1962, Quelque chose doit craquer

Poursuivons notre mois Marilyn Monroe avec ce nouveau wallpaper.

somethings

Nous sommes le 10 avril 1962, Marilyn est dans les locaux de la 20th Century Fox. D’après son contrat signé à la fin de 1955, elle doit quatre films à ce studio en l’espace de 7 ans.
En 1962, elle en doit encore deux après « Bus Stop » en 1956 et « Let’s make love » en 1960.

Son dévolu s’est porté sur le remake de « My favorite wife » sorti en 1940. Ce film a pour vedettes Gary Grant et Irenne Dune.
L’histoire raconte la mésaventure d’Ellen Arden. Après avoir disparu au cours de l’une de ses explorations, elle revient chez elle sept ans plus tard. Malheureusement pour elle, son mari est sur le point de se remarier. Ellen est bien décidée à le récupérer…

MyFaveWifePoster

Cette nouvelle version est écrite par Nunnally Johnson que Marilyn adore pour avoir tourné sous sa direction « How to marry a millionaire » ainsi que la scène de la grotte de « River of no return ». Le réalisateur est George Cukor qui dirigea son dernier film pour la Fox « Let’s make love », et surtout qui figure sur la liste des réalisateurs avec qui elle souhaite tourner.

Tout semble pour le mieux dans le meilleur des mondes. Même si elle ne trouve pas l’idée foncièrement originale, le fait d’être entourée par une telle équipe l’encourage à dire oui à ce nouveau projet.

Le 10 avril 1962, la voilà sur un plateau du studio pour réaliser des essais pour « Something’s got to give ». Marilyn déambule dans différentes tenues, avec différentes coiffures pendant plusieurs heures.
Pour ce premier jour, le choix se porte sur un bikini.
Marilyn a un corps à damner. Elle a perdu beaucoup de poids suite notamment à une opération de la vésicule biliaire. Elle entra à l’hôpital le 28 juin 1961 pour en ressortir le 11 juillet.

La couleur du bikini se confond presqu’avec sa peau. L’impression de nudité est très présente. Le studio joue avec la censure… Notez la petite astuce pour ne pas voir le nombril de Marilyn. Il ne faut pas oublier qu’en 1962, le code Hayes est encore appliqué par les studios. L’un des impératifs est de masquer le nombril, symbole de nudité et donc de dépravation. Autre époque, autre moeurs. Mais en 1962, le maillot une pièce est démodé, le bikini malgré son côté subversif devient un indispensable de la garde robe féminine.

10avril1962 essai costume sgtg maillot de bain

Marilyn joue au mannequin et fait un défilé.
D’abord vêtue d’une veste de plage à grosses fleurs (pavots ou coquelicots ?), elle laisse place à ce maillot de bain qui lui va à ravir.

Une pose à côté d’une ardoise indiquant le nom du film, la date, le réalisateur, l’actrice, son personnage et surtout les scènes dans lesquelles sont censés être portée la tenue ainsi que le nom du couturier : Jean Louis. Voilà des photos classiques.

Alors pourquoi avoir fait bouger l’actrice et l’avoir photographié en même temps et même filmé ? Je n’ai aucune archives de ce type pour tous ses autres films. Elles sont uniques et presque mystérieuses dans leur déroulement.
Il est vrai que Marilyn n’a pas tourné depuis novembre 1960. Elle a traversé de nombreuses épreuves qui l’ont métamorphosées notamment physiquement.
Sur ces essais, Marilyn est très différente. Elle a mincit, sa coiffure a changé ainsi que la couleur de ses cheveux, elle est beaucoup plus moderne dans son attitude.
Elle va bientôt avoir 36 ans, à Hollywood c’est devenir vieille.
Les studios voulaient-ils être sûr du potentiel de leur (si) unique star qui leur a fait gagner tant d’argent durant ces 10 dernières années ?
La Fox en ce printemps 1962, est au bord du naufrage. Elle a englouti des sommes pharaoniques sur le tournage de « Cléopâtre » à Rome qui ne cesse de durer. Ce n’est pas compliqué, lorsque Marilyn est appelé pour faire « Something’s got to give », plus aucun film n’est en tournage, les caisses sont vides.
Marilyn est envisagée comme la sauveuse pour éviter la banqueroute.

Personne ne le sait encore mais ce tournage sera tout aussi chaotique que celui à Rome…

Retrouvez les photos dans l’album « Something’s got to give ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s