but this time the highlight will be on Jane Russell. Like often, the dresses and earings wearing in the movie will show us that they are used for more than one movie. However, I have to admit this time I was surprised).

Mais commençons notre histoire avec une paire de boucles d’oreille vendues en novembre dernier chez Julien’s auctions pour la modique somme de 112 500 dollars !
Ces boucles sont très célèbres. Marilyn les porte sur des photos promotionnelles du film « Les hommes préfèrent les blondes » qui sont devenues mythiques, réalisées pour celles de pied par Ed Clark et les portraits par Gene Kornman.
Vêtue d’une robe lamée or cousue sur elle, Marilyn est des plus sexy. La tenue fut créée par William Travilla pour le film. Mais la scène fut coupée au montage très certainement parce que la tenue fut jugée trop sexy… ou bien tout simplement parce que la séquence n’apportait rien à l’intrigue. La robe devint célèbre parce que Marilyn décida de la porter pour la cérémonie des Photoplay awards en février 1953. Cela généra un gros scandale !
Mais comme pour la séquence du film, lors de cette soirée, Marilyn ne portait pas les boucles d’oreille. Elle ne les porta que pour les photos promotionnelles.
(But let’s start our story with earings sold by Julien’s auctions last november for 112 500 dollars ! They were used by Marilyn for a promo photoshoot for « Gentlemen prefer blondes ». The photos are very famous. They were taken by Ed Clark and Gene Kornman. Marilyn wears a gold lamé dress very sexy created by William Travilla for the movie. But the scene was cut maybe because of the dress… or because they really didn’t need the scene for the story. The dress became famous because Marilyn decided to wear it for the Photoplay Awards in february 1953. Scandal ! But like for the scene cut, for this evening Marilyn didn’t have the earrings. They were only for the promo photoshoot).

gpb mm

Marilyn les porta aussi sur d’autres photos promotionnelles des « Hommes préfèrent les blondes ». Il s’agit d’une séance où Marilyn joue à Lorelei en minaudant assise sur une méridienne s’attaquant avec délectation une boîte de chocolats.
(Marilyn wore them also for other photos to promote « Gentlemen prefer blondes ». She’s playing Lorelei seats on a meridian eating chocolats with a sexy delight).

1953 florea choc

Ces boucles d’oreille je les ai retrouvé sur des photos promotionnelles des « Hommes préfèrent les blondes » mais portées par Jane Russell.
(Those earrings I found them on photos made for « Gentlemen prefer blondes » wore by Jane Russell).

gpb jane

Cependant j’ai longtemps cru que ces photos dataient de bien plus tard. En effet, la robe que porte Jane sur ces clichés promotionnelles est celle qu’elle porte dans le film « Bungalow pour femmes » qui date de 1956.
(However, I thought those photos were made for « The Revolt of Mamie Stover » in 1956 because Jane Russell wore the dress in this movie).

the revolt

Le comble est que j’ai retrouvé des clichés promotionnelles pour ce film avec cette robe où Jane porte des boucles d’oreille que Marilyn porte à trois occasions en 1953 : pour la remise du prix « Miss press club », pour une séance photos promotionnelles pour « Les hommes préfèrent les blondes » et pour une séance photos pour le film « Comment épouser un millionnaire », les deux par John Florea!
(The funny thing is I’ve found promo photos for this movie with this dress and earrings wore by Marilyn three times in 1953 : for the Miss press club, for a promo photoshoot for « Gentlemen prefer blondes » and for an other promo photoshoot for « How to marry a milllionaire », the both by John Florea !).

mamie stovermiss press club1953 florea billets1953 florea htmam00

Mais le plus drôle c’est que ces boucles d’oreille ont été portées pour la première fois par Jane Russell dans « Les hommes préfèrent les blondes » ! Incroyable, non ?
Elle les a aussi portées lors d’autres séances photos mais là je suis incapable d’en donner la date et pour quel film : « Les hommes préfèrent les blondes » en 1953 ou « Bungalow pour femmes » en 1956 ; ainsi que lors d’une sortie en 1955.
(But there is more funny because those earrings were wore for the first time by Jane Russell in « Gentlemen prefer blondes » ! Incredible, isn’t it ?
She also wore them for others photoshoot but I don’t know the date : 1953 for « Gentlement prefer blondes » or 1956 for « The Revolt of Mamie Stover » or maybe another date. We can see also photos of Jane in 1955 with them).

divers jane boucles pampilles

Et ce n’est pas fini. Ces boucles d’oreille, je les ai retrouvées portées par Mitzi Gaynor sur des photos promotionnelles pour… « There’s no business like show business » (1954) ainsi que dans une scène du film ! Cependant je ne suis pas sûre à 100% que ce soit exactement les mêmes boucles d’oreille.
(And it’s not the end. Those earrings appear on Mitzi Gaynor for a promo photoshoot for… « There’s no business like show business » (1954) and in a scene of the movie ! However I’m not really sure it’s the same earrings).

tnblsb mitzi

Je n’allais pas finir comme ça parce que dans le film « There’s no business like show business » nous voyons une photo d’Ethel Merman où elle porte la robe portée par Jane Russell dans « Les hommes préfèrent les blondes » avec les fameuses boucles d’oreille à pampilles. Dingue, non ?
(I have an other story with « There’s no business like show business ». In the beginning of the movie we can see a photo of Ethel Merman wearing the dress wore by Jane Russell in « Gentlemen prefer blondes » with the earrings pendant. Crazy, no ?).

gpb tnblsb

Mais ce n’est pas encore le mot de la fin puisque Jane Russell pose dans cette robe pour une séance photos promotionnelle pour… « Bungalow pour femmes » en 1956 !! L’une des photos sera même utilisée pour une affiche.
Personnellement, j’avais toujours pensé que ces photos avaient été faites pour « les hommes préfèrent les blondes » mais ce n’est pas du tout le cas.
(There is a last story because this dress were also wore by Jane Russell for a promo photoshoot for… « The revolt of Mamie Stover » in 1956 !! One of the photo will be used for the poster. Personally I thought those photos were made for « Gentlemen prefer blondes » but it wasn’t).

mamie stover00

Alors, amusante cette histoire, n’est-ce pas !? Moi je me suis régalée. Et je suis sûre que l’histoire de ces robes et ces boucles d’oreille ne s’arrêtent pas à ce récit. Je pense qu’il y a encore à découvrir. Excitant, non ?
(What do you think of this story ? Funny, isn’t it !? For me it was more than a pleasure. And I’m sure it’s not the end of the story because I think those dresses and earrings were used for other movies or photos. Exciting, no ?).

En conclusion, le lien commun à tout ça, c’est le département costumes. Cet endroit est laissé dans l’ombre de l’industrie cinématographique pourtant c’est lui qui crée la magie que nous voyons à l’écran.
Dans le cas de tous les films que j’ai cité il y a même un point commun encore plus fort : William Travilla, le costumier.
Cette histoire nous montre aussi qu’un costume ou un accessoire créé pour un film se retrouve réutilisé à de nombreuses reprises par la suite pour en amortir le coût. Cependant il est vraiment étonnant de retrouver sur une même actrice les mêmes tenues créées à des années d’intervalle même si le costumier du film est le même.
Je me pose alors la question : est-ce qu’un costumier avait sa propre armoire au sein du département costumes ?
(In conclusion, the common link is the costume department. This place is in the shade of the cinematographic industry but it’s the place where the magic takes place.
In the movies I’ve talk about there is an other link : William Travilla, the costume desinger.
This story shows us that a dress or an accessory created for a movie can be seen in others many movies. However I was surprised to see the same dress and earrings on the same actress between many years even the costume designer is the same.
I’m asking a question : did a costume designer have his own dressing in the costume department ?).

Et pour le fun, je viens de retrouver cette photo de Jane Russell de 1955 où elle porte la robe de « Bungalows pour femmes » avec à nouveau les boucles d’oreille pampilles ! Et une autre où elle porte la robe des « Hommes préfèrent les blondes » pour une soirée en compagnie d’Errol Flynn toujours en 1955.
Alors là, je ne sais plus quoi dire….
(And for the fun, I’ve just found a photo of Jane Russell of 1955 where she wears the dress of « The revolt of Mamie Stover » with the earrings pendant ! And another for an evening with Errol Flynn she wears the dress of « Gentlemen prefer blondes » always in 1955. I don’t know what to say…).

jane

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s