Des histoires pour s’endormir

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’année 1994 fut très chargée pour Madonna.
Après les critiques cinglantes suite à la sortie de l’album « Erotica », du livre « Sex » en 1992 et de la sortie du film « Bod of Evidence » au début de l’année 1993, la fin d’année a été plus clémente. La sortie du film « Snake Eyes » d’Abel Ferrara à l’automne 1993 fait comprendre que Madonna peut devenir une bonne actrice mais le souffre l’entoure toujours autant. La fin de l’année 1993 est aussi celle de sa sublime tournée « The Girlie Show » dont les journalistes retiendront principalement la danseuse aux seins nus du début et la pseudo orgie durant le deuxième tableau.

En 1994, changement de cap. Pour l’amorcer, Madonna revient à ce qu’elle sait faire de mieux : les ballades. Pour le film d’Alek Keshishian, « With Honors« , elle écrit et interprète « I’ll Remember« . Une magnifique mélodie, la voix de Madonna se promenant avec tant d’émotion… un magnifique moment. C’est l’un de mes titres préférés.
A noter la présence sur le cd single, d’un remix de William Orbit tout comme pour « Justify my Love » quatre ans plus tôt…
Vous remarquerez que deux pochettes existent pour ce single. En Europe, nous avons droit à une sublime photo de Steven Meisel extrait d’une séance de 1992 pour Vogue dans un style très hippie chic (une merveille !). Et puis pour le marché américain, une photo extraite du clip de « Rain » qui servit aussi à ce single de pochette !
Vous constaterez aussi que je ne possède pas le vinyle européen, la raison est qu’à l’époque je n’en trouvais plus dans les magasins standards. Pour l’anecdote, c’est le tout premier CD single que j’ai acheté !
Cliquez sur la pochette du CD single pour voir le clip.

1994 i'll remember SONY DSC SONY DSC 1994 madonna 001a 1994 withhonors

A l’automne, Madonna propose un tout nouvel album : « Bedtime Stories« .
Le titre ambigu lorgne sur un petit côté sulfureux qui fait partie intégrante de Madonna. Pour aucune raison elle ne changera mais elle a compris avoir été loin dans la provocation. Elle s’est aperçu de façon brutal que le monde n’est pas encore prêt à écouter ce genre de discours à son grand dam. La remise ne cause est profonde mais elle s’avèrera avant tout très personnelle et spirituelle.
Le nouvel album est emprunt de ce changement qui est en train de s’effectuer en elle. Alors que jusqu’à présent elle voulait dénoncer une hypocrisie envers l’autre, avec « Bedtime Stories » elle se penche plus volontiers sur ses propres tourments. Une ambiance intimiste se dégage des différents titres qui en émane.
A l’époque cela m’avait profondément troublé, j’ai eu beaucoup de mal. Le style musical est totalement différent de ce qu’elle avait pu faire jusque là. Pourtant une certaine curiosité dans ce changement profond m’a touché et j’aime incontestablement tout l’album.
Aujourd’hui je le vois beaucoup comme une amorce à cette quête spirituelle qui caractérise Madonna mais en 1994, ce fut un choc pour moi !

1994 bedtimes storiescd 1994 bestime stories cd 1994 bedtime stories cassette 1994 bestime stories cassette 00

Pour contrastez avec l’univers très franc d’Erotica, le visuel de « Bedtime Stories » est un condensé de douceur.
Madonna apparaît très glamour en copie de Jean Harlow. Les couleurs pastels sont d’une beauté sans pareil. Cette pochette est certainement la plus belle, la plus aboutie de toute la carrière de Madonna ce qui donne une valeur particulière à l’album. L’ensemble est parfait parce que tout est lié : le titre, l’ambiance des photos, les couleurs, le regard de Madonna… Une beauté.
Les photos sont exécutées par Patrick Demarchelier, grand photographe de mode qui avait déjà travaillé quelques années plus tôt avec Madonna.

1994 demarchelier

Une autre séance que j’appelle « bleu » a aussi été réalisée. Nous retrouverons les photos dans les magazines.

1994 demarchelier 00

L’album sort en octobre 1994 à travers le monde mais depuis septembre le nouveau single tourne sur les radios, il s’agit de « Secret« . L’ambiance du titre donne le ton du virage musical que Madonna amorce. Nous sommes loin des tubes dance, Madonna donne un aspect acoustique à sa musique et cela fait un bien fou ! « Secret » sera un très beau succès. D’une certaine façon cette chanson donne une image plus « adulte », plus posée de Madonna.
Le clip qui l’accompagne appuie cette nouvelle image. Vous le retrouverez en cliquant sur la première pochette.
Les photos sont toujours ignées Patrick Demarchelier.

1994 secret 001 1994 secret 002 1994 secret 003 SONY DSC SONY DSC
1994 demarchelier 01

Le deuxième single est « Take a bow« . Il arrive sur les ondes en décembre 1994. Ce titre sera un raz de marée aux USA, il deviendra l’un de ses plus gros succès dans ce pays.
Le must pour cette chanson est le clip sublime qui l’accompagne. Il paraît que l’ambiance hispanisante a été imposée par Madonna pour démontrer qu’elle pouvait décrocher le rôle d’Evita dans le film éponyme qui était en train de se monter.
Reste une prestation sublime qui est entrée dans les mémoires pour la beauté de l’ensemble. Cliquez sur la première pochette pour le voir.
Vous remarquerez que la photo de la pochette est extraite du clip « Secret »…
Pour la petite histoire, j’avais acheté à l’époque la vinyle maxi 45 tours, le premier pour la sortie d’un single dans ma collection ! Et puis quelques années plus tard, je l’ai échangé contre d’autres objets Madonna… j’en rêve encore !

1994 take a bow 1994 take a bow 001

Le troisième single sera « Bedtime Story« . Titre écrit par Nelle Hopper et Björk, il est l’ovni magnifique de l’album ! Cette chanson d’une beauté métallique remplie de chaleur est la première incursion de Madonna dans l’univers électronique. La patte de Björk est reconnaissable entre mille. La chaleur que la voix de Madonna apporte à l’ensemble fait frissonner de plaisir. Un bijou !
Cliquez sur la pochette pour en voir le clip.

1994 bedtimestory

Le quatrième et dernier single extrait de cet album est le génial « Human Nature » sorti à l’été 1995.
La chanson est une correction pour tout ceux qui l’ont humilié à l’époque de la sortie d’Erotica et de Sex. Madonna explique qu’elle n’est absolument pas désolée, qu’elle a été punie pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas et surtout parce qu’elle est une femme. Les paroles sont un bonheur, elle déglingue tout ces cons qui lui ont craché dessus, absolument jubilatoire !
Ce titre contient beaucoup de dérision ce que Jean Baptiste Mondino a très bien su capter dans la vidéo qu’il a réalisé. Et puis j’adore la fin : « Absolutely no regrets ».

1994 madonna 013

La chanson, le clip sont dans mon top 5 Madonna ! Cliquez sur la première pochette pour voir le clip.
Deux pochettes bien distinctes existent. La plus courante avec une magnifique photo de Bettina Rheims réalisée fin 1994 (nous en avions parlé ICI), très sensuelle. Et une autre plus rare avec une photo extraite du clip sur un fond métallique. D’un aspect presque opposé, les deux pochettes sont un concentré de « Human Nature » !
J’aimais tellement cette chanson que c’est la première fois que j’achetais tous les supports que je trouvais sur ce titre !

1995 human nature 1995 human nature 001 SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

En 1994, c’était la toute première fois que je suivais en tant que fan la sortie d’un album de Madonna. Je gardais les photos qui apparaissaient dans les différents magazines pourtant je n’ai pas acheté les magazines faisant la promo de l’album ! Pourquoi ? Je n’avais pas assez d’argent, Marilyn était ma priorité. Depuis 20 ans, deux magazines me hantent parce que je voulais les acheter mais je ne pouvais pas ! Je me vois encore dans la presse les feuilletant ! Il s’agit des magazines  « Max » et « The Face ». Incroyable, non ?

max1994 Madonna+-+The+Face+-+MAGAZINE-278170 1994 maser

J’ai tout de même acheté un magazine : « Hollywood Avenue ».
A la suite différente photo et aussi beaucoup de « clippings » d’époque, ainsi que des articles.

1994 hollywood avenue 2 1994 1994 M 1994 M (1) 1994 M (2) 1994 madonna 1994 madonna 010 1994 madonna 011 1994 madonna 012 1994 madonna 014 1994 coupures presse 1994 coupures presse 003

Elle accorde une interview exceptionnelle à Michel Drucker en venant sur le plateau de sa nouvelle émission « Studio Gabriel » ! Un grand moment.

1994 madonna 009

Albums photos : « Madonna collection« , « Madonna par Patrick Demarchelier » et « Madonna Photographes« .

Publicités

10 réflexions sur “Des histoires pour s’endormir

  1. Je dois avouer quelque chose : il y a quelques années j’ai fait une folie, j’ai acheté le maxi 45 tours picture disc de Secret avec le chien (disque mexicain) je l’ai payé très cher, une folie que je ne pourrais plus refaire, mais c’est le plus beau pour moi et jamais regretté. Je l’aime tellement que je ne l’ai jamais écouté…

    Sinon je n’ai jamais vu le film With honors. Je sais même pas s’il est trouvable…

    • C’est vraiment une très belle pièce ce picture disc ! Félicitations !
      Moi non plus je n’ai jamais vu « With Honors » pourtant c’est le genre de film que j’aimerai certainement. Je pense que l’on peut le trouver mais peut être pas en français… avec internet je pense que c’est possible, tiens je vais regarder !

  2. J’ai regardé cet après midi. je l’ai trouvé en zone 1 mais avec sous titres français à petit prix sur amazon vendeurs. je suis trop contente !

    • Oui j’ai vu ça ! je pense que ce devait être la même annonce. Les sous titres sont pour la version québécoise.
      Je pense me laisser tenter… un jour. Trop de soucis d’argent en ce moment.

      • Punaise ma joie a été de courte durée : le vendeur l’envoie par Fedex, ça va être le casse tête pour le recevoir, je recommence à travailler lundi. Pfffff

  3. Pingback: Something to remember | Crazy for you

  4. Je me demande quand même pourquoi je ne l’ai pas cherché avant ce film. j’y pensais mais… tu m’as donné le déclic

    • il fait parti des films que l’on oublit parce que pas connu excepté des fans comme nous. Franchement si Madonna n’en avait pas fait le thème principal, est-ce qu’on le connaitrait ? Pas sûr et c’est dommage parce que je pense que c’est un film qui en vaut bien d’autres plus célèbres. Tu me raconteras ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s