Un jour peut être…

Je sais, je sais, nous sommes déjà en septembre et bien des dossiers envisagés n’ont pas encore vu le jour. Fainéantise ? sans doute. Préoccupée par autre chose ? certainement.

En fait cette année est à bien des égards une année charnière dans ma vie. De profonds bouleversements provoquent des changements inattendus et attendus.

Il y a quelques années, j’ai subi du harcèlement dans mon travail. Cela a duré près de deux ans. C’est comme si tout c’était mis de concert pour me faire plonger. J’étais dans une période fragile de ma vie. J’ai totalement craqué au point de vouloir mettre fin à mes jours.
J’ai sombré au point de ne plus voir la lumière, tout n’était que ténèbre. Saleté de maladie que la dépression.

Après trois ans d’errances, je commence à voir les choses changer. C’est long, exténuant, déroutant. Cette montagne, je ne pensais même pas la gravir… à quoi bon. Malgré tout, sans m’en rendre compte, j’avance, à pas de fourmi certes, mais j’avance.
Je ne le voyais pas clairement jusqu’à cette année. Rien qu’en une année, je suis consciente du pas de géant que j’ai effectué. En réalité, ce pas ne s’est pas fait d’un coup, il est le travail de mois éreintant, remplis de doutes, de rechutes parfois brutales mais aussi d’espoir.
Et aujourd’hui, je sens que je respire à nouveau ! J’avoue, j’ai peur. Peur que cet espoir ne soit qu’une illusion, qu’un mirage. Pourtant, il persiste et s’installe. Je sens intérieurement une renaissance.

Je suis fière de dire que je suis une nouvelle personne. Mon voyage n’est pas fini, je n’en suis qu’au début mais, enfin, je vois le chemin que je veux suivre.
Je ne souhaite à personne de vivre ce qui m’est arrivé pour prendre conscience de la valeur de la vie mais bon sang, je crois que j’ai enfin compris qui je veux être !

Comme je le dis : quand tout est détruit en vous, la seule chose à faire est de reconstruire et cette fois-ci de la manière dont vous le souhaitez. C’est ce qui m’est arrivé. Toute ma vie est partie en gravas. Le véritable anéantissement intérieur. Ma vie professionnelle a entraînée avec elle ma vie privée. Mais n’est-ce pas logique ? Je n’ai pas deux vies, j’en ai qu’une seule et unique ! Voilà ma première erreur.
Alors j’ai décidé de vivre ma vie avec mes règles, mes principes, mes valeurs. Facile, très facile à dire ! Mais quand j’y ai réfléchis, ce fut une autre paire de manches.
Dire sans cesse : « ce n’est pas moi », ne réponds pas à la question : « qui suis-je ? ».
C’est ce chemin que j’emprunte actuellement. Pour cela, je dois me débarrasser de tous mes fardeaux. Ma logique de vie se trouve chambouler… et ça me plaît ! Je me (re)découvre, je respire. En laissant au fur et à mesure mon passé là où il doit être c’est à dire derrière moi, je me sens légère et prête à entamer une nouvelle vie.

J’ai toujours pensé que la vie n’est qu’une question choix. Aujourd’hui, je prends conscience de l’impact d’un choix quand il est choisi avec sincérité. Cela ne rend pas le choix plus facile, il devient juste plein de vie.
Par exemple, j’ai fait le choix de l’indépendance professionnelle. Comme je suis une tortue, que je doute en permanence, que je n’ai pas confiance en moi… financièrement, c’est plus que la galère. Pourtant malgré les grandes difficultés que je traverse, je me sens relativement bien parce que je me sens, de plus en plus, en harmonie avec moi-même. Je respire pleinement le bonheur simple de la vie.

Ce sont des remises en question au quotidien. Moi, je refonde toute ma façon d’être. Actuellement, je lis « la magie du rangement » par Marie Kondo. Cela fait plus d’un an que je me dis que je dois lire ce livre mais force est de constater que je n’étais pas encore prête (ça c’est un autre de mes principes de vie :-)). Et là, je n’ai qu’une hâte : pouvoir enfin vider ma maison pour me détacher des chaînes qui me retiennent.
L’un des grands principes de ce livre génial est : « jeter tout ce qui ne vous met pas en joie ! ». Pour la première fois, j’ai envie de balancer des objets et autres qui m’accompagnent depuis toujours mais qui me polluent. C’est incroyable.

Tout ça pour vous dire que mes errances se ressentent sur la vie du blog. Je ne sais plus trop comment gérer mes idées et les concrétiser. Pour faire simple, c’est un peu le bordel dans ma tête !

La vie de chacun est fait de doute, d’espoir. Ce sont des montagnes russes à vous couper le souffle.
Si je n’avais qu’un seul conseil à donner c’est : « écouter votre instinct ! ». Il est le seul à savoir ce qui est réellement bien pour vous.


I know, I know, we are in september. I promised many subjects this year but I don’t do it. Lazy ? maybe. Worried ? sure.

This year many things changed in my life in a good way ! But it takes me all my time and energy. After the last hard years I can see a light, a new life begins for me, really.

Three years ago, I was in a very difficult position in my job : harassment. It was a terrifying moment in my life, I wanted to die. Everything was dark. But somebody saves me giving to me the chance to leave this hell. But I was destoryed. Depression is a dirty illmess.

Those last three years I worked on me. I have to start from nothing. I have lost all my life but today I think it wasn’t a sad new. I hope anybody won’t have to live the same thing to understand how to live their live. But after three years I begin to breath. It’s only the beginning but I feel it. It’s incredible. A new sensation, and for the first time a good one !

With this horrible experience, I understand many things about the person I want to be.
Like I say : when there are only ruins, the only thing you can do is to rebuilt ! And It’s what I did this year.
I understand me better, I listen to me before the others, I say clearly what I want and I don’t want anymore. It’s easy to say but not to do ! For me it’s a challenge every day.

I begin to leave my past where it has to be : behind me.
I change my mind, I’m the same but also a new person and it’s absolutely wonderful.
It’s not easy, each day I have to learn how to listen what I really want and feel.
For example, I begin to read the book « the life-changing magic of tidying » by Marie Kondo. I wanted to read it one year ago but I think I wasn’t prepare. The main principle is to throw all the things don’t give you joy/happiness.
If you clean your mind, I think you have to clean your home too. Everything must change if you want to star another story. Today, I have this opportunity.

All those words to say : those changes in my life takes its toll on my blog… Don’t worry I don’t forget you, you are always in my mind but it’s a bloody mess.

To conclude, never give up. if I had one advice to say : « listen the little voice inside you. She’s the only one to know what it’s good for you. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s