Granville, Dior et Marilyn

En ce mois d’août, j’ai visité l’exposition « Femmes en Dior, Sublime élégance d’un portrait » à Granville.

granville musée dior 2016 affiche

Au sein de la Villa les Rhumbs appartenant aux parents de Christian Dior, un musée a pris place sur les trois étages que comportent cette magnifique demeure de la Belle Epoque.
Cette année, l’exposition proposée a pour thème les femmes habillées en Dior.

 Voici le speech officiel :

« Cette exposition propose de découvrir l’oeuvre et les sources d’inspiration du grand couturier et de ses successeurs à travers l’évocation de personnalités emblématiques du monde de l’aristocratie, du spectacle, du théâtre ou du cinéma, ainsi que des figures de l’élégance française et internationale.
Un ensemble exceptionnel de quatre-vingt-dix robes de Haute couture, des photographies, des dessins et des tableaux mettant en lumière des femmes en Dior et les moments où la création Dior fait corps avec leur apparence et leur personnalités. »

Le plus cette année est l’affiche de l’exposition, Marilyn est mise à l’honneur. Un des magnifiques portraits réalisés par Bert Stern en juin 1962 orne avec magnificence la grille de la Villa.
J’avoue vouloir le décrocher et partir en courant le mettre dans ma voiture…

granville musée dior 2016

Après avoir fait le tour des jardins, j’ai hâte de rentrer dans le musée. Marilyn m’accueille à nouveau.

granville musée dior 2016c
A gauche, à l’entrée su musée. A droite, une colonne au sein de Granville.

Ne pouvant faire de photos dû à la fragilité des vêtements présentés, je vous propose les photos mises en ligne par la société ayant participé à la scénographie de l’exposition.
Pour les voir toutes, cliquez sur la photo, vous arriverez sur le site de cette société.

IMG_8666-001-800x540

Mais je sais que la seule et unique question qui vous taraude est : « et la robe portée par Marilyn ? ».

Petit détour vers la photo de l’affiche.
En juin 1962, Bert Stern réalise une séance photos de plusieurs jours à l’hôtel Bel Air pour le compte du magazine Vogue.

Dans le livre que Stern consacre à ses photos de Marilyn, nous apprenons l’origine de cette séance.
Dans son contrat avec ce magazine de mode très réputé, Stern a la possibilité de réaliser un reportage de dix pages qu’il peut concevoir à sa guise.
Alors qu’il vole vers l’Italie et le tournage de « Cléopâtre » pour photographier Liz Taylor, il rêve que d’une chose : photographier Marilyn Monroe. Arrivé en Europe, il téléphone à son bureau de New York pour engager ce nouveau projet.
A son retour, Marilyn a dit oui, Vogue a dit oui, et non, Vogue n’a jamais publié sur Marilyn.

Il fait une première séance en couleurs et quelque peu dénudée.
Marilyn s’est amusée, Vogue aime les photos… à un point tel que le magazine veut d’autres photos de Marilyn Monroe. Mais cette fois-ci en noir et blanc et surtout plus habillée.

1962 bert stern

Voilà comment Marilyn s’est retrouvée vêtue d’une tenue signée Dior pour une séance photos de 1962 pour le magazine de mode « Vogue ».
Pour l’anecdote, ce reportage devait apparaître dans le numéro de septembre 1962. Un vent de folie s’empara de la rédaction lors de l’annonce de la mort de l’actrice le 5 août. Il fut décidé de garder la maquette prévue au départ mais de changer uniquement les mots. C’est ainsi que le seul et unique reportage consacré à Marilyn par « Vogue » apparut après sa mort.

1962 bert stern00

Revenons à la robe en question.
L’exposition ne propose malheureusement pas celle portée par Marilyn. D’ailleurs il est plus que probable qu’elle n’existe plus ou bien dans les réserves du magazine Vogue.
Les robes étaient prêtées (ou données ?) au magazine pour que des photographes les mettent en valeur. C’était des robes inspirées par le modèle de Haute Couture. N’oublions pas qu’en 1962, nous sommes juste à l’aube du prêt-à-porter.
Dans l’exposition nous voyons donc la robe qui a inspiré le modèle porté par Marilyn…

granville dior

J’ai été très étonnée du modèle. Je ne voyais pas du tout cette robe comme cela.
Elle possède une longue traîne que vous pouvez deviner sur la photo ci-dessus. Les manches s’arrêtent juste en dessous du coude et le dos (comme le suggère la photo de Marilyn) est très échancré. Le devant est une superposition de grands « volants ».

Ma mémoire me faisant défaut, je ne me rappelle plus l’auteur de cette création.
A savoir, Christian Dior est mort en 1957. Différents couturiers lui succédèrent à la tête de sa maison dont le plus connu Yves Saint Laurent.

Je pense retourner voir cette exposition et acheter le catalogue, je vous en dirai alors plus !

En dehors de Marilyn, vous pourrez voir dse tenues et accessoires appartenant à Marlène Dietrich, la Duchesse de Windsor, Greta Garbo, Joséphine Baker et bien d’autres noms encore. Un délice pour les yeux, une intense émotion au vu de certaines pièces et un plaisir jamais démenti. Une exposition à voir absolument !

diro musée(Cliquez sur la photo pour accéder au site officiel du musée).

Publicités

4 réflexions sur “Granville, Dior et Marilyn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s