L’année Marilyn… ou presque

Un an avant la commémoration des 30 ans de sa disparition, Marilyn revient dans l’actualité avec ce qu’elle a de plus touchant : elle-même.

Si les années 80 ont remis au goût du jour Marilyn Monroe, depuis les 25 ans, en 1987, de l’anniversaire de sa mort, elle semblait avoir un temps soit peu disparu de la Une des médias.

En 1991, Marilyn revient dès le début de l’année à la Une des magazines du monde entier par l’intermédiaire de Madonna !
Si Madonna n’a jamais caché son admiration pour la blonde actrice depuis le début de sa carrière (pensez au clip de « Material Girl » en 1985), elle avoue rapidement aux différents journalistes la comparant trop rapidement à Marilyn, qu’elles sont bien différentes, que seule leur couleur de cheveux les rapprochent.
Pourtant en ce début de 1991, Madonna joue, sous le regard de Steven Meisel, au clone de Marilyn. Elle reprend différentes poses célèbres de la star hollywoodienne pour le compte du magazine Vanity Fair du mois d’avril 1991, elle fait revivre le glamour hollywoodien dans toute sa splendeur.

1991 vanityfair vf avril91 vf avril 91 017a vanity fair 91 vf avril91 023a vanity fair 91a
vanity fair 91b

La couverture nous fait indéniablement penser à la première de « How to marry a millionaire » de novembre 1953. Certaines photos donnent juste l’idée de Marilyn mais d’autres sont de véritables clones comme celle de la tenue de « Bus Stop » ou encore celle de Beaton ou celle de Moran, on peut même penser à Stern.

marilyn

Voici des photos prises durant la séance, Madonna se fait maquiller par François Nars, ou encore des outtakes récemment apparus sur le net.

vf91 séance

 Il existe une autre séance de Steven Meisel de 1991, durant laquelle Madonna copie, entre autre, une photo de Marilyn. Cette séance fut-elle faite le même jour ? Je ne le sais pas encore. Le thème en est le cirque.

1991 meisel cirque

Nous pouvons aussi citer la photo de gauche du bloc ci-dessous, où vous reconnaîtrez la copie de la tenue de Marilyn dans Bus Stop que Madonna porte déjà sur l’un des clichés de la séance « Vanity Fair ». Cette photo vous dit quelque chose ? Je vous en parle dans le post suivant…. patience.

1991 meisel businbed

Madonna osera même reproduire le look de la couverture de Vanity Fair en live !! Ce sera le 25 mars 1991 pour la cérémonie des Oscars durant laquelle elle chantera « Sooner or later« , chanson tirée du film de Warren Beaty : « Dick Tracy ». Stephen Sodheim recevra d’ailleurs l’Oscar de la meilleure chanson pour ce titre !
C’est durant cette soirée que Madonna et Michael Jackson sont ensemble… Les deux super stars de l’époque en couple pour les Oscars, c’était incroyable.

1991 oscars chante 1991 oscars mj 1991 oscars mj 00

 oscars1991 oscars1991 (1) oscars1991 (2) oscars1991 (3) oscars1991 (4) oscars1991 (5) oscars1991 (6)

Cette séance de Vanity Fair, Paris Match la reprendra au mois de mai 1991 pour son numéro juste avant le début du festival de Cannes.
Dans sa version française, point de couverture mais dans sa version belge : oui !!! J’ai longtemps cru que cette édition n’existait pas, qu’elle était un montage habile mais grâce à un ami qui me la trouver, je peux enfin dire : ce magazine avec cette sublime couverture existe bien en langue française !
Notez bien qu’ici c’est le côté Marilyn qui fait vendre…

1991 parismatch

Marilyn, la vraie, sera à l’honneur au mois de juillet 1991 avec le magazine Studio qui lui consacre un article de près d’une trentaine de pages !
Pour la première et unique fois, les photos de Milton Greene sont mises à l’honneur de façon sublime. Pour moi, ce magazine est vraiment un must, il faut le posséder dans sa collection.

1991 studio 1991 studio 1991 studio 00 1991 studio 020

Ce qui fait réellement l’actualité en France durant cet été 1991 autour de Marilyn, est la présentation du tout premier documentaire sur son dernier film inachevé « Something’s got to give« , le 26 août sur Canal +. Il est de Ken Turner et date de 1990.
Les pellicules de ce film « disparu » ont été retrouvées dans les entrepôts de la Fox. Des heures et des heures de rushes sont là à attendre que quelqu’un veulent bien les visionner. C’est ce qui va se passer et cela va transformer la vision que nous avions jusque là de Marilyn.
Ce que ces rushes nous montrent ce n’est pas une femme perdue qui va bientôt soit disant se suicider, non ! c’est une femme travailleuse, malade d’avoir contracté un virus qui lui donne énormément de fièvre mais qui joue comme même.
La scène la plus surprenante est certainement celle du chien qui ne veut pas jouer. Prise après prise, Marilyn rejoue sa scène et s’amuse du cabotinage du chien.

La scène la plus touchante est celle où le personnage de Marilyn revoie ses enfants dans la piscine. Moi je chiale à chaque fois. Ce documentaire nous montrera la véritable actrice qu’elle était, certes capricieuse mais diablement douée pour son travail ! On y voit une femme amoureuse de son job d’actrice, qui s’applique au plus haut point pour donner le ton le plus juste.

Ce lundi 26 août 1991, je veux absolument voir ce documentaire qui passe à 12h35 en clair. Je suis en vacances mais je suis chez mes grands parents qui ne captent absolument pas Canal + ! Drame ! Cependant, chez moi je capte un peu.
Pour les moins de 20 ans, je m’explique, et je suis sûre que je vais rappeler de gros souvenirs à certains, à l’époque point de télé numérique, nous captions les chaînes télévisées par le hertzien. Tout comme la radio parfois nous captions de façon approximative les chaînes, principalement Canal +, la Cinq et M6, du coup sur l’écran vous aviez des images dites neigeuses. Pour moi en 1991, Canal + était vraiment très neigeuse.
Me voilà donc au mois d’août 1991, suppliant mes parents et grands parents de me laisser à la maison pour voir ce documentaire : gagné, ils acceptent malgré leur incompréhension la plus totale.
Forcément la vision de ce documentaire me bouleversera. Il deviendra le point d’encrage de ma folie Marilyn qui m’accompagne encore aujourd’hui.
Le télé poche ci dessous est le tout premier magazine que j’ai acheté pour Marilyn, peut-être est-ce pour cette raison que j’affectionne cette photo pourtant si diffusée. En vérité, je devrai dire que celui que j’ai réellement acheté à l’époque… je l’ai plus que découpé, il ne m’en reste que des morceaux. C’est un ami qui me la retrouver il y a quelques années, dans un été normal, merci ! Par contre mes découpages de gauche sont bien de moi ! Garanti d’époque dans le coup de ciseaux ! Allez je suis sûre que vous aussi vous avez osé le découpage sauvage. Dernier bloc, j’avais même gardé les commentaires de spectateurs, vraiment le début du fan en puissance !

1991 doc marilyn canal+ 1991 télé pochetélépoche1991  1991 mmtélé 00

Marilyn est aussi à l’honneur avec la sortie d’une K7 vidéo chez l’éditeur Virgin. Cette jaquette m’a terriblement marquée parce que je l’ai vu à plusieurs reprises dans des magazines… j’en avais découpé (ou je sais, encore !) la pub.

1991 mmtélé 1991 mmtélé 01

1991 sera la suite de 1990 (wouah, je suis trop forte !) avec les hypothèses sur sa relation avec les Kennedy.
En ce début de décennie, les Etats Unis vibrent sur le plus immense complot de leur histoire : l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Pensez au film « JFK » d’Oliver Stone avec Kevin Costner.
Par cette même occasion toute son histoire présidentielle refait surface et par conséquent sa relation avec Marilyn et la mort de l’actrice ! Si l’hypothèse du meurtre en relation avec les Kennedy est émise depuis les années 70, c’est véritablement dans les années 90 que cela va devenir un phénomène de société.
En 1990, Paris Match consacrait un important article à ce sujet.

1990 paris match
1990 paris match 00

En 1991, nous retrouvons ces hypothèses au sein d’articles de tout type de presse comme par exemple Elle et son médium (oui, oui vous lisez bien) ou encore « L’autre journal » qui publie en avant première un extrait d’un livre qui ne sortira qu’en 1992.
NB : si je possède bien le magazine « L’autre journal », les photos/scans que vous retrouvez ci-dessous de celui-ci ne m’appartiennent pas.

1991 presse fr 1991 presse fr 00 1991 l'autrejournal

En cette année 1991, plusieurs livres sont sortis en France. Je vous propose ceux que je possède. Excepté le « Marilyn, the Ultimate look at the legend » de James Haspiel  et le « Marilyn Monroe Photographs 1945-1962« , que j’ai trouvé quelques années plus tard, tous les autres ont été acheté l’année suivante.
« Marilyn par elle même » est un livre fin de grand format, pas foncièrement indispensable mais les photos sont de bonne qualité.
« Marilyn, une vie d’Hollywood » possède de très belles et parfois très rares photos de Marilyn. Un très joli condensé de la vie de Marilyn en photos. Tout comme le précédent, le format est grand.
« Marilyn Monroe » de chez Soline de Roger Baker est un très joli livre de format carré (!) regroupant de très belles photos toutes en noir et blanc. Si aujourd’hui certains le considèrent comme désuet, moi je le trouve très complet et offrant des photos de toute la vie de Marilyn.
Le tout premier livre en ma possession fut mon cadeau de Noël pour l’année 1991 : le magnifique livre « Marilyn, vie et légende » qui reste pour moi un véritable must. Certes j’ai un énorme affectif vis à vis de ce livre cependant la qualité du produit tant par le texte, les photos, la mise en page, le papier, fait en sorte que ce livre est une merveille, un indispensable dans votre bibliothèque marilynesque.

mm books 1991

Un dernier détour par 1991 vu à travers Marilyn avec cette superbe couverte du magazine « Max » en version allemande de décembre 1991. Vu le grand format du magazine et la petitesse de mon scanner vous en avez qu’un aperçu (tout comme pour les livres ci-dessus, d’ailleurs). Et puis n’oublions pas cet encart du magazine Studio présenté plus haut.

1991 max all 1991studio été mm

Albums Photos : « Madonna 1991« , « Madonna par Steven Meisel« , « Madonna Collection« , « MM par Milton Greene » et « Marilyn Monroe Collection« .

Publicités

6 réflexions sur “L’année Marilyn… ou presque

  1. De merveilleux souvenirs aussi pour moi, la fin des années 80 et ce début des années 90 avec la magie des découvertes, des livres qui sortent régulièrement avec leurs raretés en photos… les sorties de bios traduites en français (contrairement à aujourd’hui) sur les nouvelles enquêtes.
    J’ajouterai aussi pour 1992 la sortie de ce livre : Marilyn : Histoire d’un assassinat de Peter Brown et Patte Barham. Très bon livre qui récapitule bien en détail les coulisses du tournage de SGTG.
    Pour le livre cité par L’autre journal, il n’a jamais été édité… feu follet ou étouffement ?
    Puis plus tard la bio de Spoto, puis ensuite le livre de Don Wolfe… bon, je m’éloigne de l’année 92 😉
    Je suis très nostalgique de cette époque où sans le net, nous étions « abreuvé » à juste mesure de Marilyn que nous avions le temps de digérer et d’apprécier. Ceux qui avaient connu Marilyn étaient encore vivants d’où l’apport de nouveaux témoignages. Nous pouvions visionner de bons documentaires à la TV. Nous étions toujours sous la surprise de nouveaux livres et je dois reconnaître que cette magie a un peu disparu aujourd’hui. Plus aucun livre en anglais ne fait aujourd’hui l’objet d’une traduction et d’une sortie française…
    Ah, nostalgie quand tu nous tiens…

    • Là pour l’instant je ne suis qu’en 1991, je vais bientôt atteindre 1992 et effectivement tout ces livres qui sortaient à l’époque.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait de voir traduire beaucoup de livres. Sans internet nous avions accès à pas mal d’infos !! comme quoi.
      J’ai une certaine nostalgie de cette ambiance, de cette frénésie de surprises. C’est vrai qu’internet a enlevé cet effet de surprise de découvrir une couverture avec Marilyn ou un livre dans les rayons. Mais voilà le temps change et j’avoue aimer le fait de pouvoir acheter facilement des livres en langues étrangères qui ne sortiront jamais en France. Je parle bien évidemment des livres de photos parce que le reste… non merci.
      Allez ce flash back 90’s n’est pas fini ! donc plein de bonnes vibrations de souvenirs !!

  2. Pingback: 1991, au lit avec Madonna ! | Crazy for you

  3. belle année Marilynesque .Bien que ne pouvant pas me passe d’internet j’ai la nostalgie de cette époque ou l’on découvrait de nouvelles photos dans la presse ou dans les magazines

    • Oui c’était une époque remplie de surprises dès que l’on sortait de chez soi. Aujourd’hui internet a enlevé ce sentiment de découverte rien qu’en passant le seuil de sa porte…

  4. Pingback: Marilyn inédite, 50 séances – Livres sur Marilyn Monroe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s