Une robe signée Norman Norell

11 avril 1957 lors d’une soirée au Waldorf Astoria à New York, Marilyn Monroe apparaît au bras de son mari, vêtue d’une robe dite sirène signée Norman Norell dans une tonalité bleu nuit.
(11th april 1957, for a party at the Waldorf Astoria in New York, Marilyn Monroe appears wit her husband, wearing a blue night mermaid dress designed by Norman Norell).

tenue bal in paris (1)

Cet évènement mondain est d’après la description de Paris Match en 1957 :

« Le plus célèbre bal de la saison new yorkaise qui, tous les ans, fête l’élégance française, « Avril à Paris », s’est placé sous le signe du libérateur des Etats-Unis La Fayette, pour célébrer le deux centième anniversaire de sa naissance. »

(In a number of Paris Match in 1957, they talk about this night : « It’s the most famous bal in New York. Each year, New York celebrates french elegance with « April in Paris ». This year the bal was under the sign of La Fayette the man who saved the United States of America. 1957 is the 200th birth of La Fayette »).

Toujours d’après les informations délivrées par Paris Match dans numéro 421 du samedi 4 mai 1957, ce bal dont les mille invités durent déboursés 40 000 francs par personne eurent droit à un banquet qui reconstituait le gigantesque menu des noces du marquis de La Fayette : 7 services, 19 plats français et 9 vins, champagne et liqueurs (les estomacs devaient être bien solides !).
(In Paris Match, you can alos read there was 1000 guests who paid 40 000 francs by person to eat the same meal gave for the wedding of marquis de La Fayette : 7 services, 19 french flats and 9 wines and champagne… You had to have a good stomach !).

april in paris (2)

Si une grande partie de l’attention se portait sur le couple formé par Marilyn et Arthur Miller, toute la bonne société new yorkaise était présente ainsi que de nombreuses personnalités.
Sur certaines photos nous pouvons voir Marilyn en compagnie de Jean Marais, Françoise Arnoul et Gérard Philippe. Pour l’anecdote, Marilyn aurait aimé tourner un jour avec ce dernier. Vous pouvez aussi remarquer la présence d’Elsa Maxwell (la dame un peu âgée).
(If the attention was on Marilyn and her husband Arthur Miller, all the high society in New York was there like many personalities. On many photos, we can see Marilyn with french stars : Jean Marais, Françoise Arnoul et Gérard Philippe. You have to know, Marilyn wanted to play one day with Gerard Philippe. You can also see Elsa Maxwell (the old lady)).

11.04.57 with frenches

Et voici une petite interview en français du couple Miller ! (And here it is, a little french interview with the Millers).

A table, plusieurs personnes se bousculent pour approcher la star. Nous pouvons aussi voir qu’elle est assise au moment du repas, à côté de l’ambassadeur du Royaume-Uni aux Etats-Unis : Winthrop Aldric.
(Many people wants to see the star. We can also see she was near the UK ambassador in the USA : Winthrop Aldric).

11.04.57 à table

Durant cette soirée, il est aussi intéressant de voir la présence du Duc et de la Duchesse de Windsor qui se retrouvent à la table d’honneur en compagnie de l’ambassadeur de France aux USA, Monsieur Alphand et de la reine de New York Mrs Gaynor.
Un autre invité, encore jeune mais qui va marquer de son empreinte le monde : John Fitzgerald Kennedy est présent avec sa femme Jackie.
(During this party there was also the Windsor who were with the french ambassador in the USA Monsieur Alphand and the queen of New York Mrs Gaynor. There was also a young man : John Fitzgerald Kennedy and his wife Jackie).

11.04.57 personnalités

Il n’existe apparemment pas de photos attestant la rencontre de Marilyn avec les Kennedys ni avec les Windsor. Pourtant, l’article de Paris Match de 1957 indique que « la Duchesse demanda à Marilyn de tirer la tombola dont les deux gros lots étaient une Chrysler et une Citroën« . Bizarre de n’avoir aucune archive visuel de cela…
(I don’t know any photos of Marilyn with the Kennedys or with the Windsors. However, the Paris Match article of 1957 says : « the duchess asked to Marilyn to do the draw of the tombola… »).

Mais revenons à la robe ! (But come back to the dress !).

Marilyn ne porte aucuns bijoux. La robe est le seule attribut « attrape lumière » qu’elle s’autorise. En fait, tout est dans la robe, le reste n’est que sobriété. Regardez-moi ce chignon bien sage et très très discret. A noter la présence de gants blanc dans ses mains. Par contre, je ne sais s’ils sont dit « opéra » ( très longs) ou standard.
En réalité, la fantaisie vient plus tôt de son manteau de fourrure d’hermine blanche acquis en 1955 et de son sac à main vraiment très joli.
(Marilyn doesn’t wear jewels. The dress is the only one. For this diner she’s simple and chic. You can notice white gloves in her hands but I can’t say if they are « opera gloves » or not. For sure, the only eccentricity is the white fur coat which was bought in 1955, and the gorgeous little bag on the table).

11.04.57 tenue


Ce n’est pas la première fois que Marilyn porte cette robe sirène.
Le 18 décembre 1956, déjà au Waldorf Astoria, en compagnie de Miller, elle assiste à une soirée de Gala organisée par l’Actor’s Studio suite à l’avant première du film Baby Doll.
(It’s not the first time Marilyn wore this mermaid dress. 18th december 1956, already at Waldorf Astoria with Miller, she is at the diner gives by Actor’s Studio after the premiere of « Baby doll »).

18.12.56 babydoll

La robe une fois de plus attire entièrement l’attention mais Marilyn en ce mois de décembre 1956 joue avec une paire de boucles d’oreille très longues. Vous ne les reconnaissez pas ? Allez, un petit effort… Un indice : remontez presque jour pour jour au mois de décembre 1955. Le 12 décembre 1955, Marilyn assiste à la première de « La Rose tatouée ». Elle porte ce soir-là les mêmes boucles d’oreille.
Notez aussi la présence, déjà, du manteau d’hermine blanche. Côté sac, discrétion : une belle petite pochette de satin noir.
(The dress is the center of the attention but for this party, she wears earrings very big. You don’t recognize them ? Come on… Remember december 1955… The 12th december 1955, Marilyn was in New York for the premiere of « The rose tattoo ». She wore those earrings.
You can also see the white fur coat. And for the bag, discretion : a small black satin bag).

18.12.56 tenue

Pour les férus de détails, le soir de ce gala au Waldorf Astoria de 1956, Marilyn porte sa fameuse mèche de cheveux sur le côté gauche. Ce sera la seule et unique fois qu’elle le fera !
(For those who like details, Marilyn wore her hair on the left for this night in 1956. It was the only time she’ll make that !).


Remontons encore quelques mois en arrière.
Marilyn pose en compagnie de Laurence Olivier devant l’objectif de Milton Greene, pour la promotion de « The prince and the showgirl ».
La date de cette séance est inconnue (à présent) mais soit elle fut prise en février 1956 lors de la venue de Laurence Olivier pour annoncer sa collaboration avec Marilyn pour ce futur film, soit elle fut réalisée en Angleterre entre la mi-juillet et début novembre 1956.
Ce qui signifie que Marilyn a acquis cette robe au plus tard au printemps 1956.
(Marilyn poses with Laurence Olivier for Milton Greene for the promotion of « The prince and the showgirl ». I don’t know the date of this sitting but sure it was in 1956 when Olivier came to New York to announce the movie with Marilyn, or it was in England when they made the movie between july and november 1956. So Marilyn bought the dress maybe in spring 1956).

Greene the prince avec Olivier


Reprenons le cours normal du temps, revenons à 1957.

Peu de temps après ce « bal in Paris » en avril 1957, Marilyn pose au tout début du mois de mai devant l’objectif du grand Richard Avedon.
Ce n’est pas leur première séance ensemble mais c’est un peu comme si. La première fois fut en septembre 1954 en compagnie de Billy Wilder.
(After the « bal in Paris », Marilyn meets Avedon for a sitting in may 1957. It was not the first session together but it could be because the first time Marilyn was with Billy Wilder, in 1954).

Durant cette séance Marilyn est très espiègle. Elle s’éclate même ! Avedon ira jusqu’à la faire jouer avec un petit tigre en peluche ainsi qu’avec une peau véritable de tigre (une autre époque…). Cependant, Avedon capturera en même temps, une Marilyn très mélancolique.
(For this sitting, Marilyn is very happy. Avedon will give her a tiger toy to play and also a real tiger skin (an other era….). Meanwhile, Avedon will find another Marilyn, very gloomy).

1957 avedon

Même séance ou un peu plus tard en 1957, Marilyn avec sa robe sirène toujours avec Avedon donne une leçon de glamour.
(Same sitting or maybe later in 1957, Marilyn with her dress gives us a glamour lesson).

1957 avedon glamour


Avançons encore un peu dans le temps : 1958.

Richard Avedon, encore lui, fait poser Marilyn pour le magazine Life. La star doit se métamorphoser en Jean Harlow, Theda Bara, Marlène Dietrich, Lilian Russell et Clara Bow. Mais pour matérialiser Marilyn Monroe, elle pose à nouveau avec sa robe sirène bleu nuit signée Norman Norell !
(1958, Avedon does another sitting with Marilyn for Life magazine. She has to be Jean Harlow, Theda Bara, Marlène Dietrich, Lilian Russell et Clara Bow. But to show Marilyn Monroe, she wears this night blue dress designed by Norell !).

1958 avedon

Après cette robe disparaît de la vie de Marilyn. Pour qui ? Pourquoi ? Nul ne le sait.
Je ne doute pas de la fragilité de ce genre de vêtements à sequins. Au vue des nombreuses fois qu’elle a porté cette robe, fort possible qu’elle se soit abîmée…
(After, the dress disappears. Why ? Nobody knows. But I can understand the dress was fragile…).


Mais qui est à l’origine de cette robe ? Elle est signée Norman Norell.
Fashion designer américain né en 1900 et décédé en 1972, il est considéré comme l’un des plus important de l’après guerre. Il est réputé pour ces tenues sophistiquées et ces choix de matières luxueuses tout en gardant un style d’une simplicité déconcertante. L’une de ses marques de fabrique reconnaissables entre toutes sont ces tenues dites « sirènes ».
( But who is the creator of this dress ? She was created by Norman Norell.
American fashion designer born in 1900 and died in 1972, he is considered to have been one of the foremost American fashion designers with a style consisting of sophisticated and luxurious garments executed in a relaxed manner).

Il n’est pas étonnant que Marilyn est craqué pour ce style glamour et décontracté à la fois. De plus, Norell avait cette étiquette ultra chic très loin du côté vulgaire que pouvait avoir certaines tenues hollywoodiennes.
(We can understand why Marilyn loved his style).

C’est très certainement Milton et Amy Green qui firent connaître Norell à Marilyn.
C’est dans une de ses robes qu’elle apparaît pour la première fois en janvier 1955 pour annoncer sa nouvelle vie à New York. Elle apparaîtra au cours des mois suivants dans d’autres tenues signées Norell.
(Milton and Amy Green are those who show the Norell clothes to Marilyn. It was in a Norell dress, she appears in january 1955 to announce her new life in New York. In the newt months we’ll see her in other dresses signed Norell).

mm en norman norell

Milton Greene connaît le travail de Norell. En tant que photographe de mode, il a eu à de nombreuses reprises eut l’occasion de photographiée les magnifiques tenues du créateur. Pour preuve cette magnifique photo de Suzy Parker qui fera la couverture de Life en septembre 1952. En 1960, il photographiera le créateur avec ses sirènes…
(Milton Green knows Norell well. He’s a fashion photographer. For example in 1952, he made a wonderful photo of suzy Parker you can see on the cover of Life in september 1952. In 1960, he made a sitting with Norell and her « mermaids »…).

norelle par greene

Mais Marilyn a dû auparavant entendre parlé de ce créateur new yorkais.
A Hollywood, elles sont nombreuses à porter ses tenues « sirènes ». La première d’entre elles : Lauren Bacall.
Lors de la première du film « How to marry a millionaire » en novembre 1953, c’est une splendide robe sirène bleue signée Norman Norell qu’elle porte.
Pour les friands de détails, l’une des tenues qu’elle porte dans le film est aussi signée Norell !!! Elle la portera d’ailleurs à d’autres occasions.
Donc forcément, Marilyn devait connaître ce créateur bien avant sa venue à New York !
(But Marilyn heard about Norell before. In Hollywood, many stars wore his mermaid dresses. One of them was Lauren Bacall.
In November 1953 for the première of « How to marry a millionaire » she wore a gorgeous blue mermaid dress by Norell. And for those who like details, she wore in the movie a dress create by Norell. This dress was one of her, she wore it for others party).

bacall en norell

Et voici quelques photos d’Ava Gardner en 1955 portant une magnifique robe signée Norell, ainsi que deux photos de Mamie Van Doren dont une (en bas à droite) qui a fait souvent dire qu’elle copiait Marilyn mais sur ce point là je ne le pense vraiment pas.
(And now, some pictures of Ava Gardner in 1955 wearing a wonderful mermaid dress by Norell and two pictures of Mamie Van Doren. For the photo on the right, many people think Mamie wanted to be a look-a-like but when you see her on the photo on the left, you understand it’s wrong. I think she loved Norell style).

ava et mamie en norell


Et pour finir avec Marilyn, elle acheta une autre robe sirène signée Norell à la fin de sa vie qu’elle porta en mars 1962 pour la remise des Golden Globes. Nous reparlerons de cet évènement plus en détail une prochaine fois 🙂
(To conclude with Marilyn, she bought an another mermaid dress. It was in 1962. She wore it in march 1962 for the Golden Globes. We’ll talk of this ceremony another time 🙂 ).

1962 golden globes


Je n’ai malheureusement pas de photos de Norman Norell avec Marilyn pourtant il la rencontra. La dernière fois ce fut même en ce mois de mai 1962 lorsqu’elle mis sa désormais célèbre robe signée Jean Louis pour l’anniversaire de Kennedy au Madison Square Garden.
Jean Louis ne pouvant se déplacer pour coudre la robe sur Marilyn pour la soirée, il demanda à Norell qui s’acquitta de ce travail…
(I don’t have any pictures of Norman Norell with Marilyn but he met her. The last time was in the month of may 1962. Marilyn had to wear the iconic dress created by Jean Louis to sing Happy Birthday to Kennedy but Jean Louis wasn’t able to be in New York to sew the dress on Marilyn. He asked to Norell to do it…).

Mais voici tout de même une photo du monsieur. (But I have a photo of the Monsieur).

normannorell

Je vais créer une fiche sur ce créateur pour que vous puissiez le connaître d’avantage. Donc un peu de patience. (I’m going to create an article about him to know him better. Please wait until I create it).


Enfin, pour retrouver toutes les photos de ces différents évènements avec cette sublime robe sirène signée Norman Norell, visitez les albums photos (To see all the photos of Marilyn with this mermaid dress, visit the photos album) : MM 1956, MM 1957, Richard Avedon, Milton Greene et MM 1962.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s