Robin des Bois

Quand on évoque ce mythe médiéval beaucoup d’images cinématographiques viennent en mémoire. Les plus mémorables restent pour moi celles d‘Errol Flynn dans son collant vert. Ce film reste le meilleur ! Les couleurs chatoyantes, les acteurs tous parfait, un pur joyaux !

robinhood

Pourtant aujourd’hui, en tout cas depuis plusieurs mois, ce mythe revêt un nouveau visage : celui de Matt Pokora dans la comédie musicale s’inspirant de l’histoire de Robin des Bois.

Pourquoi en parlez ici, cela n’a pas l’air de correspondre à mes goûts… vous n’avez pas tort. Si j’en parle c’est parce que j’ai assisté à l’une des représentations de cette comédie musicale lors du passage de la troupe au Zénith de Nantes. J’accompagnais ma petite soeur qui est fan.

robin billet

Alors qu’en ai-je pensé ?
Bien évidemment, vous ressentez cette mièvrerie purement adolescente qui à l’approche de la quarantaine vous semble bien loin de vos attentes, mais l’ensemble est bon, même très bon à certains moments. Je me suis surprise à me laisser emporter par certaines chansons, par la mise en scène, par les acteurs/danseurs présents sur scène.
Ma première émotion fut lors de la quatrième chanson : « J’ai dit oui« , la mise en scène mêlée à l’émotion des paroles et de l’interprète, je fut transportée. Malheureusement en raison de l’interdiction de filmer ou photographier durant le spectacle, je n’ai pas fait de vidéo de cet instant mais j’ai tout de même trouvé une courte vidéo d’une personne ayant bravé les vigiles !

Vers la fin, j’ai été bluffé par une chorégraphie que je n’avais vu qu’en Asie par des troupes japonaises et coréennes. Plongés dans le noir, les danseurs nous offre une scène de bataille vêtus de costumes à Led. Je n’ai pas ce morceau du spectacle en vidéo mais pour en vous montrer l’idée en voici une de la team Wrecking Orchestra.

D’autres moments notamment celui où Robin est arrêté par la Sherif de Nothingham et se retrouve attaché entouré entre deux gardes. Beaucoup d’humour ! Exemple ? Les gardes ne bougeant pas Robin/M. Pokora les asticote : « hey dark vador ! » ou encore « ah ça y est, je vous ai reconnu, vous êtes les Daft Punk ». C’est vrai que raconter de cette façon, vous me dites : « bof », c’est là qu’être à un spectacle est différent parce que vous êtes emmené dans un univers. Plein de choses me reviennent en mémoire mais difficile de tous les noter ici.
Je suis sortie de là impressionnée. Le mélange des styles, les acrobaties, le fait que les personnages descendent de la scène pour se retrouver parmi les spectateurs (même M. Pokora !), vous passez un moment très agréable.
Ce que je regrette par contre c’est l’entracte d’une demi heure au bout d’une heure de spectacle, je n’ai pas bien compris. Cela gâche l’énergie de l’ensemble.

robindesbois nantes

Pour une première comédie musicale (pour moi), je suis ravie. Mais je ne renouvellerai pas l’expérience, j’ai du mal avec la narration chaotique de l’ensemble : parfois très fluide, parfois confuse. Et puis le côté un peu surjoué du fait des gestes, des mimiques pour accentuer le sentiment exprimé m’a un peu gêné.
Ces petits désagréments ne m’empêcheront pas de vous en conseiller ce spectacle vraiment très réussi.

robinhood programme robinhood programme 00

Album Phots : Hollywood Golden Age.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s