1996, Arrêt sur images

Nous voilà de retour au coeur des années 90. J’ai laissé de côté notre voyage au sein de cette décennie pendant plusieurs semaines. La vie prend le dessus ainsi que d’autres sujets.

Nous voici en 1996. Alors que s’est-il passé cette année là?

Le 8 janvier, François Mitterand meurt. Une page de la politique française se tourne.
Le 14 mars, une avancée scientifique bouleverse nos connaissances, la première carte complète du génome humain est publiée.
Le 20 mars, stupéfaction, le lien entre la maladie de Creutzfeld-Jacob et celle de la vache folle est admis. Une semaine plus tard, Bruxelles décide l’embargo de la viande bovine britannique dont le gouvernement minimise la gravité. Une grave crise sanitaire explose.
Le 23 août, l’expulsion des sans-papiers ayant trouvé refuge dans l’église Saint-Bernard, par des CRS crée un malaise dans la société française.
Le 26 septembre, les Talibans s’empare de la capitale afghane faisant basculer le pays entier dans l’horreur et la cruauté. Les premières victimes en sont les femmes qui sont autorisées tout juste à être des ombres. Les Talibans interdisent la musique ainsi que les cerfs-volants, mettent en place des lynchages et pendaisons en place publique pour légitimer leur négation de l’humanité.
En cette année 1996, une française Claudie André-Deshays est la première femme à séjourner dans la station Mir. Sur les chaînes radio un quotas de musique française est mis en place. Une lueur d’espoir se forme suite au début de l’utilisation de la trithérapie dans le traitement du Sida; ainsi qu’avec la décision des évêques français de reconnaître la nécessité du préservatif dans la lutte contre ce virus mortel.

Le magazine Elle dans l’un de ses derniers magazines de l’année fait une rétrospective des femmes ayant marqué l’année écoulée.

elle déc 1996

Internet prend ses marques auprès du grand public. Arte lui consacre une soirée Théma ! J’avoue que j’aimerai bien revoir aujourd’hui ces documentaires…

télépoche 1996 002

La télévision passe à une nouvelle aire : la numérique avec l’arrivée des bouquets  Canalsatellite et TPS.

studio 1996 010

Les émissions télé ratissent large : Les Années tubes sur TF1, Qui est qui sur France 2, Graine de stars et le Hit Machine sur M6, le Vrai journal sur Canal +. Ainsi que les merveilleuses émissions de France 5 qui me manquent terriblement : Cellulo et Arrêt sur images.
Les séries télé sont loin d’être anodine : Sliders arrive sur M6 ainsi que Poltergeist, le JAG enflamme la ménagère sur France 2, Les Craquantes (The golden girls) fait hurler de rire nos matinées sur France 3, Nash Bridges fait revenir sur nos petits écrans le culte Don Johnson, n’oublions pas Tandem de Choc et Les dessous de Palm Beach qui passe désormais les dimanche après midi.

ciné télé revue 1996 télé k7 1996 002 télépoche 1996 003

Au cinéma, 1996 comporte plein de succès que l’on voit encore pour certains très régulièrement à la télé. Bien évidemment, comme d’habitude, cette liste n’est pas exhaustive, elle essaie simplement de vous donner un aperçu de l’année présentée.
Retrouvons donc : Casino avec Sharon Stone dans le rôle de sa vie, Mission Impossible ressuscitée par Tom Cruise, Showgirl de Verhoeven injustement boudé à sa sortie, Fantôme contre fantôme absolument hilarant, Roméo + Juliette qui fit de DiCaprio une star en revisitant Shakespeare, Pédale Douce où cette affinité du cinéma français à parler en rigolant de l’homosexualité, Les Grands Ducs certainement l’une des plus grandes comédie française de tous les temps réunissant Rochefort, Marielle et Noiret absolument magiques, Fargo ou le chef d’oeuvre des frères Cohen, Bound le thriller magnifique des frères Wachowski, Une nuit en enfer le film culte déjanté réunissant Clooney et Tarantino à l’écran, le Patient anglais la fresque bouleversante, Coeur de dragon avec Dennis Quaid pour une aventure médiéval fantasy, Un héros très discret qui révèle le talent d’acteur de Kassovitz, L’appartement fit rencontrer Vincent Cassel et Monica Belucci, Ridicule nous fait revivre le 18ème siècle à travers les bons mots, Un air de famille qui nous fait sourire en coin, Joe’s apartment pour ceux qui connaissent, Scream ou le renouveau du teen movie US inventant au passage un personnage devenu une référence, se cachant derrière son masque blanc inspiré du Cri de Munch, le Jaguar réunissant Reno et Bruel au milieu de la jungle amazonienne, Microcosmos ou la découverte d’un monde fantastique à nos pieds, le Hussard sur le toit pour l’épopée romanesque grandiose, Didier avec un Alain Chabat plus vrai que nature en chien transformé en humain, Maudite Aphrodite le Woody Allen splendide, le Huitième Jour dont l’acteur principal est trisomique et qui emportera avec Daniel Auteuil le prix d’interprétation à Cannes ! Trainspotting révèle Ewan Mac Gregor, Daylight plonge Stallone dans les tunnels de New York et pour finir le retour de Snake Plissken dans Los Angeles 2013.

1996 unenuitenenfer cinétélérevue 1996 004 studio 1996 009 télépoche 1996 004 1996 cinéma stern 1996

Cependant le film de l’année pour moi, sera « Crying Freeman » de Christopher Ganz qui osa mettre en image le magnifique manga au nom éponyme. Ce film absolument magnifique révèle un acteur incroyable : Marc Dacascos complètement habité par son personnage. Il faut le voir !

1996 crying freeman

Ce qui m’amène à vous parler d’animation japonaise.
Cette année là, « City Hunter » (alias « Nicky Larson en France) se retrouvent dans la petite lucarne non pas pour une nouvelle série mais pour un téléfilm. Le succès de la série est si importante en France qu’il sortira directement en vidéo ! (Cliquez sur l’image pour en voir le générique).

1996 cityhunter

Nous aurons aussi droit en vidéo à « Gun Smith Cats » et « You’re under arrest« . Le Club Dorothée n’achetant plus de nouvelles séries japonaises, ces séries se retrouvent directement en vidéo notamment dans la collection très populaire du magazine Manga Player ainsi que par « Manga Mania » qui propose l’adaptation animé de « Gunm« .

1996 dan

Cependant le choc viendra de la série « Escaflowne » mélange d’heroic fantasy et de voyage dans le temps. Tout comme « Evangelion » l’année précédente, « Escaflowne » est une série originale non adaptée d’un manga ou d’une histoire existante. Cette série reste encore aujourd’hui une référence énorme dans le domaine de l’animation japonaise, vous ne pouvez pas passer à côté.
A l’époque même si la Japon semble très loin, la nouvelle de cette sublime série arrive à nos oreilles de fans (internet commence à faire son effet). Elle ne tardera pas à être proposée en K7 Vostf.
Franchement même si vous n’êtes pas adepte de l’univers de l’animation japonaise, cette histoire vous fera chavirer. La musique est signée par la grande Yoko Kanno. (Cliquez sur l’image pour en voir le générique)

1996 escaflowne

Un détour en photos vers la mode, la publicité.
Vous remarquerez l’omniprésence du noir et blanc ainsi que des couleurs chaudes tirant principalement vers le jaune pour les parfums.
C’est cette année là que les collections dites capsules au sein de marque bon marché, arriveront en France avec le partenariat d’Yves Saint Laurent avec La Redoute !

pubetmode 1996 pub et mode 1996 elle 1996 024 1996 elle elle 1996 010

La musique n’est pas en reste ! Beaucoup de tubes parsèment les mois de l’année 1996. (Cliquez sur chaque pochette pour voir un clip).

Chris Isaak sort une compilation originale en réorchestrant une grande partie ces tubes. « Baja sessions » est un délice ! Un pur moment de bonheur.

1996 baja sessions

Un tout nouveau groupe émerge avec un album au son électronique dur dans le pur style de l’époque. Le tube ? Da funk.  Son nom ? Daft Punk.

1996 homework

L’homme à la tête de bison sort avec son groupe Jamiroquai : « Travelling without moving » comprenant une multitude de tubes dont le fameux « Cosmic Girl » qui vous mettra de bonne humeur toute la journée ! ça c’est ce que j’appelle du bon son !

1996 jamiroquai

Valérie Lemercier se fait plaisir en s’offrant un album ! Et oui ! Nous voici plonger dans un univers très années 60 complètement délirant dans le sérieux… J’adore « Goûte mes frites » mes n’oublions pas « 95 C »… entre autre.

1996 lemercier 1996 goutemesfrites

L’explosion musicale de l’année 1996 sera anglaise. Je pense que l’on peut aisément parler de tsunami ! Les Spice Girls commencent à envahir le monde par l’Europe qui passe en boucle leur « Wannabe ». Mais l’album n’est en fait qu’un condensé de tubes aussi efficaces les uns que les autres. Pour l’anecdote, les Spice Girls seront les premières vraies stars d’internet et certainement l’une des choses qui firent de ce nouveau média un succès interplanétaire… rappelez-vous de ce site qui permettait de gifler virtuellement ces charmantes filles épicées !

1996 spice girls

Et puis nous avons les singles. Boris enchanta bon nombre de soirées en discothèque avec sa « Miss Camping ». La série télé « X-files » devient tellement populaire que son générique se retrouve dans les hauteurs des charts ! Incroyable pour un titre sans paroles.

1996 boris 1996 xfiles

Bien évidemment nous en avons écouté d’autres : Lilicub nous a gonflé avec leur « Voyage en Italie« , Scooter a fait exploser votre rythme cardiaque avec « Fire« , un étrange personnage magnifiquement charismatique apparaît sous le nom de Marilyn Manson avec son tire et album éponyme « Antichrist Superstar« , nous passons l’été avec Carrapicho et son « Tic, tic, tac » qui vous permet de garder des cuisses d’acier, Gala est « Freed from desire » pour nous faire suer sur la piste de danse, les Fugees reprennent un classique pour le faire revivre tel un phénix « Killing me softly » nous fait chavirer, Robert Miles marque toute une génération avec son emblématique « Children » complètement planant, Lemon Tree nous rassure sur la pop avec « Fools Garden« , les Worlds Apart ont tellement de succès en France qu’ils reprennent avec beaucoup d’énergie « Je te donne » de Goldman avec cet accent anglais si craquant, Mad in Paris chante que « Paris a le blues« .
Cette noirceur de la société française en plein déclin se retrouve chez Noir Désir qui dresse un portrait de notre société française percutant dans « Un jour en France« . Chaque parole résonne dans ma tête :  « et quelques fascisants autour de 15% » ou « FN souffrance qu’on est bien en France, c’est l’heure de changer la monnaie, on devra encore imprimer le rêve de l’égalité, ne jamais supprimer celui de la fraternité »… horreur que de constater que ça a empiré.

cinétélérevue 1996 006 Copie de elle 1996 010 télépoche 1996 005

N’oublions pas l’humour avec la pièce humoristique réunissant Pierre et Michèle : « Ils s’aiment »… et oui déjà près de 20 ans, ça fout un coup de vieux, n’est-ce pas ?

elle 1996 009

La star de l’année 1996 sera pourtant une revenante sur le devant de la scène : Brigitte Bardot qui sort ses mémoires « Initials BB ». Elle fit de nombreuses couvertures de magazines, j’en avais acheté qu’un : Elle. Très bel article, très belles photos. (NB : je n’ai scanné que l’article, de nombreuses photos parcourent le magazine)

elle 1996 elle 1996 bb

Publicités

3 réflexions sur “1996, Arrêt sur images

  1. Tellement intéressant et passionnant tout ça. Je ne connais pas l’album de réorchestration des chansons de Chris Isaak et jamais vue cette photo de Sharon Stone avec le sein à l’air. J’adore aussi la rubrique mode. Tes documents sont à voir et à revoir. IL faut vraiment se plonger dedans dès qu’on le peut, c’est vraiment du beau travail merci. Bardot je ne veux garder que l’image d’elle jeune…

  2. J’adore ton panel d’articles sur cette décennie.Tout comme Magali je ne connais pas l’album de réorchestration de chris Isaak(un artiste que j’apprécie beaucoup)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s