Mourir de rire

Il est des dates que l’on préfèrerait oublier, celle-ci en fait indéniablement partie : le 7 janvier. (l’année s’y adossera peut être avec le temps).
N’avez-vous jamais remarqué que l’on célèbre plus facilement les moments tristes que les moments de joie ? Pourquoi aimons-nous tant les commémorations ?

En ce qui concerne ce 7 janvier, la blessure est encore fraîche presque suintante en tout cas très douloureuse… certainement un coup de 13 novembre qui a rouvert brutalement une plaie par encore cicatrisée.
Moi, je pleure toujours en revoyant les visages de ces dessinateurs morts d’avoir trop rit. Je ne comprend pas l’horreur de leur disparition, je ne comprend pas que l’on puisse mourir de dessiner, je ne comprend pas que l’on puisse être sur une liste de personnes à abattre pour de simples caricatures, je ne comprend pas, ne comprendrai jamais. Cette interrogation restera à jamais en suspend dans ma vie, en somme elle est ma cicatrice, celle qui ne se refermera pas.

Depuis, j’erre entre la peur et l’espoir.
La peur de voir le Monde sombrer dans le chaos de l’ignorance, de l’oubli, de l’obscurantisme.
L’espoir de voir les gens se tenir la main pour prouver que nous sommes plus forts que les salauds, l’espoir que nous serons regarder le passé pour en retenir les leçons, pour ne pas tomber dans les mêmes travers nauséabonds. Nous en sommes capables !

Alors, chers citoyens, pour toujours et à jamais : « Liberté, Egalité, Fraternité » !

Pour finir par le plus beau des pieds de nez à tous les extrémistes de tout bord, je vous dirai que malgré ses défauts : ce Monde est absolument merveilleux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s