Marilyn aux enchères

Et oui, une de plus ! Une question se pose : que peuvent-ils encore vendre ?
Pour cette vente aux enchères effectuées par Profiles in History, ce sont majoritairement des photos, de Jasgur, de studios, de fans… Cependant quelques documents sortent du lot : une lettre d’amour enflammée de Miller de 1956, le contrat signé avec RCA en 1953 et le contrat pour son apparition dans l’émission radiophonique de Charlie McCarthy en octobre 1952. Pour les fans amoureux de précisions, c’est un vrai régal de pouvoir les consulter et surtout des éléments très important dans le déroulé de la carrière de Marilyn.
Les mises à prix étaient les suivantes : pour la lettre d’amour entre 25000 et 35000 dollars, elle sera vendue 47500 dollars ! Le contrat pour le Charlie McCarthy show était estimé entre 12 et 15000 dollars, pour celui signé avec RCA, entre 8 et 10000 dollars… aucun des deux a trouvé preneur.

contrats

Des objets en lien avec Marilyn ont aussi été mis en vente mais pour la première fois ce sont d’étranges objets puisque ce sont des éléments de décors de scènes de films célèbres : « Gentlemen prefer blondes » (mise à prix : entre 200 et 300 dollars), « How to marry a millionaire » (le guéridon, entre 800 et 1200 dollars ; les lampes de table entre 400 et 600 dollars)et « Seven year itch » (mise à prix : entre 200 et 300 dollars)… absolument étonnant !
Mais le plus surprenant est le montant déboursé par les acquéreurs : 2000, 2750, 3500 et 1400 dollars ! Incroyable, non ?

mobilier films

Mais l’objet le plus amusant n’est autre qu’un élément de costume… n’appartenant pas à Marilyn !! Il s’agit de fourrures portées par Lucille Ball dans la fameuse série télévisée (malheureusement inconnue chez nous) : « I love Lucy ».
Dans l’épisode 6 de la quatrième saison (1954-1955) : « Ricky’s movie offer », Lucy se la joue comme Marilyn Monroe. Habillée à s’y méprendre de la même façon que Marilyn lors de la soirée organisée à la fin du tournage de « Seven year itch » le 6 novembre 1954, elle donne une caricature contemporaine totalement délirante de l’image Marilyn Monroe. Pour moi c’est une découverte, je n’en avais jamais entendu parlé !
Mise à prix : entre 3000 et 5000 dollars. Elles seront vendues 3000 dollars.

1954-55 lucille ball

Durant cette vente, plus d’une centaine de lots étaient consacrés exclusivement à Marilyn. Beaucoup n’ont pas trouvé preneur : une photo prise par Laslo Willinger signée de la main de Marilyn ainsi que du photographe mise à prix entre 50 et 70000 dollars, on comprend alors mieux pourquoi… Idem pour le script de « Gentlemen prefer blondes » annoté de la main de Marilyn, estimé entre 30 et 50000 dollars.

pas vendu

Tandis que d’autres ont vu leur prix s’envoler. Un lot de 6 photos de Greene estimé entre 200 et 300 dollars, est parti pour 1000 dollars. Plusieurs lots de plusieurs photos de Corée estimés eux aussi entre 200 et 300 dollars, sont partis pour 1100 dollars chacun. Un lot comportant plusieurs photos de Phil Stern prises durant la soirée de bienfaisance du 4 décembre 1953, estimé entre 600 et 800 dollars, a trouvé acquéreur pour 5500 dollars ! Un autre lot de photos dont certaines prises durant cette même soirée mais cette fois-ci par Darlene Hammond, estimé entre 600 et 800, est parti pour 2750 dollars. N’oublions pas ces deux lots de deux livres ayant appartenus à Marilyn estimés entre 800 et 1200 dollars, le premier est parti pour 3250 et le second pour 2250 dollars.

lots vendus

Pourtant le plus étonnant pour moi sont ces lots de photos de studio des plus banales, estimés entre 400 et 600 dollars, partis pour 1200 et 1700 dollars pour ne citer que quelques uns.

divers photos studio

Si ce genre de ventes aux enchères me laissent de plus en plus sceptiques, je reste, cependant, assidue parce qu’elles sont capable de nous fournir de sublimes photos rares et parfois inédites dont voici quelques exemples tirés de cette vente.

divers photos

Vous retrouverez toutes les photos de ce post dans le catalogue de Profiles in History ainsi que sur le site en ligne Invaluable. Les numéros des lots vont du 1104 au 1211 mais regardez tout le catalogue et toutes les pages parce que de nombreux lots comportent des photos ou des éléments en lien avec la carrière de Marilyn (je pense au film « All about Eve » par exemple). Bonne découvertes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s