De l’émotion venue du passé

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’une vente aux enchères en relation avec Madonna.

Actuellement nous constatons une euphorie sur les ventes aux enchères d’articles ayant appartenu à des personnalités du spectacle pour la plupart décédées. Le marché des reliques de stars est devenu un marché très lucratif ! Il est devenu une valeur refuge !! Nous pouvons le constater très fréquemment avec Marilyn Monroe.

Mais aujourd’hui je voudrai vous parler d’une vente un peu plus particulière.

Martin Burgoyne est un jeune homme mort à 23 ans, en 1986, suite à son infection par le virus du Sida. Ce jeune garçon ne vous dit certainement rien mais à la fin des années 70 et au tout début des années 80 ce jeune anglais débarque à New York et fait la connaissance de tout l’underground new yorkais dont font parti Andy Warhol, Keith Haring et Madonna.

Martin Burgoyne, Maripol, Tom Cruise, Keith Haring, Andy Warhol and Steve Rubell taken after the wedding of Madonna and Sean Penn inside of their limo.(De Droite à gauche : Martin Burgoyne, Maripol, Tom Cruise, Keith Haring, Andy Warhol et Steve Rubell revenant du mariage de Sean et Madonna)

Martin les rencontrera (excepté pour Warhol) avant leur gloire. Il sera le colocataire de Madonna lors de ces années difficiles. Il jouera un rôle très important pour le lancement de sa carrière. Il sera son tout premier manager, celui du premier album sobrement intitulé « Madonna ». Il sera le concepteur de la pochette de « Burning up ». Il a beaucoup compté dans la vie de Madonna certainement beaucoup plus personnellement que professionnellement.

Dans cette vente vous retrouverez des polaroids très touchant de leur complicité ainsi que le carnet de croquis dans lequel il a posé les bases de la pochette du single « Burning up » ainsi que les photos du photomaton ayant servi de base.

martin

De ces quelques objets, il se dégage beaucoup d’émotions, de sensibilité d’un jeune homme croquant la vie à pleine dent.

J’avoue avoir une affection particulière pour la photo prise durant le tournage du clip « True Blue ». Ils se dégagent de Martin et Madonna une grande complicité.

20140122-news-madonna-auction-martin-burgoyne-xavier-martin

Au final, cette vente aux enchères met l’accent sur une facette jamais dévoilée de Madonna : celle d’une personne très sensible, très fidèle. Je n’ose penser ce qu’elle doit ressentir en voyant cette vente ; beaucoup de souvenirs doivent remonter. Elle aimait beaucoup et même plus encore (je pense) Martin Burgoyne, sa mort a dû la marquer à jamais. Elle a par ailleurs écrit une chanson sur Martin, sur les ravages du Sida : « In this life » de l’album « Erotica ».

Je ne sais pas si elle va enchérir, a-t-elle envie de revoir le passé ? Elle semble toujours regarder en avant… pourtant la nostalgie la rattrape régulièrement, il suffit de regarder son Instagram. Au moment des fêtes de fin d’année, elle a mis une photo d’elle sur les genoux de sa maman avec pour légende : « l’endroit où j’aimerai être en ce moment », ça si ce n’est pas touchant je ne sais pas quoi vous dire. Et puis, elle a posté cette photo d’elle avec Keith Haring légendée : « il me manque, ces jours me manquent ». Cela m’a donné envie de pleurer, j’ai eu l’impression d’entrevoir son coeur et toutes ces douleurs vécues qui refont surface.

madonna et keith haring

Elle a énormément souffert dans sa vie de la disparition de personnes chères à son coeur donc, oui, cette vente aux enchères a une tonalité particulière…

Pour en voir tous les articles mis aux enchères, c’est ICI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s