La isla bonita

« La isla bonita » est le cinquième et dernier single extrait de l’album « True Blue ». Il marque une nouvelle facette de l’univers de la chanteuse : l’hispanisante Madonna.
Avec son titre en espagnol et quelque phrase, « La isla bonita » est la première chanson abordant ce thème. Depuis, Madonna n’a eu de cesse de le revisiter avec de nouvelles chansons et surtout sur scène.

Le clip de « La isla bonita » réalisé par Mary Lambert apparaît pour la première fois sur MTV fin mars 1987.

Madonna y montre deux facettes d’une femme (elle ?) prise entre sa piété et sa passion.
Le côté pieux est sobre dans des tons presque froid. Le visage est fermé mais terriblement bousculé. Sa tenue est simple, droite sans falbalas.
Le côté passionnel s’exprime par la robe froufroutante rouge à pois noir. Cette femme est absolument flamboyante, rayonnante, vivante.
Le dilemme est immense dans le coeur de cette femme.

Ce qui marque avant tout dans ce nouveau clip, c’est la couleur des cheveux de Madonna. Jusque là blonde platine, elle réapparaît plus latine que jamais en renouant avec sa couleur naturelle. Les cheveux ultra court, elle reste divine mettant en avant son regard bleu azur des plus intense.

1987-la-isla-bonita-haut-clair

Sa tenue andalouse est l’image qui reste en mémoire, que tout le monde, encore aujourd’hui se rappelle. Il faut dire qu’elle est diablement sexy dans cette tenue.

1987-la-isla-bonita-robe-rouge-a-pois-noirs

Cela ne l’empêche pas de faire le pitre sur le tournage…

1987-la-isla-bonita-tournage

Voici une vidéo très intéressante regroupant toutes les scènes refaites, coupées au montage…

Revenons à la chanson en elle-même.
Il faut savoir que la musique fut d’abord proposée en 1986 à Michael Jackson alors en plein travail sur l’album « Bad ». Mais celui-ci la refusa. Elle fut donc proposée à Madonna qui en écrivit rapidement les paroles et qui l’intitula « La isla bonita ».

Bien lui en a pris ! Ce titre est l’un des plus célèbre de la chanteuse. C’est notamment avec celui-ci que Madonna conquit définitivement la France. C’est son premier numéro un des ventes de single dans notre pays. Elle est restée 27 semaines (du 06 juin au 05 décembre 1987) dans le top 50 dont 17 semaines dans les 5 premiers !
« La isla bonita » a été certifié Or en France c’est à dire avec plus de 500 000 exemplaires vendus sur notre territoire. Voilà pourquoi vous pouvez trouver très facilement ce 45 tours en brocante.

1987-la-isla-bonita-45-t-et-maxi45t-france1987-la-isla-bonita-45-t-italien-plus-autre
Le premier bloc regroupe le 45 et maxi 45 tours français. Le deuxième regroupe le 45 tours italien et un 45 tours sous titré « remix » qui me semble être français. A vous d’en trouver d’autres !

La photo de la pochette est signée encore une fois Herb Ritts. Avec ce dernier single, il conclut son grand chelem madonnien. Il a réalisé tous les visuels de « True Blue », de l’album en passant pour tous les singles ! Leur collaboration ne s’arrête pas là, Ritts sera très présent encore de nombreuses années dans la carrière de Madonna.

1987-herb-ritts1987-herb-ritts-001987-herb-ritts-chapeau-tete

Vous remarquerez qu’une constante apparaît dans la garde robe : un juste au corps bustier sur un pantalon 7/8ème près du corps. Seul la broderie et la chapeau annonce l’ambiance hispanique… mais quelle ambiance !
Cette séance est très certainement l’une des plus célèbres de Madonna. Cette image au chapeau est extrêmement marquante. Il ne faut pas oublier que bon nombre de posters virent le jour avec ce visuel.

A noter aussi que c’est cette même séance qui servira pour la première compilation de la star : « You can dance » sortie à l’automne 1987 (dont je vous parlerai l’année prochaine). Forcément un tel visuel marque !

1987-la-isla-bonita-you-can-dance-promoA gauche la pub pour « La isla bonita », à droite la pub pour « You can dance ».

Pour finir voici des couvertures de magazines, des cartes postales, des clippings issus de mes archives. Très amusant à voir près de 30 ans plus tard…
Personnellement, ce titre me tient profondément à coeur parce que c’est mon tout premier souvenir de Madonna ! C’est en 1987 qu’elle est entrée dans ma vie pour ne plus jamais en sortir.

1987-la-isla-bonita-magazines1987-la-isla-bonita-clippings1987-la-isla-bonita-paroles1987-la-isla-bonita-cartes-postales

Retrouvez toutes les images dans les albums photos suivant : « M par Ritts« , « M collection musicale, et « M collection« .

Publicités

2 réflexions sur “La isla bonita

  1. Un clip et une chanson cultes pour moi qui devenait totalement fan à ce moment là.
    Mon seul bémol c’est la qualité des photos avec la robe rouge à pois : ce sont quelques photos prises pendant le tournage et je regrette qu’Herb Ritts n’était pas là pour de plus belles photos posées en marge du plateau.
    Olivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s