Marilyn Monroe par Ed Clark

Au début de 1950, Marilyn prend son envol en tant qu’actrice sous l’égide de Johnny Hyde, son mentor et agent très puissant d’Hollywood.

Hyde tombe éperdument amoureux de Marilyn dès leur première rencontre en 1949. Il décide de présenter Marilyn à des castings pour des films de premier choix. Au delà de son coup de foudre il croit réellement au talent de sa nouvelle protégée.
C’est de cette façon qu’elle passe un premier casting pour le nouveau film de John Huston « The Asphalt Jungle« . Le rôle est mineur mais elle le décroche haut la main. Hyde savait qu’un rôle même minuscule dans un grand film valait beaucoup plus qu’un premier rôle dans un film médiocre.

The_Asphalt_Jungle-406591067-large

Début 1950, c’est pour le prochain Joseph Mankiewicz « All about Eve » qu’elle décroche encore un rôle infime mais majeur pour sa carrière.
Hyde ne se trompe pas, ces deux films bien au delà de Marilyn et de ce qu’il a pu entrevoir, deviendront de véritable classique du cinéma américain.

All_About_Eve-888868538-large

Même si ces deux rôles, celui d’Angela et de Miss Caswell sont des apparitions, Marilyn accroche le regard. Il faut alors faire des photos promotionnelles que les magazines s’arracheront pour évoquer cette jeune actrice prometteuse… en tout cas c’est ce qu’espère Johnny Hyde !

Voilà donc Marilyn, bien loin de ces séances de pin up girl en maillot sur la plage qu’elle avait jusqu’à présent l’habitude de faire.
Par ces deux rôles Hyde lui insuffle une nouvelle aura, moins sulfureuse mais beaucoup plus glamour. D’ailleurs il est celui qui fit faire de petites retouches sur le visage de Marilyn au niveau du nez et du menton pour mieux harmoniser son visage.

En 1950, donc, Marilyn se retrouve en studio pour une séance photos avec Edward Clark plus connu sous le nom Ed Clark.

ed clark (on the top) ed clarkhimself

Né en 1911 à Nashville, Edward s’intéresse très jeune à la photographie. 1936, le magazine Life sort ses premiers numéros à la fin de l’année. L’équipe en charge de ce nouveau magazine embauche Edward comme photo reporter. La guerre arrive très vite, Clark y fait ses armes mais c’est une photo lors de l’enterrement de Franklin D. Roosevelt le 13 avril 1945 qui fit du photographe un nom connu.
Présent lors des funérailles, il fait comme tous les autres photographes présents et regarde le cercueil passé à travers la ville mais tout à coup une musique derrière lui attire son attention : l’officier Graham Jackson joue sur son accordéon « Going home » pleurant à chaudes larmes. Il déclenche son appareil et réalise un des plus célèbres clichés de cette période. Le photographe comme l’officier deviendront célèbres.

ed clark 1945

En 1949, Clark est envoyé par Life pour rendre compte de la ségrégation raciale dans le sud du pays à Nashville plus précisément, sa ville natale. Les photos qu’ils rapportent de cette école noire et de la condition de ses élèves font grand bruit dans l’opinion publique. Après avec été considérée comme inconstitutionnelle en 1944, brûlée en 1947, cette école noire voit enfin le jour en 1951 suite au grand bruit suscité par l’article de Life et surtout les photos d’Ed Clark. Le proviseur fera d’ailleurs la proposition de nommer l’école « Ed Clark School » !

edclark

Clark continuera ses investigations pour Life à travers le pays mais il se tourne aussi vers la grande industrie cinématographique qu’est Hollywood. Il fera de nombreux clichés de stars dont Marlon Brando (cliquez sur la photo pour en voir plusieurs). Il rencontrera Marilyn à de nombreuses reprises pour différentes séances en 1950 mais aussi sur le tournage de « Gentlemen prefer blondes » ainsi que pour des séances photos promotionnelles pour ce film.

04brando-method edclarkgpb (2)

Il poursuivra son travail durant les années 60 puis prendra du recul, sa retraite. Il meurt au mois de janvier 2000 à l’âge de 88 ans.

Pour voir plusieurs photos du travail d’Ed Clark, cliquez sur le lien suivant : Life.

Mais aujourd’hui, nous nous intéressons plus particulièrement à la séance de 1950 pour la promotion de « All about Eve » que j’ai utilisé pour notre calendrier maison d’octobre 2014.

ed clark

Lorsque j’ai choisi cette photo, je me suis dit naïvement que vous en faire un condensé serait aisé… erreur !
Plus je cherche dans mes archives photos, plus les interrogations et autres trouvailles font surface pour encore plus m’embrouiller l’esprit.

Commençons par le plus simple mais aussi le plus surprenant.
En regardant attentivement les photos de cette séance à la robe noire, je me suis aperçue qu’elle portait en fait… deux robes noires bien distinctes !!! Je ne sais pas si vous l’aviez remarqué mais moi, non ! Cela fait près de 25 ans que je connais cette séance et je n’y avais jamais prêté attention !
Lorsque vous regardez attentivement les clichés vous constatez que sur certains vous voyez apparaître nettement un noeud au niveau de ses hanches alors que sur d’autres pas du tout ! Il est vrai que du noir sur fond noir peut altérer le rendu mais d’autres détails apparaissent alors.
Regardez bien l’emmanchure ainsi que les gants. Sur certaines, l’emmanchure semble un peu dans le vide tandis que sur d’autres, elle semble bien serrer. Idem pour les gants avec de surcroît la vision précise de fronces en haut du gant. Et puis la matière de la robe : le velours sur certaines photos est flagrant.
En fait vous avez la robe noire velours aux emmanchures serrées et aux gants froncés et l’autre au noeud.
Je vais même aller plus loin, puisque Marilyn est une petite coquine parce que sur les photos avec la robe velours elle a alterné son bracelet d’un poignet à l’autre !! Regardez les photos se sera plus parlant.

La robe velours bracelet poignet gauche et bracelet poignet droit.

ed clark robe velours noire ed clark robe velours noire 00

La robe noire au noeud sur la hanche.

ed clark robe noire ed clark robe noire noeud

Si je ne me trompe pas cette robe est celle que Marilyn porte ici lors d’une soirée que je n’ai jamais su réellement daté : 1949 ou 1950 ? Nous y retrouvons les boucles d’oreille mais aussi le bracelet.

ed clark robe noire 00

Toujours avec cette robe nous avons les variantes au piano avec les fleurs telle que la photo de Marilyn posant plus haut nous propose.

ed clark noire 01

Enfin il y a ces portraits qui semble extrait de la robe noire ci-dessus mais je ne le jurerai pas.

ed clark robe noire portrait

Durant cette séance, Clark demandant à Marilyn de changer de vêtement. Il ajoute une fourrure, lui fait porter un déshabillé, mixe les deux…

ed clark fourrure (5) ed clark fourrure (6) ed clark fourrure déshabillé

Il existe encore bien des questions. J’ai retrouvé dans mes archives d’autres photos qui viennent à 99% de cette séance. Marilyn n’a pas les cheveux relevés comme sur les précédentes, elle porte la coupe au carré qu’elle arbore depuis l’été 1949 et le tournage de « The Asphalt Jungle« .
Sur la première, elle porte la robe au noeud.

ed clark cheveux carré

Par contre sur la deuxième,  elle porte une autre robe noire. Mais la coiffure est la même ainsi que les boucles d’oreille et ce sempiternel bracelet.

ed clark cheveux carré (2)

Cette dernière photo m’amène vers d’autres qui pourraient avoir été prise ce jour là mais dont je n’ai jamais eu d’informations quant au photographe qui les avait prise. Ce n’est donc que des suppositions !

Les premières sont ces deux portraits couleur. A noter une légère différence dans la coiffure.

the asphalt jungle

Les secondes sont un lot avec un décor très différent. Vous constaterez un soleil stylisé et un fond clair.

the asphalt jungle 00

Toujours dans un effet poupée russe, ces clichés m’ont ramené à des photos de Marilyn dans la même tenue avec les même accessoires dans des endroits très différents que je vous laisse découvrir ci-dessous. A noter que les superbes photos couleurs près de l’arbre datent de fin 1949.

marilyn robe noire

Il y a aussi cette photo de Marilyn avec Hyde où nous pouvons tout retrouver : la robe noire ci-dessus, la fourrure que vous voyez plus haut, le bracelet, les boucles d’oreille, les gants. Cela me fait penser que tout ces objets ont été offert à Marilyn par Hyde.

MONROE__MARILYN_-_1950_JOHNNY_HYDE053_001[1]

Nous retrouvons aussi les boucles, le bracelet, les gants et une autre robe noire cette fois-ci bustier avec une fourrure blanche, lors d’une autre séance (ou toujours la même ?) attribuée à Ed Clark. J’avoue ne pas être sûre du photographe.

Marilyn fourrure blanche

Cependant nous pouvons voir Marilyn avec cette même robe lors d’une séance faite par Ed Clark.

ed clark allongée

Enfin pour revenir au look « All about Eve » des premières photos, il existe cette autre séance attribuée à Ed Clark dont je ne suis pas sûre non plus.
Marilyn y porte le costume du film dans la plus célèbre scène à laquelle elle participe. Regardez les boucles d’oreille.

all abotu eve

Il y a aussi cette séance dans le costume de Miss Caswell… avec le fameux bracelet offert par Hyde. Même séance que la précédente ? Par Ed Clark ?

allaabouteve (3)

Beaucoup de questions comme vous pouvez le constatez ainsi que de nombreuses découvertes !! Partir d’une simple photo peut vous faire voyager. Moi en tout cas, je regarde d’un autre oeil le travail de ce photographe avec Marilyn. Je m’aperçois qu’il est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et que de nombreuses zones d’ombres existent.

Je finirai juste par une photo d’une séance faite par Ed Clark pour Life au mois d’août 1950 et qui est restée inédite jusqu’à la fin des années 2000 lorsque Life décida de fouiller dans ses archives pour les divulguer au monde sur Internet !
Mais ceci est une autre histoire…

c12

Retrouvez les photos du post dans les albums : « Marilyn Monroe par Ed Clark« , « All about Eve« , « Marilyn Monroe 1949 » et « Marilyn Monroe photographes« .

Un détour vers les couvertures de magazines.

Je me suis posée la question si ces photos étaient présentes sur des couvertures de magazines. Et bien la réponse fut étonnante puisqu’à l’époque : non !
Pourtant, nous les connaissons tous pour les voir régulièrement dans des livres ou des magazines.
Les deux seules couvertures que j’ai trouvé utilisant ces clichés datent des années 80. La première est un magazine espagnol de 1984 et la deuxième, un magazine japonais de 1985.

Les deux autres couvertures que j’ai trouvé sont celles où Marilyn est allongée avec une robe noire bustier. Par contre celles-ci sont d’époque : l’une de juillet 1951 et l’autre de janvier 1953. Cependant les photos de cette séance n’apparaissent jamais dans les livres ou magazines… allez comprendre !

cover mag ed clark

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s