Y’a de la Joie !

J’ai décidé que le mot associé à cette nouvelle année sera la Joie. Pourquoi ? parce que j’en ai marre du défaitisme ambiant, des gens qui tirent des têtes de 6 pieds de long, de cette colère latente pour je ne sais quelle raison !
(I decide my word of the new year is : Joy. Why ? Because I’m so tired of pervading defeatism, of people who are sad all the time, of all this anger and I don’t know why !).
La vie est pourtant si belle lorsque l’on prend le temps de lever le nez. Moi j’en ai pris conscience lorsque j’ai décidé de regarder la vie par mes propres yeux et non plus par l’intermédiaire des yeux des autres.
(Life is so beautiful when you take the time to look at her. Me I took this chance when I’ve decided to look at life with my eyes and not by others eyes).
En me reconnectant à ce qui me fait réellement plaisir, j’apprends à remarquer tout ce bonheur à porter de main. J’en arrive même à repousser des habitudes qui en définitive ne me procuraient aucun plaisir.
(Reconnecting with what gives me pleasure, I learn to focus on all this happiness at hand. Now I’m going to repel all this habits which don’t give me pleasure).

Un exemple concret ? (A concrete example ?).
Alors j’adore les vêtements et les chaussures. Lorsque j’ai commencé à posséder mon propre argent, j’ai acheté beaucoup de vêtements. J’en ai rempli mes armoires. J’avais toujours envie de plus. J’aime le charme d’une robe, la douceur d’un pull, le confort d’un pantalon, l’élégance d’une chaussure… Et puis, et puis, et puis, tout c’est effondré autour de moi. Ma vie est partie en lambeaux. Depuis je me reconstruis. L’avantage d’une telle situation c’est que vous repartez de zéro (en quelques sorte). C’est alors le moment de foutre aux orties tout ce qui a pu vous pourrir la vie de façon consciente ou plus sûrement de façon inconsciente.
(I love clothes and shoes. When I began to have my own money, I bought many clothes. I wanted always more. I love a beautiful dress, the softness of a sweater, the comfort of a pants, the elegance of a shoe… And then, and then, and then, everything collpases around me. All my life evaporates. Since I rebuilt. The advantage of this kind of situation is you  start from scratch).
L’année dernière j’ai mis en pratique la méthode KonMari pour vider mon dressing. Et bien à ma grande surprise, j’ai donné près des trois quart de ce que j’avais accumulé. J’ai réussi à ma séparer de vêtements que j’avais parfois depuis plus de vingt ans !
(Last year, I put in practice the KonMari method to clean my dressing. Much to my surprise, I give three quarters of my dressing, even old clothes I kept since 20 years !). 
Et cela ne s’est pas arrêté là. Avec cette méthode le principe est « est-ce que ce vêtement me procure de la joie ? », si oui, je le garde, si non, il part. C’est, au début, perturbant mais ça marche. C’est devenu tellement une habitude de me poser cette question, que je la pratique dans les magasins sans réellement m’en rendre compte. Du coup, même faire les magasins me lasse !
(And you know, it doesn’t stop with the dressing. With this method, the principle is « this time gives you joy ? ». If yes, I keep it, if no, he leaves me. It really works. Now it’s an habit and even in a shop I have this question in mind).
Aujourd’hui, je ne veux plus remplir mes armoires pour me dire « wouah j’ai tout ça », non ! je veux aujourd’hui ouvrir mon armoire et me dire « tout ce qui est là me rend heureuse »… et c’est devenu le cas.
(Today, I don’t fill my dressing anymore to say « wow i have all those items« , no ! I want to open my dressing and say « all those items make me feel happy »… and it’s true).

Le mieux dans cette histoire c’est que ma vie a changé parce que je pratique cette méthode pour tout. J’arrive désormais à prendre l’instant et l’aimer pour ce qu’il est, c’est à dire : unique. Je ne m’embête plus avec les nuisances. En les rejetant de ma vie, je ne suis plus polluée. Bien évidemment, la vie a ses aléas mais je la regarde désormais avec de nouveaux yeux et ça change tout.
(The best in this story is my life changed because I practice this method for eveything. I take the moment and appreciate it for what it is : unique. I say to the nuisances : walk away. I’m not pollute anymore. Of course, there is risk of everyday life but I look at life with my new eyes and it changes eveyrthing).

Voilà pourquoi le mot de cette année sera la Joie.
Amusez-vous ne serait-ce que 5 minutes à sourire en continu chez vous, dans la rue, en voiture, dans le bus, dans le métro, dans le train, en faisant vos courses… et regardez les gens. Vous y verrez de la Joie. Votre journée sera illuminée. Le bonheur, eh bien, il est tout simplement là.
(Here is why the word of this year will be the Joy. Enjoy to smile for 5 minutes at home, in the street, in the bus, in the train, in the car… and look at people. You’ll see Joy. Your day will be marvellous. Happiness is only that).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s