Marilyn au Friars Club

Retour sur la sublime photo de notre calendrier maison « Marilyn Monroe en 1955 ».
Prise par Ed Feingersh lors du dîner au Waldorf Astoria du Friars Club du 11 mars 1955. Ce dernier est un club privé new yorkais créé au début du XXème siècle, bien évidemment c’est un club pour hommes. Au fil des années, beaucoup de membres du monde du spectacle font de ce club le rendez-vous des célébrités. Chaque année un dîner est organisée au Waldorf Astoria.

Photos par Ed Feingersh.
friars club 11.03.55 feingersh

En 1955, il semble que Milton Greene ait joué de relations pour que Marilyn y participe. Elle est la seule femme présente.
Lors de ce dîner dont le maître de cérémonie est Milton Berle, un prix est remis ce soir là à Jerry Lewis et Dean Martin.

Marilyn est amenée à prononcer quelques mots sur la scène, elle dira : « I love you Jerry ». Pourtant lorsque l’on regarde les photos (le second lot est de Greene), elle semble dire beaucoup plus que ce que nous voyons sur la courte vidéo qui suit !

friarsclub 11031955 friarsclub 11.03.55 greene

Des questions me viennent : dans quel but ce dîner a été filmé ? A-t-il été retransmis à la télévision ? Ou était-ce simplement pour les informations ?
Et puis, regardez bien la disposition des tables des invités, elles semblent être sur une scène devant un public… qui étaient les personnes sur cette scène et quelles étaient les personnes dans la salle ? Je peux supposer que sur la scène se trouvent les membres du Club et dans la salle les invités mais alors pourquoi Marilyn est-elle sur la scène ? Invitée spéciale ?
En somme beaucoup de mystères planent sur ce dîner… j’espère trouver des réponses.

friarsclub 11031955 a Friar_s_Mar_1955[1]

Photos par Milton Greene.
friarsclub 11.03.55 greene couleur friars club 11.03.55 greene00

Revenons à Marilyn, et plus précisément à sa tenue.
Elle porte une robe très ajustée à fines bretelles dont la matière est lamée, par contre je suis incapable d’en dire la couleur par la rareté des clichés couleurs qui nous sont parvenus. Personnellement je ne connais que deux ou trois photos de Greene. Si quelqu’un peut m’aider à lui donner une couleur, dites-le moi. Je penche éventuellement pour bronze, et vous ?
Le créateur de cette robe seconde peau n’est autre que Norman Norell dont Marilyn portera plusieurs tenues durant cette année 1955 et ce jusqu’en 1962.

friars club 11.03.55 greene

Juste avant de rejoindre ce dîner, des clichés pris par des fans nous montrent que Marilyn a accompagné cette robe d’un manteau de fourrure noire ainsi que des gants opéra noirs eux aussi. Par contre je n’ai qu’une seule photo où elle les portent (celle où elle a les mains sur les hanches), sur les autres clichés elle les a à la main.

friarsclub 11031955 fourrure noire

Cette robe sortira à une autre reprise durant ce mois de mars 1955 très prolifique en apparitions publiques, ce sera précisément le 24 mars pour la première de la pièce « Une Chatte sur un toit brûlant » créée par Tennesse Williams.
Nuance majeure : le manteau de fourrure n’est plus noire mais blanc ce qui confère à Marilyn une allure très différente. Ajoutez à cela des gants opéra blancs et vous obtenez une dimension « so chic »… nous en reparlerons lorsque je consacrerai un dossier à cette soirée.

cat on the hot roof 24.03.1955


Les photos prises par Feingersh me pose une énorme interrogation (ou devrai-je dire plusieurs). Je ne m’en étais jamais aperçu jusqu’à présent. Mais de quoi parle-t-elle ? Pourquoi tant de mystère ?

Reprenons le travail de Feingersh.
D’après les informations que nous avons, Feingersh, photo reporter, fit un reportage sur Marilyn pour le magazine « Redbook ». Le but de cet article était de montrer une « nouvelle » Marilyn, toujours aussi glamour mais loin des clichés et de l’image vendue jusqu’à présent par la Fox. Milton Greene, alors nouvel impresario de la star, voulait lui conférer une image plus proche du quotidien. Il voulait lui donner une apparence de comédienne de théâtre plus que de cinéma par la proximité que pouvait déclencher des images de Marilyn prises dans son quotidien.
Après quelques échanges, un accord fut trouvé : Ed Feingersh passera la dernière semaine de mars 1955 à suivre Marilyn dans son intimité. Un vrai reportage.
Son travail commença le 24 mars avec la première de « La Chatte sur un toit brûlant » et finit le 30 mars avec l’apparition au Madison Square Garden sur un éléphant peint en rose. Feingersh la suivit partout (ou presque).

Nous sommes donc bien d’accord que Feingersh n’a pas pu suivre Marilyn dans le cadre de ce reportage lors de cette soirée du 11 mars 1955 au Friars Club !

Alors pour quelles raisons Feingersh a-t-il photographié Marilyn lors de cette soirée ? Etait-il là en tant que membre du Friars ? Etait-il invité par un membre ou en tant que photographe ? Mais alors pour qui travaillait-il ? Ou bien prit-il ces photos pour avoir un avant goût du futur reportage qu’il allait effectué ?

Personnellement ce dernier cas me semble le plus probable. Cependant cela reste qu’une simple intuition puisque je ne possède pas de date concernant la validation de ce reportage pour Redbook entre Marilyn et le magazine.

Une autre réponse peut être aussi avancée : ces photos ne sont pas de Feingersh !
Rappelez-vous, les clichés de Feingersh ont été (re)découvert par Michael Ochs à la fin des années 80 par hasard. Qui nous dit que dans ces archives toutes les photos étaient de Feingersh ? Cependant sur toutes les archives que Ochs a pris, les seules qui me posent problème sont celles du Friars.

Faites très attention, dans certaines éditions du livre des photos de Feingersh les photos ici présentées sont parfois décrites comme étant prises à la soirée suivant la première de « La Chatte sur un toit brûlant » au club El Morocco. C’est impossible puisque le décor de ce club est trop typique pour l’oublier et ne pas le reconnaître du premier coup d’oeil !

el-morocco-1 el morocco 1957

Pour avoir des réponses au mystère qui entoure les photos de Feingersh du 11 mars 1955, j’ai lancé ma petite enquête. Cela prendra certainement du temps. Une choses est sûre, dès que j’ai des nouvelles, je vous en fais part !

Pour plus de plaisir, retrouvez les différentes photos de la soirée du Friars Club dans les albums photos : « Marilyn Monroe 1955 » et « Hollywood Golden Age« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s