Ghibli s’expose à Paris

Ce nom Ghibli vous est peut être familier, dans le monde entier il symbolise un cinéma d’animation poétique, magnifique.
Ghibli est le nom du studio japonais d’animation créé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata au début des années 80.
Si le succès sur le sol nippon est immédiat, le reste du monde mettra près de vingt ans à reconnaître le talent de ce studio. L’hégémonie du géant américain Disney ne voyant pas foncièrement d’un très bon oeil l’arrivée d’un concurrent aussi impressionnant dans la narration et l’animation de chacun de ses films.

ghibli

Au Japon l’animation a une longue histoire différente du reste du monde. Influencée par les mangas, l’animation japonaise ne se concentre pas uniquement sur le public enfantin. Si l’on peut faire des bandes dessinés pour toutes les tranches d’âge pourquoi pas des films d’animation ?

Hayao Miyazaki et Isao Takahata font leurs armes sur des séries télévisées (Heidi, Sherlock Holmes, Lupin III…) mais aussi des films de la Tôei Animation. Ce nom une fois de plus, ne doit pas vous être indifférent si vous avez regardé des dessins animés dans votre enfance. C’était l’un des plus gros, si ce n’est le seul, producteur d’animation au Japon.
Leur collaboration commence en 1968 pour le film « Horus, prince du soleil » qui est le film qui changea l’animation au Japon, rien que ça !

horus-03-1-g

L’envie de mettre en oeuvre leur propre création et celle de se concentrer sur les longs métrages, la création des Studios Ghibli se concrétise en 1985. Le premier film officiel sorti de ce tout nouveau studio est « Le Château dans le ciel », en 1986, pourtant « Nausicaä de la vallée du vent » sorti en 1983 est considéré comme le véritable premier film du studio. L’équipe était déjà en place, de plus ce film est l’adaptation d’un manga d’Hayao Miyazaki au nom éponyme… donc « Nausicaä » est bien le premier film de Ghibli.

 lechateaudansleciel nausicaa

Tous le films qui sortiront par la suite seront de grand succès voir de très grand succès. « Mononoke Hime » (1997) sera le film faisant barrage au raz de marée « Titanic », « Chihiro » (2002) dépassera celui-ci avec 23 millions de spectateurs nippons, en devenant le film japonais le plus rentable de tous les temps ! Il deviendra aussi le premier film d’animation à gagner l’Ours d’or à Berlin !

1997 mononoke hime chihiro

Ensuite les succès alterneront avec des succès plus confidentiels. Miyazaki tout comme Takahata souhaitent mettre fin à leur carrière, les années passent à grande vitesse. Mais la relève est très loin d’être là. D’une certaines façons ces deux génies ont totalement vampirisé la création de leur studio ne lui permettant pas de continuer sans eux.
Hasard ou coïncidence, en 2013, ils réalisent chacun dans leur style, leur dernier long métrage. Ce sera « Le vent se lève » pour Miyazaki et « Princesse Kaguya » pour Takahata. Comme toujours, de pur chef d’oeuvre.

Le-Vent-se-leve-affiche le-conte-de-la-princesse-kaguya-affiche

Aujourd’hui, le Studio Ghibli a de nombreuses difficultés. Une rumeur circule depuis l’été dernier que le studio arrêterait la production de long métrage. Le dernier produit est « Souvenirs de Marnie » d’Hiromasa Yonebashi, actuellement en salle sur le sol français. Esthétiquement parlant, c’est une merveille égalant ses ainés malheureusement, la force de Miyazaki et de Takahata d’avoir su imposer des histoires propre à leur univers et hors du temps même quand leurs films n’étaient que des adaptations, ne se retrouve pas dans cette dernière production.
Le Studio va se recentrer sur d’autres directions. En somme nous pouvons dire que le studio est mis en veille. Reste les chefs d’oeuvre de ces 30 dernières années…

souvenirs-de-marnie-affiche ghibli expo 01

En attendant, la France a le très grand privilège d’accueillir une exposition exceptionnelle sur le travail de cet immense studio qui a influencé une myriade de personnes à travers le monde.
Au Musée des Arts Ludiques, une rétrospective de toutes les oeuvres auxquelles Takahata et Miyazaki ont participé depuis le début de leur carrière commune est en cours jusqu’au 1er mars 2015.
La particularité de cette expo est de nous proposer près de 1300 « layout » dont certains dessinés par Miyazaki en personne !
Le layout est comme une sorte de storyboard. C’est en quelque sorte un dessin préparatoire avant de se lancer dans l’animation a proprement parlé. A travers ces layout nous découvrons tout un processus de travail qui nous est totalement inconnu !

studio ghibli les arts ludiques 001

ghibli expo
ghibli expo 00

C’est un délice de se promener dans cette expo extrêmement bien mise en scène. Devant vos yeux ébahis vous découvrez toutes les oeuvres qui vous font rêver. C’est comme voir les véritables costumes portés par des acteurs dans des films très (re)connus. L’émotion, les étoiles dans les yeux vous donnent ce plaisir unique de vivre un instant hors du temps.
Personnellement j’étais comme une enfant devant la vitrine d’un magasin de bonbons.

ghibli expo 04

Les photos n’étant pas autorisés dans l’enceinte de l’expo, je ne peux vous montrer ce que j’ai préféré, cependant j’ai réussi à trouver quelques photos pour vous en montrer l’ambiance.

ghibli expo pics

Voici tout de même des photos de l’extérieur. Pour vous indiquer la hauteur des affiches sur les portes, vous pouvez me voir à côté de mon Totoro adoré dans ma tenue de warrior marathonienne d’expositions parisiennes (le même jour j’ai fait trois expos plus une partie de la manif « Je suis Charlie »). Incroyable, non ?!
Vous pouvez aussi voir des clichés que mon mari a pris en douce.

ghibli expo ownpics ghibli expo myownpics (4)

Donc si cela vous intéresse et je vous le conseille vivement !!! voici le site des Arts Ludique. A savoir que l’accueil est d’un bonheur exquis, je m’en rappellerai toute ma vie. C’est un musée très original qu ise trouve dans le bâtiment accueillant la Cité de la Mode et du Design, ovnis architectural du côté de la bibliothèque François Mitterand.

artludique musée

Le must est la boutique… un véritable supplice !!! Si des produits ont été produit exclusivement par le musée qui accueille cette expo, les autres proviennent directement du musée Ghibli qui n’est autre qu’au Japon !!! Ce sont des produits exceptionnels qui sont faits uniquement pour le marché japonais. Alors n’hésitez pas à vous faire plaisir !
Moi j’ai pris le catalogue, absolument indispensable. Il regroupe TOUS les layout que vous avez vu dans l’exposition, un must. J’ai craqué pour l’une des affiches, pour des cartes postales françaises et japonaises. A noter que les cartes japonaises sont dans leur petite pochette plastique avec le sticker du musée Ghibli…. comment dire, ce fut très dur de faire un choix. Mon mari a aussi craqué pour un mug (que j’ai oublié de photographié… oups).

SONY DSC ghibli expo 023 ghibli expo 03

Retrouvez les photos de ce post dans le nouvel album : « Ghibli« .

Publicités

6 réflexions sur “Ghibli s’expose à Paris

  1. Ce qui m’a toujours étonné avec ces dessins animés japonais, c’est leur succès au Japon alors que les personnes sont plutôt de profil européens, blonds… (Candy par exemple) et jamais japonais !

    • Les profils de style européens sont dû aux histoires adaptées qui étaient, souvent fin années 70-début 80, des histoires écrites par des européens ou américains style Tom Sawyer, Rémi sans famille… Pour Candy l’histoire se passe aux USA donc forcément le style des personnages doit rappeler leurs origines. Pourtant lorsque tu regardes des animés comme « Juliette je t’aime », « Lamu »… le style asiatique est omniprésent.
      Par contre la grande majorité des animés ont bien un style asiatique. Moi je ne vois pas dans les personnages du studio Ghibli, des personnage européens même s’il est vrai que Miyazaki est un amoureux de l’Europe, d’ailleurs cela se sent dans ses histoires. Le personnage Chihiro par exemple est typiquement japonais.
      Il y a aussi une chose à savoir. Quand on parle de série japonaise on rapporte souvent les grands yeux, les caractéristiques européennes des personnages mais il ne faut pas oublier que l’aspect est inspiré des animés de Disney qui s’est inspiré pour les yeux, des yeux des oursons fait par une firme allemande très célèbre (dont j’ai bien sûr oublié le nom…).
      En tout cas m’avoir dit ça, cela me donne une idée de post à effectuer sur cette vision erronée de l’animation japonaise. Un joli travai len perspective !!! Je vais m’y atteler.

      • Je pensais aussi qu’il ne s’acceptait pas aussi bien et surtout que le modèle européen était LE modèle. J’avais lu dans un vieux magazine des années 50 que les japonaises se faisaient « dérider » les yeux pour ressembler aux européennes. Incroyable ! Depuis les choses ont heureusement évolué !

      • C’est très en vogue en Asie en général de se faire débrider les yeux, encore aujourd’hui (certainement plus d’ailleurs). Au delà de l’imposition du look occidental au monde entier, avoir des yeux « occidentaux » permet de se maquiller les yeux !! Cela paraît incroyable mais vrai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s