Let’s talk about « SEX »

Titre provocateur, n’est-ce pas ?

Je vais enfin vous parler du livre que Madonna publia en octobre 1992, sobrement nommé : « SEX« . Vous comprendrez que par son caractère ouvertement sexuel, je ne puisse pas vous présenter toutes les photos que je souhaiterai. Malheureusement, si pour moi les photos ne sont pas pornographiques, d’autres personnes très mal intentionnées peuvent le croire. Internet est devenu un reflet outrancier du maudit « politiquement correct » qui est devenu pour moi au fil du temps l’un des plus gros mots de mon vocabulaire. Il est d’ailleurs très ironique de constater que par ce livre Madonna voulait faire éclater l’hypocrisie qui entoure le sexe, pour constater que 20 ans plus tard montrer un sein sur Facebook est censuré ! Elle même a été sanctionné par Instagram pour avoir posté une photo de Man Ray montrant le buste d’une femme !! Incroyable !

1992 sexbook

Lorsque Madonna commence à poser pour ce qui deviendra un recueil photos, nous sommes en 1991. Depuis le début de sa carrière, elle a toujours fleurté sur la ligne blanche de la provocation sexuelle. Madonna est une jeune femme qui croque la vie à pleine dent et n’a surtout pas peur de montrer qu’une femme peut aussi avoir une vie sexuelle. Au début des années 80, malgré d’énormes avancées, l’image de la femme est toujours celle de la bonne mère de famille. Sa vie sexuelle se résume à celle avec son mari. Il est encore peu courant que des femmes assument d’accumuler des amants sans se faire traiter de putes.

Madonna chante en 1984 « Like a Virgin » en simulant un acte sexuel sur la scène des MTV awards ! Elle clame haut et fort qu’elle aime porter des croix parce qu’il y a un homme nu dessus… Avec les années, ses provocations deviennent de plus en plus fréquentes et montent en puissance. C’est d’ailleurs son fond de commerce. Beaucoup le lui reprocheront mais Madonna est vraiment comme cela, elle aime parler de ce qui dérange, elle aime provoquer. Je pense qu’elle adhère vraiment à ce que disait Marilyn Monroe : « si je dois être le symbole de quelque chose autant que ce soit celui du sexe ».

En 1990 lors de son célèbre « Blond Ambition tour » elle simule une masturbation et un orgasme sur scène. Elle reprend même le geste de Jackson, celui de se mettre la main sur l’entre jambe pour signifier qu’elle est l’égal des hommes, que sa sexualité lui appartient. D’ailleurs c’est en fait son grand cheval de bataille. Par ces divers provocations elle veut que les femmes prennent en main leur sexualité et ne laisse plus les hommes leur dicter ce qu’elles doivent faire. Le « Blond Ambition tour » est remarquable de ce point de vue là.

Durant cette année-là, elle commence à poser devant l’objectif de Steven Meisel de façon suggestive, allant jusqu’à se déshabiller complètement.

1991 meisel max

1991, Madonna va encore plus loin dans la provocation. Elle sort sur sa compilation « The Immaculate Collection« , le sulfureux « Justify my love » accompagné d’un clip de Jean-Baptiste Mondino qui choquera l’Amérique puritaine au point de faire interdire sa diffusion par MTV, une première ! Madonna ne se démonte pas et sort son clip en VHS, ce qui finira par devenir la vidéo d’un clip la plus vendue au monde !

1990 justify my love

C’est à ce moment là que tout bascule. Nous ne sommes plus dans l’apologie de la libération sexuelle des femmes, Madonna parle de façon très sérieuse. Elle parle de la sexualité de tout le monde : hétéro, homo. Elle va plus loin en parlant des différentes façon de faire l’amour… c’est ce que nous voyons dans son clip.

Nous sommes au début des années 90. Le SIDA fait des ravages. Madonna a de très nombreux amis qui en meurt. Elle est révoltée de constater toute cette hypocrisie autour de la sexualité alors qu’il suffit de mettre un préservatif lorsque l’on a un rapport sexuel et ceci avec n’importe qui et dans n’importe quelle situation, pour ne pas mourir. N’a-t-elle pas mis dans son album « Like a prayer » de 1989,  un feuillet expliquant l’intérêt du port du préservatif ?

Madonna est une artiste engagée qu’on le veuille ou non mais beaucoup n’ont pas aimé ce qu’elle a voulu dire à l’époque. Ces mêmes personnes ont vu dans cette débauche sexuelle, une femme dépravée, voulant seulement assouvir ses fantasmes. En ce début des années 90, l’image de la femme a un peu évoluée mais il est encore très tabou pour une femme d’exposer sa vie sexuelle.

Madonna avec « Justify my love » n’est qu’au début de sa « révolution ».

Elle décide alors de mettre en scène ce que faire l’amour veut dire. La première page du livre est une explication du contenu. Etrangement aucun journaliste ne relèvera la teneur de cette introduction préférant bêtement poser leurs yeux voyeurs et inquisiteurs sur les photos.

Lisez-le vous comprendrez alors ce livre.

1992 sexbook

Madonna a poussé le mot exhibition au plus loin. Elle veut donner un coup d’électro choc au Monde entier.

Elle le fera mais le Monde n’a pas compris le message. Il verra dans ce livre une provocation trop grande, trop révolutionnaire. Madonna sera incomprise, elle sera jetée dans le bûcher. Le Monde ne retiendra de ce livre qu’une image narcissique et surtout perverse, tout le contraire du message. Le Monde n’était pas prêt à voir ce que faire l’Amour veut dire.

Pourtant ce livre laisse depuis plus de 20 ans une trace. Il a fait prendre conscience que faire l’amour n’était pas unique mais pluriel. Il a fait comprendre que faire l’amour ne se limite pas à une seule vision. Ce livre a mis en lumière des pratiques séculaires mais cachées, cadenassées depuis tant et tant de temps. Madonna a réussi à faire ouvrir les yeux de certains et éduquer d’autres.

Ce livre fera aussi émergé un style mode photographique qui se verra qualifié de « porno chic » mais n’est pas Steven Meisel et Madonna qui veut. Malheureusement cette nouvelle mode ne s’accompagnera pas du discours du livre « SEX » ce qui aura pour conséquence de mettre en avant plus le porno que le chic. Alors que Madonna évoque une liberté et une prise de conscience de ses propres désirs en accord avec l’autre, cette mode verra l’apologie de la soumission brutale et obligée pour au final donner une image pervertie de la relation à l’autre.

J’affectionne beaucoup ce livre. Il fait pour moi parti de ces livres révolutionnaires au même titre qu’ « Indignez-vous » de Mr Hessel. S’ajoute à son discours percutant une mise en image et en page similaire à celle d’une oeuvre d’art. Car oui, « SEX » est avant tout une oeuvre d’art que vous posséder dans votre salon. C’est peut-être sa réelle existence.

1992 sex book00

Je dis souvent que Madonna est une artiste au même titre qu’un Picasso, une Frida Kahlo, un Matisse… A la différence Madonna s’exprime de façon multiple comme un Man Ray par exemple. Avec « SEX » elle a créé une oeuvre incroyable accessible à tout le monde.

Quand vous détenez entre vos mains ce livre la première impression est étrange. La couverture métallique vous laisse cette sensation de froid très surprenante. Les spirales vous renvoient à un carnet de croquis, un cahier d’écolier. Et puis lorsque vous tournez les pages, du noir et blanc enveloppé de couleurs parfois criardes, des lettres manuscrites, des ratures… le papier est différent, une vie passe sous vos yeux. A la fin un petit carnet style roman photo à la Betty Page, ringard, amusant, surtout étonnant ! Et puis n’oublions pas le cd accompagnant l’ensemble avec une version sublime d’Erotica.

1992 sexbook

A savoir le livre « SEX » est très souvent numéro un de la liste des livres (sur le sol américain) en rupture qui sont les plus recherchés.

J’espère vous avoir éclairé un petit peu sur ce morceau de culture pop dont beaucoup ont parlé mais au final peu vu et surtout compris. Aujourd’hui le livre « SEX » fait partie de la légende et le sera encore pour très longtemps.

Pour se remettre dans le contexte de l’époque, je vous propose des scans de magazines français.

Le magazine « Lui » a été l’un des premiers à parler des séances de pose osées en montrant des photos de paparazzis de la séance avec Naomi Campbell sur une plage de Miami, en avril 1992. J’avoue adorer la photo de couverture, elle reste l’une de mes photos préférées de Madonna, je la trouve sublime.

lui 1992

Le magazine Glamour utilisera la séance dite de promotion du livre. Nous sommes dans un univers très sixties. Ces photos font partie de mes photos fétiches. Je les adore pour leur érotisme plein de fraicheur. La photo que je nomme « à la chaussette » est une photo qui est restée affichée pendant plus de 15 ans sur mon mur !

glamour 1992

Le magazine « Photo » choisira pour mois la couverture la plus osée jamais faite de par le monde pour la sortie du livre. L’article est composé de beaucoup de photos dont je ne vous ai pas scanné la totalité. C’est un article très conséquent. Une pièce de collection !

photo 1992

Au Japon le magazine « Inrock » de novembre 1992 parle de l’album « Erotica » et du livre « Sex » dans le même article.

inrock japan 1992

D’autres magazines ont parlé de ce livre, certaines couvertures sont plus soft que d’autres mais force est de constater que tout le monde voulait en faire sa Une !

1992 magazines france

Les photos du livre se retrouveront sur des cartes postales ainsi que sur des picture disc dont certains très récents comme celui de l’avant dernière photo qui fait partie d’un lot de 4 que j’ai acheté en 2008 ou 2009 je ne sais plus trop. Il existe aussi des posters. J’ai notamment acheté il y a deux ans la photo de l’auto stop qui est certainement ma favorite de tout le livre. L’humour qui s’en dégage est surprenant. Le poster est sublime dans une qualité incroyable.

produits dérivés

Allez et pour finir une petite note d’humour avec un montage photo des plus ingénieux.

humour sexbook

Si vous désirez un complément d’informations, n’hésitez pas à me contacter ce sera un plaisir de parler avec vous de ce livre.

Pour plus de photos dont certaines très rares que je n’ai pas posté ici, je vous conseille de faire un tour sur les albums photos Madonna 1992 et Madonna Collection.

Une réflexion sur “Let’s talk about « SEX »

  1. Pingback: Erotique Madonna | Crazy for you

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s