Marilyn et Chopsticks

Un nouveau wallpaper ! Là je rattrape tous ceux que je ne vous ai pas donné durant les derniers mois… j’espère que cela vous plaît. Moi je m’éclate !

mm00

Cette photo est celle d’un essai de costume réalisé le 28 août 1954 pour le film « Seven year itch ».
Marilyn avait à peine fini le tournage de « There’s no business like show business » qu’elle se trouvait déjà sur un autre tournage, et pas des moindres.
Ce film est un enjeu majeur pour Marilyn. Il est le symbole de son indépendance artistique. Elle s’est battue pour pouvoir interpréter « the girl » (la fille) dans cette adaptation cinématographique de la pièce à succès éponyme.

La tenue qu’elle porte pour cet essai, sera celle de la scène dite « Chopsticks ».

Dans ce cours extrait la scène n’est pas complète puisqu’elle commence par une bretelle rebelle et se poursuit par une écoute de Chopsticks, assise par terre à boire du champagne en mangeant des chips… Une scène que j’adore.

1954 chopstick (1)

Pour revenir à l’essai du costume, vous remarquerez que Marilyn porte des boucles d’oreille bien voyantes… mais dans le film elles ont disparu.
Les chaussures aussi sont un élément changeant. J’avoue préférer celle qui apparaisse dans le film.
Je trouve que la Fille de l’essai de costume dégage une allure plus mature, plus froide presqu’à la Hitchcock, tandis que la Fille telle que nous la connaissons est plus fraîche, plus nature, plus joyeuse, plus libre.
C’est là que je me rend compte que Marilyn était une sacré bonne actrice !

1954chopstick

Et vous, quelle Fille préférez-vous ?

Publicités

4 réflexions sur “Marilyn et Chopsticks

  1. La scène Chopsticks est culte pour moi aussi. Le naturel de Marilyn y est incroyable, sans équivalent.
    J’ai appris l’air de piano après ça ! le fameux « air des côtelettes ».

    Il y a quelques années j’ai découvert un séquence similaire dans le film The Eddy Dutchin Story / Tu seras un homme mon fils qui date de 1956. Cette fois c’est Tyrone Power qui joue avec un enfant. La scène est superbe, très émouvante.

  2. Nouveau chopsticks que je découvre : dans le film « Man of the moment » de 1935. Je crois important de dire que le film est anglais. C’est l’acteur américain Douglais Fairbanks Jr qui joue au piano ce petit air, l’air de rien pendant une conversation avec une seule main. Sa partenaire lui demande « tu joues du piano ? » et il répond « non, et toi ? ». Ah ah !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s